AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WRESTLEMANIA XXXI

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: WRESTLEMANIA XXXI   Ven 6 Fév - 23:50

Tonight...



Tyson Kidd et Christian auront la lourde tâche d'ouvrir Wrestlemania dans un match pour le titre Intercontinental. Les deux Canadiens sont déjà en rivalité depuis un mois, Christian a fait son retour à Elimination Chamber 2015 mais échoua en tentant de récupérer le titre de Tyson Kidd. Ce dernier a passé des semaines à rabaisser Christian et à lui refuser un match retour. Captain Charisma décida donc de mettre son combat en jeu en échange d'un match de championnat. Tyson Kidd accepta alors l'offre de Christian. Assisterons nous au dernier match de Christian ou à son sacre ?




Ils étaient champions et aimés de tous, Los Del Rio avaient la belle vie. C'est sans compter sur Guillermo Del Rio, leur frère jaloux qu'il leur a coûté le titre Gemini au Royal Rumble 2015. Guillermo a d'ailleurs fait appel aux services des Légionnaires, Sylvester Lefort et Marcus Louis pour donner une correction à ses frères qui l'ont d'après lui, laissés de côté. Los Del Rio peuvent néanmoins compter sur leur oncle Mil Mascaras qui a décidé de leur donner un coup de main dans cette guerre familiale. Il a donc été décidé que la Del Rio Family allait faire face à Guillermo Del Rio et les Legionnaires dans un trois contre trois au plus grand show de l'année. Et pour couronner le tout, Dos Caras Sr sera l'arbitre du match. Les Del Rio vont laver leur linge sale à Wrestlemania dans un match qui viendra mettre un terme aux rivalités familiales.




Rey Mysterio a décidé de prendre sa retraite à l'issu d'une dernière série de matchs qui se termine à Wrestlemania. Mysterio a défait un nombre énorme d'adversaires, comprenant de jeunes lutteurs, des vétérans et certain de ses amis. A Wrestlemania, il fera face au jeune Luchador prometteur de la WWE, celui qui a justement Rey Mysterio pour modèle, le natif de Chicago, Kalisto ! Les masques sont en jeu, à la fin de ce combat, un lutteur sera démasqué et Rey Mysterio partira à la retraite. L'enjeu est grand, le combat est à ne manquer sous aucun prétexte. Rey Mysterio devra-t-il enlever son masque après le dernier match de sa carrière ?




Trois fois, oui, les Usos sont déjà trois fois champions Gemini. Ils sont, à n'en pas douter, les rois de ce titre, ils ne sont jamais resté plus d'un mois sans cette ceinture depuis sa mise en place à Summerslam 2014. Ils auront néanmoins fort à faire à Wrestlemania, en défendant leur titre dans un match à éliminations, qui impliquera les vétérans Kane et Big Show, les très dangereux Luke Harper et Erick Rowan, sans oublier les amusants Miz et Damien Mizdow. Le challenge est grand, mais les Usos ont souvent prouvé qu'ils savaient se tirer de toutes les situations.




Gros défi pour Ryback ce soir. En effet, celui qui a fait son retour quelques jours avant les Survivor Series 2014 et qui n'a depuis, plus subi le moindre pin, a décidé de s'attaquer à Brock Lesnar. Paul Heyman refusa à chaque fois que son client affronte le Big Guy, mais ce dernier insista, allant même jusqu'à causer la défaite de The Beast Incarnate à Elimination Chamber 2015 alors que ce dernier allait remporter le titre de la WWE. Brock Lesnar, enragé d'avoir raté sa chance a donc décidé d'enfin relever le défi de Ryback. Paul Heyman a été très clair, Brock Lesnar va tout simplement briser Ryback. Alors, Ryback parviendra-t-il à battre celui qui n'a plus subi de tombé depuis deux ans ? Ou viendra-t-il s'ajouter à la longue liste de victimes de The Beast Incarnate ?




Les histoires de patriotisme ne datent pas d'hier à la WWE. De tout temps, de vilains étrangers ont tenté de bafouer l'honneur des Etats-Unis en écrasant la concurrence. Néanmoins, un brave Américain, courageux et porteur de valeurs a toujours fini par s'opposer à l'envahisseur. Jack Swagger contre Rusev n'est pas sans rappeler un match comme l'Iron Sheik contre Hulk Hogan. Ces deux hommes s'affronteront, pour défendre leur nation, leurs valeurs mais aussi pour repartir de Santa Clara avec le titre des Etats-Unis. Alors, qui remportera cette seconde Guerre Froide ?




La lutte Hardcore a toujours été très appréciée des fans. Alors, lorsque ces derniers voient Terry Funk se mêler des affaires de Dean Ambrose, ils ne peuvent que commencer à fantasmer. La légende de la lutte a fait perdre Dean Ambrose alors que ce dernier allait devenir champion de la WWE, il a ensuite enlevé Renee Young, intervieweuse que Dean Ambrose semble beaucoup apprécier. Dean Ambrose s'est alors juré de retrouver Terry Funk pour se venger de lui et tout simplement le massacrer. Mais Terry Funk prit la fuite et lança un défi à Dean Ambrose, un match à Wrestlemania, pour déterminer qui est le lutteur le plus fou. Qui ressortira vivant du Barbed Wire Massacre ?




Un dream match, voilà ce qu'est cet affrontement entre Chris Jericho et John Cena. L'histoire est simple, John Cena s'est vu offrir un match de championnat contre Roman Reigns pour le titre de champion du monde poids lourd, mais Y2J lui a fait perdre ce match, estimant que c'était à lui d'affronter Reigns. Les deux hommes se sont par la suite attaqués durant quelques semaines avant de finalement se défier à Wrestlemania. Ils ne se connaissent que trop bien, dix ans qu'ils se détestent. John Cena avait battu Chris Jericho dans un "loser leaves WWE", mais Y2J était finalement revenu après quelques années car il ne pouvait pas supporter de voir que son fils était un fan absolu de John Cena. Ce soir, dix ans d'histoire commune vont prendre fin. Qui de John Cena ou Chris Jericho ressortira vainqueur de la bataille finale ?




The Ascension est la meilleure équipe du monde et c'est peu de le dire, ils ont roulés sur la concurrence depuis leurs débuts à Battleground 2014. Juste une équipe a su les surprendre, Air Boom, c'était à Summerslam 2014, depuis, les deux équipes se respectent énormément et entretiennent une rivalité palpitante. The Ascension récupéra le titre d'Air Boom un mois après l'avoir perdu, c'est à Night Of Champions suite à une intervention de RybAxel. L'histoire n'était pas terminée et les deux équipes se sont affrontées dans un TLC au PPV du même nom, l'Ascension remporta ce match qui fut élu match de l'année. C'est donc tout naturellement que ces rivaux se retrouvent face à face à Wrestlemania. Mad Lions sont aussi de la partie, en effet, Sheamus et Bad News Barrett se sont vu ouvrir une telle chance par Shawn Michaels qui avait envie de les voir dans ce match. Le tag team championship sera en jeu dans ce match qui n'est autre qu'une version moderne du TLC de Wrestlemania X-Seven.




Lorsque deux jeunes lions assoiffés de victoires montent tout les deux au top en même temps, ils finissent forcément par se croiser à un moment ou à un autre, ce moment est arrivé. Cesaro a gagné le droit d'avoir ce match de championnat suite à sa victoire au Royal Rumble. Roman Reigns de son côté, est champion depuis Elimination Chamber 2015, où il a remporté un des deux matchs dans la structure infernale. Qui deviendra le champion de la nouvelle génération ?




Seven était invincible et faisait trembler tout le roster avec son Deadly Sin. Mais lors du Royal Rumble, il est tombé sur un os. Seven a brisé le record en éliminant le plus de gens en un seul Royal Rumble. Mais le mais, car il y en a un, c'est que Cody Rhodes a fait son retour. Ce dernier a depuis décidé de faire de la vie de son frère un enfer, celui-ci l'ayant blessé et mit out pour cinq mois. Les deux hommes vont se déchirer dans un last man standing qui promet des merveilles. Seven a dit que son frère devrait sombrer dans la folie pour le battre, mais Cody Rhodes a été formel, il n'est pas et ne sera jamais comme son frère.




Lorsque Shawn Michaels est revenu en tant que général manager, les gens pensaient que cela allait apporter du bon et motiver les troupes. Et ils avaient raison, car le HeartBreaker Kid n'a fait que des bonnes choses. Mais Shawn Michaels avait une attitude étrange envers un homme, Dolph Ziggler. Ce dernier s'est complètement fait enterrer par les remarques et stipulations de matchs imaginées par Mister Wrestlemania. Mais le ShowOff ne s'est jamais plaint, il a toujours prit sur lui-même, acceptant le challenge et donnant à chaque fois le meilleur de lui-même, battant d'ailleurs le record de la plus longue présence dans un Royal Rumble. C'est un jour après lui avoir coûté la victoire dans le match principal d'Elimination Chamber que Shawn Michaels a lancé un défi à Dolph Ziggler, l'affronter à Wrestlemania, ce qu'accepta le jeune lutteur. Ce soir, Dolph Ziggler affronte son modèle, son héros, l'homme qui l'inspire depuis le premier jour de sa carrière. Autant dire que c'est le plus gros match de  de sa vie et que s'il le gagne, il passera à un tout autre niveau.




Seth Rollins est sans aucun doute l'un des hommes les plus détestés de la WWE à l'heure actuelle. C'est d'ailleurs suite à son utilisation de la mallette du Money In The Bank que Rey Mysterio a décidé de prendre sa retraite, ce étant abattu d'avoir perdu le titre de la WWE quelques secondes seulement après l'avoir remporté. Rollins a eu par la suite beaucoup de chance, conservant son titre au Royal Rumble et à Elimination Chamber grâce à des interventions extérieures. Cela a amené l'univers de la WWE et Shawn Michaels à penser que Rollins n'était pas un champion méritant. Il a donc été décidé de lui donner trois adversaires à Wrestlemania. Randy Orton qui ne cesse de livrer de bonnes performances depuis son retour et qui est un adversaire très dangereux. Daniel Bryan, toujours l'un des plus grands favoris de la foule, qui désire remporter une seconde fois consécutive le main event du plus grand show de l'année. Et CM Punk, qui a remporté le main event d'Elimination Chamber et qui va enfin réaliser son rêve en participant au main event de Wrestlemania. Qui de ces quatre hommes finira la soirée au sommet le compagnie ?

Tant de questions auxquelles nous cherchons des réponses... Arrêtons de penser et laissons nous bercer par la magie de Wrestlemania, car ça commence, maintenant !


Dernière édition par Morgan le Sam 7 Fév - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Ven 6 Fév - 23:53

Une vidéo est diffusée, il s'agit d'une cession de questions/réponses. Une question s'affiche sur l'écran, le lutteur doit y répondre, le principe est donc relativement simple. Alors taisons nous et regardons.



John Cena > Le plus grand show de lutte de toute l'histoire, la consécration pour les lutteurs.

Tyson Kidd > Un événement de plus qui me permettra de briller.

Dean Ambrose > Cette année, ce sont les funérailles de Terry Funk.

Dolph Ziggler > Le show que Dolph Ziggler se doit de voler.

Rey Mysterio > Un arrêt de bus primordial dans une carrière, certains descendent ici, d'autres continuent pour faire leur bonhomme de chemin.

Paul Heyman > Le terrain de chasse de Brock Lesnar.

CM Punk > Le lieu où je réaliserai mon rêve.

The Usos > Un monument du monde de la lutte. Un endroit où notre famille a brillé et où nous comptons bien briller de la même manière, quoi qu'il arrive.



Shawn Michaels > Tout d'abord, que Dolph Ziggler me prouve pourquoi il mérite que les femmes préfèrent envoyer leurs sous vêtements à lui plutôt qu'à moi. Et après, j'attend de voir la nouvelle génération de lutteur exploser, je veux pouvoir me dire à la fin de la soirée que j'ai aidé au passage de flambeau.

Air Boom > Des matchs exceptionnels et des moments forts en émotion ! Et surtout, nous espérons livrer le match de la soirée et repartir de Wrestlemania en tant que Tag Team Champions. Le Levi's Stadium va frémir !

Dean Ambrose > Boire le sang de Terry Funk.

Roman Reigns > J'attend de montrer au monde entier que Roman Reigns n'a pas finit de le surprendre. J'ai hâte de pouvoir m'exprimer pleinement et montrer pourquoi je mérite d'être le champion du monde poids lourd.

Rey Mysterio > Rendre à la foule tout ce qu'elle m'a donné au cours de ces années fantastiques passées à lutter. Je vais offrir un dernier match grandiose avant de me retirer. Mais soyez en sur, vous n'oublierez pas les derniers instants de Rey Mysterio à Wrestlemania !

CM Punk > Qu'il soit le plus grand de l'histoire, je vais tout faire pour que ce soit le cas, je vais monter sur le ring et faire ce que je fais de mieux, faire ce que je fais mieux que personne en ce bas monde, lutter.

Jack Swagger > J'ai hâte de pouvoir défendre l'honneur des Etats-Unis face à Rusev, je suis plus prêt que jamais et je compte bien montrer à Rusev que l'on ne peut pas critiquer les Etats-Unis sans en subir les conséquences. Je défendrai avec honneur ce titre des Etats-Unis qui est plus précieux que ma propre vie.

Christian > Avoir enfin mon moment, celui après lequel je cours depuis déjà trop d'années. C'est ce soir que je vais enfin vivre le moment que j'entend depuis trop longtemps.

Ryback > Sauver le WWE Universe du mal que représente Brock Lesnar et par la même occasion, venger l'Undertaker, qui ne méritait pas de perdre.

Kalisto > Offrir à Rey Mysterio une fin de carrière incroyable avec un dernier match digne de ceux qu'il a eu avec Eddie Guerrero.

Seven > Montrer que toutes les histoires ne finissent pas bien. Mon frère va ce soir être le parfait exemple d'une fin dramatique.

The Ascension > Montrer au monde entier que la division tag team n'est pas une division secondaire et que nous sommes les plus grands champions de toute l'histoire de la WWE.

John Cena > J'espère que le show sera une nouvelle fois un succès et qu'il satisfera une grande majorité des fans. Evidemment, j'espère clouer le bec de Chris Jericho, tout en livrant à la foule un match exceptionnel. Lui et moi sommes des rivaux de longues dates, je sens que nous pouvons voler le show.



Cesaro > Triple H, j'ai la sensation que nous aurions pu donner quelques choses de bons tout les deux. Je ne sais pas quoi dire de plus, j'ai simplement ce sentiment car c'est un grand lutteur.

Christian > Edge, rien n'aurait été plus beau que d'affronter son meilleur ami au plus grand show de l'année.

CM Punk > J'ai déjà affronté tout le monde. Mais bon, je sais que les fans aimeraient me voir affronter Stone Cold Steve Austin ou bien Kurt Angle, alors mon choix se porte vers eux.

The Big Show > André The Giant, car nous avons souvent été comparés, j'aimerai savoir lequel de nous deux est le meilleur.

Jack Swagger > Kurt Angle, un modèle pour moi et pour chaque Américain.

Kalisto > Rey Mysterio était l'adversaire idéal, je rêvais de lui faire face, alors je suis plus heureux que jamais d'être son dernier adversaire.

Alberto Del Rio > Eddie Guerrero, parce que c'était un lutteur extraordinaire, et car on m'a souvent comparé à lui. Nous aurions pu livrer un match exceptionnel, j'en suis certain. Paix à son âme.

Dean Ambrose > Terry Funk fera un bon punching ball.

Rey Mysterio > Mi hermano, Eddie Guerrero. Il était le meilleur, tout simplement et l'affronté une seconde fois à Wrestlemania ne m'aurait pas dérangé. Kalisto est le second adversaire que j'espérais, il est jeune, motivé, talentueux, prometteur. Je voulais partir en ayant aidé un jeune, je vais pouvoir le faire en l'affrontant, alors je suis ravi.

Cody Rhodes > Mon frère est l'adversaire dont je rêvais, mais il y a tellement de lutteurs que j'aurai aimé confronter. L'Undertaker en fait parti, Shawn Michaels aussi, Sting, Bret Hart, la liste est longue.

Ryback > The Ultimate Warrior, qui nous a malheureusement quitté et qui fut un modèle pour moi. Sans lui, je ne serai jamais devenu lutteur.

Randy Orton > Jake The Snake Roberts, pour ajouter une nouvelle légende à mon tableau de chasse et car j'aimerai lui montrer qui est l'homme le plus vicieux de l'histoire de la WWE.

Bad News Barrett > En équipe, je dirai The British Bulldogs, Davey Boy Smith et le Dynamite Kid. Dans un seul et unique but, leur montrer que les plus grands Européens de l'histoire de la WWE, ce sont les Mad Lions. Et en solo, je dirai l'Undertaker, tout le monde vante ses qualités de frappeur, mais ai-je besoin de rappeler que je suis le bare knuckle fighter ? Mon Bullhammer aurait brisé la streak sans problème.

Sheamus > Pour l'équipe, mon choix est le même que Barrett. En revanche, si j'avais un adversaire solo à désigner, je dirai Brock Lesnar, juste pour lui montrer qu'il n'est pas le tough guy qu'il prétend être. Ryback ne sait pas la chance qu'il a de pouvoir l'affronter.

Dolph Ziggler > Je l'ai déjà, Shawn Michaels est l'adversaire que je voulais et je n'échangerai ma place pour rien au monde.

Chris Jericho > Seth Rollins ou Roman Reigns, car je mérite le titre mondial de la fédération plus que quiconque, c'est un fait indéniable.

John Cena > C'est une bonne question, je ne sais pas vraiment, j'ai eu la chance de pouvoir affronter énormément de lutteurs différents et tous plus iconiques les uns que les autres. Je dirai néanmoins l'Undertaker, car sa légende à Wrestlemania est incroyable. Steve Austin, car il est une sorte d'opposé à mes valeurs et un lutteur exceptionnel. Hulk Hogan car il incarne la lutte et qu'il a fait de ce sport ce qu'il est aujourd'hui, l'affronter serait un honneur énorme.



Rey Mysterio > Nous sommes dans son antre, non ?

The Miz > Pour quoi faire ? Les gens ne veulent pas de l'Undertaker, ils ont payés pour voir...le Money Maker.

Cody Rhodes > En tant que fan, je l'espère vraiment.

John Cena > Je le pense, il n'a pas fini de nous surprendre. Et puis, il ne peut pas partir sans venir une dernière fois communier avec l'univers de la WWE.

Shawn Michaels > L'Undertaker est l'homme le plus imprévisible de la WWE, lorsque vous le croyez là, il ne l'est pas, lorsque vous le pensez absent, il surgit de nulle part. Je ne sais pas s'il est là ou s'il n'est pas là. Je sais simplement que tout est possible à Wrestlemania.

Tyson Kidd > Non et c'est pas plus mal, il n'a plus rien à montrer, si ce n'est son incapacité à livrer un grand match.

Paul Heyman > Hahaha, laissez moi rire, l'an dernier, mon client a tué l'Undertaker, il l'a annihilé , ni plus ni moins. L'Undertaker n'est pas là et il ne viendra pas, pour la simple et bonne raison qu'il est bel et bien mort pour de bon depuis Wrestlemania XXX.

Dolph Ziggler > Je ne sais pas, mais en tout cas, quoi qu'il fasse ce soir, il peut partir l'esprit tranquille, il a tout donné pour le business.

Seven > Je peux sentir sa présence, il est ici.

Bad News Barrett > I'm Afraid I've Got Some Bad News !

Chris Jericho > Non, il n'est pas là ce soir car il ne voulait pas combattre, il doit se dire que 21-2 aurait fait encore plus mal.

Kane > Mon frère ne meurt jamais, il finit toujours par revenir.



Tyson Kidd > Non.

John Cena > Merci pour avoir été si extraordinaire pendant tant d'années, la WWE n'oubliera jamais tes actions et elle saura rendre hommage à ton talent. Merci Rey Mysterio d'avoir été le représentant des poids léger, des lutteurs trop souvent, tu es bien The Biggest Little Man.

Dolph Ziggler > Ce fut un honneur de t'affronter à de multiples reprises et d'avoir pu te faire face durant ton Last Resort, merci beaucoup pour tout Rey, j'espère que la suite se passera bien pour toi. Passes faire un coucou de temps en temps l'ami !

Cesaro > Participer au Last Resort était une superbe expérience, merci à toi Rey, tu mérites de prendre enfin du repos.

Edge > Tu vas voir l'ami, la retraite, ça permet de souffler et se consacrer à des choses importantes que l'on néglige lorsque l'on est sur les routes. Prends soin de ta famille et de toi.

The Big Show > Tu es un véritable ami et un modèle pour chacun d'entre nous. La preuve que l'on peut aller au bout de son rêve lorsque personne ne croit en nous.

Chavo Guerrero Jr > Tu es un frère et jamais je ne te serai assez reconnaissant pour tout ce que tu as fais pour la famille. Rey, tu es notre frère, tu es un Guerrero.

Alberto Del Rio > Merci d'avoir été mon premier adversaire à la WWE, merci d'avoir accepté de travailler avec moi, je ne l'oublierai pas. Je te souhaite un bon dernier match et une bonne continuation, adios amigo.

Jack Swagger > Tu es peut-être d'origine Mexicaine, ça ne change rien pour moi et pour tout les Américains, tu es un des nôtres et tu es aux yeux de tous, un Real American. Merci Rey !

Damien Mizdow > Booyaka Booyaka !

Daniel Bryan > Un grand lutteur qui prend sa retraite, c'est triste, merci d'avoir été si fantastique pendant tant d'année, tu es un modèle pour tout les lutteurs de petite taille. Est-ce que je te souhaite le meilleur pour la suite ? YES ! YES ! YES !

CM Punk > Merci, tout simplement.

Seth Rollins > Merci encore pour m'avoir donné le titre WWE, ce fut un plaisir, ta bonté est sans pareille Rey !

Kalisto > Bonne chance, hermano.



Seth Rollins > A la fin de la soirée, je serai toujours WWE Champion, peut importe vos efforts !

Roman Reigns > Montrons à l'univers de la WWE que la relève est assurée. Bonne chance à toi Cesaro.

Randy Orton > Vous ne gagnerez pas, je vais l'emporter, je vais quitter Wrestlemania en tant que champion de la WWE, même si je dois vous envoyer tout les trois à l'hôpital.

CM Punk > Vous ne m'empêcherez pas de vivre pleinement mon rêve.

Christian > Je te vaincrai Kidd, because that's how it rolls !

Chris Jericho > Tu ne peux pas me battre Cena, je te suis supérieur depuis le premier jour.

Bad News Barrett > I'm afraid we've got some bad news for you !

Jack Swagger > WE THE PEOPLE !

Shawn Michaels > Au vu de tout les espoirs placés en toi Dolph, tu n'as pas le droit de décevoir qui que ce soit ce soir. Bouges toi le cul et fait en sorte de vendre à l'univers de la WWE, le meilleur match de ta carrière.

Cody Rhodes > Tu as toujours été le boulet de la famille, Dustin.

Dean Ambrose > Je vais te tuer Funk.

Tyson Kidd > Nananana nananana hey hey hey, GOOD BYE !

Paul Heyman > EAT !

Ryback > FEED !

Paul Heyman > SLEEP !

Ryback > ME !

Paul Heyman > F5 !

Ryback > BROCK !

Paul Heyman > REPEAT !



John Cena > Never give up !

Kalisto > Lucha ! Lucha ! Lucha ! Lucha !

Rey Mysterio > Merci pour tout.

The Ascension > Welcome... to the Wasteland.

The Miz & Damien Mizdow > AWESOOOOOOME !

Air Boom > BOOM ! BOOM !

The Usos > U ! SO ! U ! SO ! U ! SO !

Lana > Rusev Crush America !

Dean Ambrose > Son of a bitch Funk.

CM Punk > It's clobberin' time !

Daniel Bryan > Yes ! Yes ! Yes ! Yes !

Dolph Ziggler > This is my Wrestlemania !

Dolph Ziggler fait face à la caméra, affichant un large sourire. Wrestlemania s'annonce véritablement énorme, les troupes sont motivées comme jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Ven 6 Fév - 23:57

Les pyros se lancent, California Love se fait entendre, le thème du PPV ouvre Wrestlemania, les commentateurs, Michael Cole, Jerry Lawler et JBL débarquent sous une grosse ovation de la foule. Ils sont accompagnés de Justin Roberts, l'annonceur de ring. Vient ensuite les commentateurs Espagnols, dont tout le monde se fout et dont la table servira sans doute pour un spot ce soir. Les commentateurs prennent place tandis que Justin Robert s'empare d'un micro et monte les escaliers métalliques, enjambe la seconde corde et vient au centre du ring, avec un grand sourire. L'annonceur se racle la gorge et balai la salle du regard, tout le monde a comprit et reprend avec lui.

« LADIES AND GENTLEMEN WELCOME TO WRESTLEMANIA !!! »

La foule est en délire et c'est cette fois ci Welcome To The Jungle, chanson mythique des Gun N Roses qui se fait entendre. La foule est en délire, Justin Roberts prend la parole une nouvelle fois.

« Let me introduce to you, our guest star of the night.. JUSTIN BIEBER ! »

Quoi ? Justin Bieber ? Sérieux ? C'est pourtant vrai, ce dernier débarque sous sa musique "Baby". Il fait son apparition sur la rampe d'accès, il lève les bras et sourit, il fait quelques mouvements de karaté pour se donner un air cool. Mais il ne fait que récupérer des huées monumentales. Il s'avance vers le ring, tapant dans les mains de personne, les fans l'évitant. Le jeune Canadien monte sur le ring avec un micro et commence à parler.

Justin Bieber > Hello Wrestlemania ! J'espère que vous êtes chauds ce soir ! C'est une soirée énorme, lorsque l'on m'a proposé de venir, j'ai accepté sans hésiter, car je suis un grand fan de lutte. Et pour votre plaisir, je vais vous interpréter l'un de mes derniers sons, que j'ai écris spécialement pour le show ! Here we g...

Ce thème coupe Justin Bieber dans son élan et autant dire qu'il électrise littéralement le Levi's Stadium ! La foule se lève comme un seul homme ! If You Smell ! WHAT THE ROCK ! IS COOKIN' ?! Oh my god ! Oh my god !  The Rock is here ! The People's Champ débarque en tshirt et en jogging, il s'avance d'un pas décidé vers le ring. Il arrive sur l'apron et va sur un coin, levant le bras, ce qui a pour effet de faire hurler de plus belle la foule. Le Rock va au centre du ring et Justin Bieber lui tend la main, le Rock approche sa main et prend le micro de Justin Bieber. Il vient se placer au centre du ring tandis que Justin Bieber demande un autre micro. La foule chante "Rocky ! Rocky ! Rocky !" tandis que le Rock attend quelques secondes, profitant de l'euphorie de la foule.



The Rock > Finally ! FINALLY ! THE ROCK IS COME BACK TO WRESTLEMANIA !

Grosse pop de la foule.

The Rock > In Santa Clara, live from the Silverdome !

La foule se met à rire, le Rock sourit et reprend le micro.

The Rock > This is for you Hulk Hogan ! More seriously, live from the Levi's Stadium !

Justin Bieber s'approche avec un micro.

Justin Bieber > Wow impressionnant ! La foule a complètement explosé de jouer quand tu es arrivé mec c'était géant ! Je suis un grand fan de toi Rocky j'ai adoré tes films et tes matchs ! Cette ambiance me donne une idée pourquoi ne pas donner un match énorme aux gens ? Justin Bieber et le Rock contre n'importe qui ayant le courage de nous affronter ça te dis ?

The Rock > Wowowowowowowo WOW ! Hold on ! Hold on ! Let The Rock asks you something. Who in the blue hell are you ?

La foule explose de rire, tandis que Justin Bieber semble légèrement vexé. Le Rock regarde un peu partout, content de voir que ses phrases marchent toujours aussi bien.

Justin Bieber > Justin...

The Rock > IT DOESN'T MATTER WHAT YOUR NAME IS !

Grosse pop une nouvelle fois, la foule est déchaînée.

The Rock > The Rock vient sur le ring, sur le ring des MILLIONS AND MILLIONS of Rock's fans et tu lui demande de faire équipe avec toi ? No way Justin Timberlake !

Justin Bieber > C'est Bieb...

The Rock > Shut up when The Rock's talking kid ! Even Justin Gabriel is more famous than you ! Le Rock est ici à Wrestlemania, il est ici pour faire rêver le peuple, pour faire hurler les foules comme il sait le faire. Justin Credible veut profiter du spotlight du Rock car ce dernier fait plus réagir en levant un sourcil que lui en chantant tout ses shit songs.

Justin Bieber > Calmes toi mec. Je te propose de faire équipe avec toi tu devrai être plus reconnaissant et me parler comme un adulte car je te rappelle que j'en suis un et que je n'ai pas peur de toi.

The Rock fait mine de se tordre de rire durant quelques secondes, il montre Justin Bieber du doigt et fait mine de ne pas pouvoir reprendre son discours tant il rit.  

The Rock > Le Rock n'avait pas autant ri depuis bien longtemps. Seriously, KNOW YOUR ROLE AND SHUT YOUR MOUTH ! Justin Beaver or whatever your name is, tu voulais le Rock dans ton équipe et maintenant, you want to go one on one with The Great One ! Le Rock te le dis maintenant, c'est non. Le Rock préférerait encore affronter Jonathan Coachman et Vickie Guerrero dans un bra and panties match à Gay Avenue plutôt qu'affronter un adversaire aussi peu intéressant que toi. You're a goof. Le Rock te le dit franchement, tu devrai plutôt bouger ton cul de ce ring et repartir à Jabroni ville faire carrière avec Mister Nothing.

Justin Bieber > Mister Nothing ?

The Rock > He doesn't even exist, just like you Roody Poo Candy Ass !

Justin Bieber > Mais...

Le Rock met sa main devant la bouche de Bieber et s'élance pour sa catchphrase.

The Rock > If You Sme...

Le Rock ne pourra malheureusement pas prononcer sa catchphrase car il est coupé par ce thème ! La foule hurle de joie, ce bruit de verre brisé, c'est lui ! Stone Cold ! Stone Cold ! Stone Cold ! Stone Cold is here ! Stone Cold Steve Austin débarque d'un pas décidé vers le ring, la foule est complètement folle. L'euphorie est totale, le Rattlesnake monte sur le ring et monte dans un coin et lève ses majeurs vers le ciel, la foule est en délire. Austin va vers Bieber qui lui tend la main, mais le Texan lui prend le micro avant de serrer la main du Rock. Les deux hommes chauffent un instant la foule.



Stone Cold > GIMME A HELL YEAH !

HELL YEAH !

Stone Cold > Eh toi kid what ? qui t'es ? what ?

Justin Bieber > Justin Bieb...

Stone Cold > WHAT ?! what ?

Justin Bieber > Justin Bi...

Stone Cold > WHAT ?! what ?

Justin Bieber > Justin...

Stone Cold > WHAT ?! what ? Je me contrefous de savoir quel est ton putain de nom kid. what ? Tu viens sur ce ring what ? tu parles avec les grands noms de ce business comme si tu étais chez ta putain de mère what ? est-ce que tu le fais exprès ? what ? Ces gens ne veulent pas de toi kid,what ? ils t'aiment autant qu'un épisode de Derrick.what ? Ton troupeau de pisseuses n'est pas ici, mais dans une ruelle sombre entrain d'attraper le sida. what ?

The Rock > Wow, wow, wait a minute. Le Rock te trouves trop dur Steve, regardes-le, c'est un gosse, il ne sait même pas ce qui se passe. Ce qui est important, c'est que Le Rock et Stone Cold Steve Austin sont sur le même ring, n'est-ce pas si excitants ? Hey people, Remember their match at Wrestlemania, Wrestlemania XIX for example, when The Rock defeated Stone Cold in an epic match. Great memories !

Stone Cold > Or Wrestlemania XV when Stone Cold defeated The Rock clean. what ? AND Wrestlemania X-Seven when Stone Cold kicked The Rock's ass with sixteen chair shots ! what ?

The Rock > Le Rock ne trouve pas ça drôle du tout, il commençait même à oublier ces moments difficiles.

ONE MORE MATCH ! ONE MORE MATCH !

Stone Cold > Non, 3-1 serait trop dur à rattraper pour ce son of a bitch. what ?

The Rock > Le Rock n'aurait pas dit non à l'idée de te botter le cul, néanmoins, il a une meilleure idée, pourquoi ne pas boire quelques bières ? Le Rock propose à Austin de remettre ce one more match à plus tard.

Stone Cold > Ouais, on remet ça à plus tard.

Austin s'approche des cordes et attrape des bières, il en passe au Rock, Bieber en veut lui aussi.

Stone Cold > Normalement what ? on a pas le droit de donner de l'alcool au mineur. what ? M'enfin je vais te donner autre à la place what ? tu ne seras pas déçu son of a bitch. what ?

Justin Bieber > C'est quoi ?

Stone Cold > Fermes là et laisses moi te l'épeler. what ? S what ? T what ? U what ? N what ? N what ? E what ? R what ?

Austin tend ses majeurs à Bieber, Stunner ! Stunner ! Bieber se retourne, Rock Bottom ! Justin Bieber roule et s'écrase hors du ring comme une vieille merde.

The Rock > If you smellalalalalalalalooooooooooooow ! What The Rock is cookin' ?!

Stone Cold > And that's the bottom line, because Stone Cold said so !

Austin attrape d'autres bières et finit par trinquer avec le Rock sous son thème musical. La foule est en délire, les deux vétérans mettent de la bière partout, ils viennent d'ouvrir Wrestlemania de la meilleure des manières. La foule est chaude comme jamais tandis que Stone Cold Steve Austin et The Rock célèbrent en mettant de la bière absolument partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:00

« This match is set for one fall and is for the Intercontinental Championship ! If Christian loses the match, he will leaves the WWE. »



Christian est donc le premier à faire son entrée, il est déterminé et marche droit vers le ring, il n'adresse aucun regard à la foule, il n'a d'yeux que pour le ring, ce ring qui l'obsède plus que jamais. Edge suit son ami et balai l'aréna du regard, il est ravi d'être ici et le fait de faire son entrée semble lui faire le plus grand bien. Christian monte sur le ring, il est applaudit par Edge. Captain Charisma monte sur le coin et fait un petit taunt, sous les acclamations de la foule. Il se met au centre du ring, Edge descend du ring, Christian s'échauffe et semble plus concentré que jamais. Le thème de Tyson Kidd se fait entendre, Christian ferme aussitôt les yeux et inspire un grand coup.

Michael Cole > Cela pourrait bien être la dernière fois que Christian foule un ring de la WWE, lui qui a tant pesé dans l'histoire de la compagnie. Est-ce la fin de l'Instant Classic ?

JBL > Nananana Nananana Hey Hey Hey Goodbye !

Jerry Lawler > Silence JBL ! Christian a beaucoup trop lutté, trop bataillé, trop donné pour perdre maintenant, ce match et ce titre sont pour lui !



Tyson Kidd, le champion intercontinental, la bête noire de Christian s'avance vers le ring. Il est tout content d'être à Wrestlemania et arbore un grand sourire, il retire bien vite sa capuche et son casque, montrant son visage d'homme serein à tout le monde. Le champion est naturellement la cible de huées et d'insultes de la foule. Mais il n'y prête pas attention, il monte sur le ring et lève fièrement sa ceinture.

JBL > This is my boy !

Michael Cole > Tyson Kidd, champion depuis quatre mois et demi, ce soir, il fait face à un gros défi, un ancien champion du monde. The Diamond Of Pro Wrestling est en grand danger !

Jerry Lawler > Son arrogance va lui coûter le match, j'en suis certain.

Le champion intercontinental décide de venir faire face à Christian qui ne bouge pas d'un pouce, trop concentré à regarder la ceinture. Christian ne peut quitter la ceinture des yeux alors que Kidd lui parle, il est beaucoup trop concentré sur cet objectif. Les deux lutteurs sont séparés par l'arbitre, ils vont se placer dans les coins opposés tandis que Justin Roberts présente chacun d'entre eux.

« Introducing first, the challenger, accompanied to the ring by Edge, from Kitchener, Ontario, Canada, he stands 6-feet-1-inches tall and he weighed in this evening at 240 pounds, Christian ! »

Captain Charisma lève le poing et reçoit une grosse ovation.

« And his opponent, from Calgary, Alberta, Canada, he stands 5-feet-10-inches tall and weighed in this evening at 195 pounds. He is the Intercontinental Champion, Tyson Kidd ! »

Le champion lève son titre, ce qui lui fait récolter des huées. Les deux hommes s'échauffent dans les coins opposés, ils vont ouvrir Wrestlemania et tenter de nous donner un bon match !

The end of the Instant Classic ?
La cloché sonne, les deux hommes s'approchent l'un de l'autre, Christian tend sa main à Tyson Kidd, ce dernier regarde la main de Captain Charisma et la dégage avec un mouvement de pied. Le Stampede Kid se met à rire et une épreuve de force débute, Kidd est prit en headlock, il envoi Christian dans les cordes, ce dernier revient avec un shoulder block qui fait tomber Kidd à terre. Christian se reprojette dans les cordes, Kidd passe en dessus, Christian revient, Kidd lui porte un sleeper hold ! Tyson Kidd porte bien la prise, mais Christian lui tire le bras et lui faire faire une roulade, Kidd se relève, il prend un kick dans l'abdomen, Christian lui porte une snap suplex ! Christian se jette sur Kidd, fujiwara armbar ! Le Stampede Kid est à terre, et fait une roulade avant pour se relever, Christian est toujours assis et prend un kick qui retentit dans toute l'aréna ! Kidd se couche sur Christian, un deux, dégagement de Captain Charisma ! Kidd porte un headlock, Christian se relève, car la foule l'encourage, Edge fait de même en frappant très fort sur l'apron, criant à son meilleur ami d'y arriver ! Christian se relève et envoi des coups de coude au champion intercontinental qui lâche Christian. Ce dernier lui envoi un coup de pied dans l'abdomen et le jette hors du ring ! Non Tyson Kidd reste sur l'apron, Christian lui porte une suplex, mais Kidd passe derrière et porte un roll-up ! Un, deux, non dégagement ! Les deux hommes sont debout, Christian envoi une claque monumentale à Kidd, suivie d'un dropkick ! Le champion s'affale sur la première corde. Christian court et saute par dessus la troisième corde, il retombe hors du ring et envoi une claque à Kidd ! Il remonte dans le ring et fait le tombé. Un, deux, dégagement de Tyson Kidd.

Michael Cole > Les deux hommes sont pour le moment globalement à égalité, il semble difficile de dire qui va gagner le match.

Jerry Lawler > En effet, ils sont tout les deux en grande forme.

JBL > Attendez que Kidd revienne dans le match et batte Christian !

Les deux hommes se font face, Christian pousse Tyson Kidd dans le coin, il lui fonce dessus avec un european uppercut ! Il retente mais Kidd esquive, Christian se retrouve dans le coin ! Tyson Kidd prend de l'élan dans les cordes et revient vite avec un body splash, que Christian esquive pour porter son Pendulum Kick ! Tyson Kidd est à terre, Christian monte sur la troisième corde, Frog Splash ! Il fait le tombé ! Un, deux, nearfall ! Tyson Kidd se fait relever, Christian tente le Killswitch mais Kidd se laisse tomber et roule sur l'apron, il se relève, Christian vient le chercher, mais se prend un hotshot de Tyson Kidd ! Ce dernier monte sur la troisième corde et porte un diving necbkreaker à Christian, magnifique ! Un, deux, non ! Tyson Kidd envoi un coup de poing sur le ring, de rage. Il relève Christian qui l'envoi sur l'apron, Kidd tente un springboard mais prend un coup de pied de Christian ! Kidd reste sur l'apron, entrain de récupérer. Christian s'élance dans les cordes et revient sur Kidd, SPEAR ! SPEAR à travers la seconde corde ! Les deux lutteurs sont tombés hors du ring ! La foule chante "holy shit !". Christian se relève avec difficulté, Edge l'encourage, Captain Charisma relève le champion et le jette dans le ring. Christian rampe péniblement sur Kidd et fait le tombé, un, deux, mais non ! Kidd s'est dégagé. Christian tape dans ses mains, il prépare son Killswitch ! Il prend les bras de Kidd, mais ce dernier lui porte un german suplex, non Christian passe derrière Kidd et lui porte le German suplex ! Non Tyson Kidd retombe sur ses pieds ! Il pousse Christian par dessus la troisième corde. Christian retombe sur l'apron, Kidd court vers le coin, il saute sur la seconde corde et se jette aussitôt sur Christian en position de DDT mais Captain Charisma le laisse retomber hors du ring ! Kidd se relève, Somersault senton de Christian ! Kidd se relève avec de la peine, il est contre le poteau métallique, Christian tente un coup de pied mais Kidd esquive ! Christian vient de se détruire la jambe !

Michael Cole > Il est compliqué de dire qui va remporter un tel match, les deux hommes méritent la victoire.

Jerry Lawler > Allez Christian, tu peux le faire, pour tes amis, pour ta famille, pour tes fans, pour Edge !

JBL > Tyson Kidd va gagner je vous dis !

Christian se tient la jambe, Tyson Kidd saute d'un coup sur l'apron et resaute sur Christian pour un hurricanerana ! Tyson Kidd balance Christian dans le ring et fait le tombé. Un, deux, dégagement une nouvelle fois ! Tyson Kidd prend les jambes de Christian, il tente le Sharpshooter ! Non Christian envoi Kidd valser en le repoussant ! Kidd revient sur Christian avec un lariat, esquivé ! Kidd se retourne, Christian est allé dans les cordes et il revient avec un Spear ! Toute la foule se lève ! Edge est fou de joie et frappe sur l'apron ! Christian prend la jambe de Kidd et fait le tombé ! GO CHRISTIAN ! Un, deux, trois NON ! Tyson Kidd s'est encore dégagé ! Christian relève Kidd et tente une back suplex, il lève Kidd et va l'asseoir sur le turnbuckle. Il lui met la tête en bas et prend son élan dans les cordes et il tente un low dropkick ! Mais Kidd se redresse et Christian s'empale l'entre jambe sur le poteau métallique. Kidd descend vite et prend les jambes de Christian pour porter un figure four leglock avec l'aide du coin ! Christian souffre comme jamais ! Il hurle et l'arbitre vient faire lâcher Kidd ! Christian se relève, avec énormément de mal à la jambe. Tyson Kidd est sur la troisième corde, il saute avec un double axe handle, contré par Christian qui l'accueille avec un kick, suivi d'un Tiger Bomb Pin ! Un, deux, MAIS NON ! Christian relève Tyson Kidd, il tente le Killswitch mais Kidd le pousse dans les cordes, Christian revient avec le spear ! Esquivé par Kidd qui lui saute par dessus avec un sunset flip ! Kidd prend vite les jambes de Christian et lui porte le Sharpshooter ! Christian est bloqué ! Il souffre et cherche à attraper les cordes, mais il est au centre du ring ! Edge est face à lui et l'encourage comme il peut ! Christian hurle de douleur, ses jambes ont été trop mises à mal durant le match, il refuse d'abandonner. L'arbitre demande à Christian s'il veut abandonner, Christian refuse. Mais les cris sont de plus en plus forts, Christian préfère s'évanouir, l'arbitre arrête le match ! Tyson Kidd conserver l'Intercontinental Championship ! C'en est finit de Christian à la WWE !

« The winner of this match, and still Intercontinental Champion, Tyson Kidd ! »


C'est Christian avec son masque sur le côté. :tousse:

JBL > I SAID IT ! NANANANA NANANANA HEY HEY HEY GOODBYE !

Michael Cole > Quel choc, quelle manière d'ouvrir Wrestlemania, Christian vient de perdre son contrat. Quelle moment triste pour le WWE Universe. Seul Tyson Kidd est ravi, il célèbre d'ailleurs sa victoire.

Jerry Lawler > Non ! Ce n'est pas possible ! Christian ne peut pas nous quitter, non, pas après tant de grands matchs, de grands moments, c'est un cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:03



Tyson Kidd monte sur le coin du ring et célèbre sa victoire, il lève fièrement son titre tandis que Justin Roberts annonce qu'il est toujours Intercontinental Champion. Tyson Kidd est fou de joie et il fait des taunts devant la foule qui le hue comme jamais. Kidd roule hors du ring. Christian est à genoux au centre du ring, la tête baissée, il ne dit rien, il est immobile. Edge le regarde et fait les cents pas à l'extérieur du ring, se tenant la tête dans les mains, extrêmement déçu. La foule commence à applaudir Captain Charisma, mais Tyson Kidd vient perturber tout le monde depuis la rampe d'accès.

Tyson Kidd > Je te l'avais dis Christian, je t'avais dis que tu ne pouvais pas gagner, que ma victoire était gravée dans le marbre. Tu as été trop arrogant de penser que tu pouvais me vaincre, quel est le résultat ? Tu te retrouves éjecté de la WWE, tu n'as plus rien à faire ici, tu n'es plus un lutteur de la WWE ! Et tu sais ce qui me rend heureux ? Ce n'est même pas d'avoir conservé une nouvelle fois mon titre Intercontinental, mais c'est d'avoir pu t'envoyer à la retraite. The Diamond Of Pro Wrestling est et restera celui qui a fait de Christian, un mauvais souvenir, celui qui a tué l'Instant Classic. Mais je vais te faire un cadeau d'adieux mon cher Christian, j'ai une chanson pour toi. Nananana nananana hey hey hey, goodye !

Le champion Intercontinental continue encore quelques secondes sous les huées avant de finalement repartir, hilare et fier de sa victoire. Christian est abattu mais finit par se relever, il met les mais sur ses hanches et regarde vers le ciel, il balai l'aréna du regard et passe sa main sur sa bouche avant de la passer dans ses cheveux. Captain Charisma a les larmes aux yeux, Edge monte dans le ring et le regarde. Les deux amis se jettent dans les bras l'un de l'autre. Edge tente de réconforter son ami comme il le peut, mais les faits sont là, Christian vient de perdre son contrat de lutteur. Edge s'empare d'un micro.



Edge > Il y aurait des dizaines de choses à dire sur Christian et sur ce qu'il a fait durant sa carrière dans le monde de la lutte. Néanmoins, je n'ai pas envie de faire un discours long et bourrés de phrases toutes faites. Christian, tu sais ce que je pense de toi, tu sais ce que tout les gens ici présents pensent de toi. Alors je pense pouvoir parler au nom de tout le monde lorsque je dis "Merci Christian, merci pour tout".

La foule commence à chanter "Thank you Christian", Captain Charisma regarde la foule et son ami et commence à laisser échapper quelques larmes. Il marche quelques instants au centre du ring, il s'empare du micro de son ami et semble chercher ses mots, il hésite un peu avant de se lancer.

Christian > Vous faites chier, j'avais pas prévu mon paquet de mouchoirs. Je ne sais véritablement pas quoi dire, il me faudrait beaucoup de temps pour remercier tout le monde et dire ce que je pense de chacune des personnes du vestiaires. Edge, merci d'avoir été là jusqu'au bout, tu n'es décidément pas mon meilleur ami pour rien, vieux frère. Alors, du fond du coeur, je tiens à vous le dire, à vous tous ici présents, merci, merci pour tout !

Le thème de Captain Charisma se fait entendre, il prend une nouvelle fois Edge dans ses bras, la foule remercie une nouvelle fois Christian et elle donne de la voix pour ce dernier. Les deux Canadiens repartent sous les acclamations de la foule. La foule ne cesse de chanter "Thank you Christian", tandis que les deux meilleurs amis arrivent enfin au bout de la rampe d'accès, ils se retournent une dernière fois. Christian fait un taunt et Edge lui lève le bras, les deux hommes sont massivement acclamés. Ils disparaissent alors, retournant en backstages, mesdames et messieurs, ce soir, Christian vient de perdre son contrat à la WWE.

Jerry Lawler > Quelle tristesse, Christian nous manquera à tous, le voir partir fait beaucoup de peine, le WWE Universe a eu la bonne réaction.

JBL > Oh pitié, cessons ce pseudo drama et passons à la suite bon sang, on s'en fout !

Michael Cole > Nul doute que cette victoire va en tout cas continuer à nous montrer que Tyson Kidd est l'un des noms à surveiller en 2015. Nous venons d'en avoir la preuve ce soir, aux dépends de Christian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:04

Byron Saxton est en backstages et il se tient face à la caméra, affichant un très large sourire.



Byron Saxton > Mesdames et messieurs, voici mes invités, Guillermo Del Rio, Sylvester Lefort et Marcus Louis.

Les trois hommes font leur apparition et ils viennent se placer à coté de Saxton. Guillermo Del Rio arbore un air hautain et un sourire en coin, il vient se placer devant le micro.

Byron Saxton > Guillermo, dans quelques instants, vous serez sur le ring, opposés à votre oncle et à deux de vos frères, tandis que votre père sera l'arbitre spécial de la rencontre. Quel est votre sentiment ? Regrettez vous vos agissements des derniers mois ? Ne vous dites vous pas que vous êtes peut-être allé un peu trop loin ? Que cela aurait pu se passer autrement ?

Guillermo Del Rio > J'ai tout fais pour que cela se passe autrement, j'ai tout fais pour que les Del Rio soient unis, pour qu'ils s'entraident et qu'ils arrivent tous ensemble au sommet. Si nous en sommes arrivés là, ça n'est pas de ma faute, mais celle de Ricardo et Alberto. L'un est un éternel servant qui ne sera jamais l'égal de moi ou Alberto, tandis que ce dernier n'est qu'un traître qui m'a laissé sur la touche au profit de son ex valet. Je ne regrette pas ce que j'ai fais, j'ai agi en toute logique et s'il fallait le refaire, je le referai, sans problèmes.

Byron Saxton > Ce soir, vous serez donc sans pitié ? Si vous gagnez, que ferez vous après ?

Guillermo Del Rio > Je serai bel et bien sans pitié. Mil Mascaras, mon oncle, ne mérite pas non plus que je lui fasse de cadeau, il s'est bien rangé du côté de mes ennemis, il ne vaut pas mieux qu'eux. Et enfin, après ma victoire, je vous montrerai à tous, pourquoi je suis le seul et unique homme méritant de s'appeler "El Patron". Sur ce, je m'en vais, j'ai un match à gagner.

Guillermo s'en va tandis que Marcus Louis et Sylvester Lefort restent devant Byron Saxton. Ce dernier les regarde mais ne leur tend pas le micro, il préfère à la place, s'en aller. Les Légionnaires semblent vexés et ils sont rejoints par Santino Marella qui n'avait pas fait d'apparitions depuis des mois et des mois. Byron Saxton refait alors son apparition et tend le micro à Santino Marella avec un grand sourire.



Santino Marella > On dirait que Byron Saxton sé souci autant des Légionnaires qué dé sa première chemise.

Sylvester Lefort > Dis-donc mon p'tit gars, tu sais à qui tu parle ? T'as devant toi Sylvester Lefort et Marcus Louis, les Légionnaires, des vrais mecs comme on en fait plus. Alors, j'ai un conseil pour toi Satanas, fais attention à ce que tu dis, les muscles des Légionnaires pourraient bien te tomber dessus.

Santino Marella > Yé né sais pas si c'est la faute dou fromage français, mais tou a une haleine digne dé Gene Snitsky.

Sylvester Lefort > Eh le mangeur de spaghettis, fais attention, le world class entrepreneur que je suis n'acceptera pas que tu continues à parler comme tu le fais. Les Légionnaires ont un match à Wrestlemania, Santana Morello n'en a pas, donc, tu te tais et tu admires les Légionnaires botter des fesses.

Santino Marella > Pardonnes moi, yé né voulait pas t'offenser, yé mé doute qué ça ne doit pas être facile dé porter un nom qui fait plus acteur porno qué lutteur, c'est sans doute cé qui té rend aussi aimable. Yé vais regarder lé match des Légionnaires, parce qué yé hâte de vous voir vous faire botter lé cul par les Del Rio. Sur ce, yé m'en vais, yé vous laisse vous diriger vers la défaite. Lorsqué vous perdrez, vous né pourrez pas dire qué Santino né vous aura pas prévenu HaHa !

L'Italien repart rapidement en dansant à moitié. Lefort se tourne vers son partenaire, le regard rempli de détermination.

Sylvester Lefort > Franchement, on doit pas merder mon gars, on doit assurer et botter les culs des mangeurs de tacos. Qui sait ? Si on se débrouille bien, on aura sans doute notre chance pour un des titres par équipes. Le changement, c'est maintenant et ce sont les Légionnaires qui le mettent en place. On va leur montrer une chose, France Rules ! Allons enfants de la patrieeeee.

Marcus Louis > Le jour de gloire est arrivé.

Sylvester Lefort > Ouais.

Les Légionnaires s'en vont vers le ring, ils se dirigent vers le ring, pour leur match. Byron Saxton sourit à la caméra qui se coupe. Qui remportera la bataille des Del Rio ? Réponse maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:06

« This contest is a six men tag team match set for one fall ! But introducing first, the special guest referee, Dos Caras Sr ! »



La légende de la lutte Mexicaine débarque sous une bonne vague d'acclamations, il débarque d'un pas lent vers le ring, affecté par le poids de l'âge. Le lutteur masqué finit enfin sa route et arriver sur les escaliers métallique, il va ensuite sur l'apron, pense entre la seconde et la troisième corde et se retrouve dans le ring. Il montre qu'il porte le tshirt d'arbitre. Dos Caras Sr va ensuite dans les coins et fait un taunt pour chauffer la foule. Il vient finalement se placer dans un coin, attendant l'arrivée des participants.



« The first participants, the team of Mil Mascaras, Ricardo Del Rio and Alberto Del Rio ! »

Voici donc la première team qui débarque, celle de Mil Mascaras, Ricardo et Alberto Del Rio. Les trois hommes débarquent sous une bonne ovation de la foule qui semble n'avoir d'yeux que pour eux. Los Del Rio chauffent la foule tandis que Mil Mascaras se contente d'avancer vers le ring d'un pas conquérant, il n'est pas venu pour faire dans le détail, c'est le moins que l'on puisse dire. Les trois hommes rentrent dans le ring, les Del Rio vont dans des coins faire des taunts, tandis que Mil Mascaras reste au centre du ring, à lever les deux bras. Les trois hommes vont ensuite faire une accolade à Dos Caras Sr.

Michael Cole > Mil Mascaras et Dos Caras Sr sur un ring de la WWE, c'est dans des moments comme cela que nous comprenons pourquoi elle est la plus grande fédération du monde.

JBL > Ce match est inintéressant, d'un côté, trois mangeurs de burritos dont un vieux qui n'a jamais mérité son introduction au Hall Of Fame de la WWE. De l'autre, deux bouseux de Français accompagnés par un autre mangeur de burritos, c'est un match de Wrestlemania ça ? Non, c'est scandaleux tellement c'est mauvais.

Jerry Lawler > Ce match sera en tout cas intéressant à suivre car nous allons enfin avoir la chance de voir cette histoire entre les Del Rio se terminer. J'espère que Guillermo va subir ce qu'il mérite, se faire botter le cul !



« And their opponents, the team of The Légionnaires and Guillermo Del Rio ! »

Et voilà donc le frère maléfique des Del Rio, celui qui leur a coûté le titre Gemini au Royal Rumble. Il s'avance, portant un longue cape brillante, il arbore un sourire arrogant et un air suffisant. Les Légionnaires se contentent de crier sur la foule en agitant un drapeau Français qu'ils se font passer à de nombreuses reprises. Les trois hommes montent sur le ring et font aussitôt face à leurs adversaires du soir.

JBL > Mon dieu mais dépêchez vous de finir cette merde.

Jerry Lawler > Alberto ! Ricardo ! Alberto ! Ricardo ! Alberto ! Ricardo ! Let's go !

Michael Cole > Voici donc le dernier acte de la guerre entre les membres de la famille Del Rio.

Del Rio's clash !
Le match commence avec Marcus Louis d'un côté et Mil Mascaras de l'autre, les deux hommes commencent par une épreuve de force, mais Mil Mascaras la casse et porte un atemi tonitruant sur la poitrine du Français qui hurle de douleur. Louis se lance dans les cordes et revient mais subit une nouvelle fois un atemi ! Il fait le tag à Lefort qui rentre dans le ring, il fonce sur Mascaras qui lui porte un arm drag. Mascaras fait le tag à Alberto Del Rio qui porte un tilt a whirl backbreaker ! Lefort roule dans son coin et fait le tag à Guillermo Del Rio. Alberto Del Rio lui fait signe de venir ! Guillermo rentre et les deux hommes se jettent des droites à la figure. Alberto prend l'avantage et porte un siderwalk slam à Guillermo, il fait le tag, Ricardo rentre dans le ring. Il va dans les cordes, hurricanerana. Lefort et Louis reviennent, mais Alberto et Mil Mascaras reviennent sur eux et les poussent hors du ring ! Ricardo et Alberto vont dans les cordes, double suicide dive hors du ring ! Guillermo retourne Mil Mascaras qui lui envoi trois atemis, un lariat et un bodyslam ! Ricardo rentre dans le ring, corkscrew moonsault ! Il fait le tag à Alberto ! Ce dernier rentre dans le ring et chauffe la foule en la faisant chanter "Si !" il s'élance, Superkick ! Il monte sur le turnbuckle, diving moonsault sur Guillermo ! Il fait le pin et Dos Caras Sr se met à compter. Un, deux, trois ! Oh mon dieu, quelle leçon, Guillermo et ses équipiers viennent de se faire bodybag ! Alberto Del Rio, Ricardo et Mil Mascaras viennent de l'emporter !



JBL > Au moins ce fut court, il y a une justice !

Michael Cole > Ainsi donc, le dernier acte des Del Rio fut le plus court.

Jerry Lawler > Tout est donc bien qui finit bien, hip hip, hourra ! VIVA DEL RIO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:08



Alberto Del Rio, Ricardo et Mil Mascaras viennent de remporter le match. Ils se font un câlin et vont ensuite en faire un à Dos Caras Sr, tout est bien qui finit bien ! La foule lance des "Si" tandis que le thème d'El Patron se fait entendre. Les Légionnaires sont hors du ring, ils ont le visage fermé et semblent véritablement frustrés d'une telle défaite. Guillermo Del Rio se relève, il se tient un peu l'abdomen, mais il explose de rage aussitôt. Il vient hurler sur son père, Dos Caras Sr, disant qu'il a compté beaucoup trop vite. Guillermo s'approche des cordes et demande un micro qu'on lui apporte.


Guillermo Del Rio > C'est une conspiration, tous autant que vous êtes vous aviez prévus de me faire perdre ici ce soir, vous m'avez une nouvelle fois volé mon moment. C'est donc ça la famille ? Vous êtes tous des minables ! Et vous là, les Légionnaires, vous vous foutez de moi ? Je vous ai payé une fortune pour m'assister, vous étiez censé m'apporter la victoire, vous étiez censé être mes soldats, mes armes secrètes, vous n'avez servi à rien !

Les Légionnaires montent sur le ring et font face à Guillermo, ils n'ont pas apprécié de se faire insulter par ce dernier. Ils haussent un peu le ton, expliquant à Guillermo de se calmer, mais ce dernier finit par les pousser tout les deux. Ils se tournent vers sa famille mais encaisse un Superkick d'Alberto ! Guillermo est déséquilibré et vacille, il se retourne et tombe dans les bras de Sylvester Lefort et Marcus Louis. Bonsoir ! Bonsoir des Légionnaires ! Guillermo se fait relever par Alberto Del Rio qui le jette comme une vieille chaussette hors du ring. Les Légionnaires viennent offrir une poignée de main à leurs adversaires de la soirée avant de descendre du ring et de repartir sous quelques petites acclamations de la foule. Pendant ce temps, Alberto Del Rio s'empare d'un micro.

Alberto Del Rio > Vous savez, le match qui vient de se dérouler fut court, très court, nous avons donné une véritable leçon à ce cabron de Guillermo qui ne devrait plus refaire parler de lui avant très longtemps. Mais ce match a pour moi une valeur sentimentale et il représente à ce jour, mon match préféré à Wrestlemania. Oui j'ai affronté Edge dans son dernier match, oui j'ai battu Jack Swagger pour le titre mondial, oui j'ai participé à la toute première bataille royale en hommage à André The Giant, mais tout ça n'avait pas la saveur qu'à eu le match qui vient de se dérouler. J'ai ce soir gagné avec ma famille, mon père, mon oncle et mon frère étaient tous à mes côtés durant ce match, ce fut de loin le plus beau des cadeaux. Il ya quelques mois, je disais que mon rêve était d'arriver à Wrestlemania, avec le titre Gemini et le défendre avec Ricardo, j'étais d'ailleurs abattu lorsque nous avons perdu le titre. Mais au vu du moment que je viens de vivre, je suis content de pouvoir dire que je ne regrette rien.

Les "si" se font entendre, Alberto Del Rio fait une petite pause et veut redémarrer, mais il s'arrête, pour profiter quelques secondes de l'ovation exceptionnelle de la foule. Dos Caras Sr se met à applaudir son fils, Mil Mascaras fait de même. Ricardo vient faire signe à son frère de continuer.



Alberto Del Rio > Mais vous devez savoir que Los Del Rio ne continueront pas leur aventure à la WWE.

Le visage d'El Patron se ferme, il semble désolé d'annoncer une telle chose, la foule entame un chant "no" pour manifester son mécontentement. El Patron reprend sa respiration avant de poursuivre son discours.

Alberto Del Rio > Ce n'est pas que nous voulons partir, c'est que nous nous devons de nous en aller. Vous savez, pendant tant d'années, Ricardo fut juste mon valet. Pendant tant d'années, il m'a vu monter sur les rings du monde entier, sans jamais pouvoir y monter. J'aime la WWE et je serai éternellement reconnaissant envers elle et envers chacun d'entre vous pour tout ce que vous nous offrez chaque fois que nous montons sur le ring. Néanmoins, j'ai envie de faire vivre à mon frère ici présent l'aventure, je veux lutteur au Japon à ses côtés, je veux lutter chez nous, au Mexique à ses côtés. Comprenez que nous avons besoin de le faire. Mais ce n'est pas un adieu mes amis, car je peux vous garantir que vous reverrez le nom des Del Rio à la WWE.

Le frère d'El Patron se jette sur le micro.

Ricardo Del Rio > Vous reverrez notre nom, alors s'il vous plaît, donnez de la voix pour EL PATRON Albertoooooooooooooooooooooooo Dellllll RIIIIIIIIIOOOOOOOO !

Alberto prend son frère dans ses bras tandis que Mil Mascaras et Dos Caras Sr applaudissent, prenant soin de faire signe à la foule d'applaudir. La foule ne se fait pas prier et donne une standing ovation aux Mexicains. La famille Del Rio quitte le ring. Les quatre hommes remontent la rampe d'accès sous une ovation énorme de la foule qui donne de la voix pour saluer Los Del Rio qui vont donc prendre un "congé" hors de la WWE.

JBL > C'était censé être court pour nous permettre d'avoir la suite plus rapidement...

Michael Cole > Les Del Rio resteront dans nos mémoires pour tout les bons moments qu'ils nous ont offerts. Je pense que nous pouvons le dire: VIVA DEL RIO !

Jerry Lawler > VIVA DEL RIO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:10

Cette musique se lance, Last Resort de Papa Roach. L'écran géant s'allume et l'on voit une promo débuter avec Rey Mysterio, assis en backstages, entrain de prier. Rappelons qu'il disputera ce soir son dernier match. La promo se lance avec de nombreuses images du Luchador.



Quel fan de lutte ignore encore le nom de Rey Mysterio ? Aucun, probablement. Rey Mysterio est sans aucun doute l'une des plus grosses stars de la lutte du vingt et unième siècle et sans conteste une des lutteurs les plus talentueux de sa génération. Lui qui a vécu à Tijuana et qui a apprit la lutte aux côtés de son oncle, Rey Mysterio Sr, lui qui est monté sur le ring dès l'âge de seize ans, se faisant appeler "El Colibri", Rey Mysterio est un monument de la lutte. De ses débuts à la ECW, son passage à la WCW pour finalement débarquer à la WWE et ne plus en repartir, nous pourrions parler des heures de Rey Mysterio. Ce dernier a laissé une marque indélébile dans l'histoire de la lutte, c'est grâce à des noms comme lui, Eddie Guerrero, Dean Malenko ou encore Chris Jericho que les fans Américains se sont ouverts à une lutte différente de ce qu'ils avaient l'habitude de voir. Rey Mysterio a ouvert la voie à des dizaines et des dizaines de lutteurs, nul doute que sans son impact sur l'histoire, Daniel Bryan n'aurait jamais headliné Wrestlemania XXX. Dès ses débuts à Smackdown en 2002, Rey Mysterio a impressionné la foule et n'a jamais laissé qui que ce soit indifférent.



Le palmarès du petit homme est très long et il serait plus simple d'énumérer les titres qu'il n'a pas gagné plutôt que l'inverse. Rey Mysterio a toujours été vu comme un bon lutteur, mais il n'avait, d'après beaucoup de gens, pas les moyens pour passer à un niveau supérieur, pour jouer dans la cours des grands. En 2005, son meilleur ami, son frère, Eddie Guerrero, décède tragiquement. Rey Mysterio fut fortement affecté et il décida de se donner à fond pour rendre hommage à son ami. C'est ainsi que Rey Mysterio remporta le Royal Rumble 2006, mais cela ne semblait être qu'un coup de chance du petit luchador. Mais il allait en tout cas lutter pour le titre mondial à Wrestlemania 22. Et alors que personne ne le voyait gagner, lui, l'Ultimate Underdog est devenu champion du monde poids-lourd. Rey Mysterio n'était plus à prendre à la légère, il venait de s'élever à un niveau supérieur. Les années suivantes furent elles aussi bonnes, jusqu'à une blessure en fin 2011 qui lui fera perdre énormément de ses capacités. 2012, 2013 et 2014 furent de tristes années, le petit luchador avait perdu de sa superbe et beaucoup se posaient des questions sur son avenir. Mais après Survivor Series 2014, Rey Rey a effectué son retour et tel le Phénix, il a réussi à renaître de ses cendres, remportant le titre de la WWE au terme d'un match incroyable à TLC 2014.



Mais malheureusement, la vie est injuste et ce n'est pas le Luchador en fit les frais. Seth Rollins est venu briser son rêve, encaissant sa mallette du Money In The Bank, le battant pour le titre de la WWE. Rey venait de perdre son titre alors qu'il pensait avoir sorti la tête de l'eau. Le Luchador décida donc d'organiser le Rey Mysterio's Last Resort. Une série de matchs prenant fin à Wrestlemania, là où Mysterio prendra sa retraite. Bon nombre de lutteurs talentueux ont affrontés Rey Mysterio, comme Batista, Chavo Guerrero Jr et Cesaro, pour ne citer qu'eux, ils se sont tous cassés les dents, à part Dolph Ziggler qui fut le seul à battre Rey Mysterio. Il fallait donc trouver un adversaire à Rey Mysterio pour Wrestlemania 31. Y'avait-il meilleur choix que Kalisto ? D'après Chavo Guerrero et Sin Cara, non, clairement pas. Kalisto, le petit luchador natif de Chicago, fait la même taille que Rey Mysterio, porte un masque et a un style se rapprochant de celui du Master of the 619. Rey Mysterio a crée le Last Resort dans le but de pousser les jeunes vers le haut, quoi de mieux donc que d'affronter Kalisto à Wrestlemania, dans ce qui ressemble à un passage de flambeau.



Kalisto a naturellement accepté ce match, considérant Mysterio comme un dieu. Et pour ajouter du piment à ce match, les deux lutteurs ont décidé de mettre leur masque en jeu, dans le but de respecter les traditions Mexicaines. Kalisto et Rey Mysterio vont donc s'affronter, vétéran contre jeune loup, mask vs mask. Un match qui promet de faire des étincelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:12

« This match is a mask versus mask set for one fall ! And this is the Rey Mysterio's last match ! »



« Introducing first, from Mexico City, Mexico, he stands 5-feet-6-inches tall and he weighed in this evening at 170 pounds, Kalisto ! »

Kalisto débarque sous son thème, les chants "Lucha ! Lucha !" se font entendre. Il débarque sous une bonne ovation de la foule qui semble contente de le voir débarquer. Le jeune lutteur semble très concentré, il sourit et fait ses habituels taunt en arrivant vers le ring, néanmoins on peut le sentir crispé, il s'agit là du match le plus important de sa jeune carrière. La pression est immense, il va offrir à Rey Mysterio, son dernier match à la WWE. Kalisto monte dans le ring, il court vers les cordes et fait un moonsault en s'aidant de la seconde corde, il retombe sur ses pieds et fait un dernier taunt. On voit la tension dans ses yeux.

Michael Cole > Kalisto va avoir une très lourde tâche, Rey Mysterio n'est pas un adversaire à prendre à la légère.

JBL > De toutes façons, ce match est inintéressant, encore deux nains qui n'ont rien à faire sur un ring de lutte, ils sont du calibre d'El Torito.

Jerry Lawler > JBL, je rêve où tu as toujours en travers de la gorge ta défaite éclair face à Rey Mysterio à Wrestlemania XXV ?

JBL > Ta gueule.



« And his opponent, from San Diego, California, he stands 5-feet-6-inches tall and he weighed in this evening at 175 pounds, Rey Mysterio ! »

Et le voilà, Rey Mysterio, l'Ultimate Underdog, the biggest little man, the master of the 619. Cet homme incarne la lutte, il sait tout faire, a lutté partout, a fait rêver tout les fans de lutte, bref, cet homme est une légende vivante de la lutte. Rey Mysterio débarque, sans tenue de super héros cette fois, il fait une entrée sobre, sous une pop monumentale de la foule. Rey Mysterio semble ému d'un tel accueil, il fait la route jusqu'au ring et finit par y grimper, il va dans un coin et fait un taunt sous les cris de la foule en délire. Rey Mysterio revient au centre du ring et fait face à Kalisto.

Michael Cole > Ce que nous vivons est historique, Rey Mysterio va livrer son dernier match à la WWE.

JBL > Nananana nananana hey hey hey goodb...

Jerry Lawler > Ta gueule.

Rey Mysterio fait face à Kalisto, les deux hommes sont plus concentrés que jamais, on sent de l'émotion et de la détermination, dans tout les cas, cela sera le dernier match de Rey Mysterio. Ca va commencer, les deux lutteurs s'écartent et s'échauffent, prêts à en découdre.

The end of the Last Resort !
L'ambiance est fantastique, la foule sait quel est l'enjeu de ce match, elle sait qu'un des deux hommes perdra son honneur à la fin de ce match, devant retirer son masque. Kalisto et Rey Mysterio s'observent longuement, la foule entame un chant "this is awesome" alors que les deux hommes ne se sont même pas frappés. Rey Mysterio est impatient, on le voit dans son regard, l'émotion est grande, c'est la dernier fois qu'il monte sur ce ring qui l'a vu tout gagner. Les deux hommes s'approchent l'un de l'autre et se serrent la main et c'est parti, les deux hommes s'attrapent les mains. Rey porte un retournement du bras à Kalisto qui souffre quelques instants avant de faire une roulade, tourner sur lui-même, faire un saut de tête et renverser la prise pour porter à son tour un retournement du bras. Rey va vers les cordes et se retrouve d'un coup à sauter sur la troisième corde pour se libérer de la prise en faisant un split legged moonsault. Les deux hommes s'applaudissent. Kalisto vient chercher Rey avec un headlock, Rey l'envoi dans les cordes, Kalisto revient, Rey passe en dessous, Kalisto repart dans les cordes, il revient, mais Rey tente un dropkick, esquivé par Kalisto ! Qui porte rapidement un roll-up ! Un, deux, même pas, dégagement sans problème de Mysterio. Ce dernier envoi une droite à Kalisto, une autre, puis un coup de pied dans l'abdomen. Il jette Kalisto dans les cordes, ce dernier revient et saute sur Mysterio qui l'attrape en position de powerbomb pour le laisser retomber sur ses pieds. Kalisto tente un clothesline mais Rey Rey esquive et va dans les cordes pour un springboard crossbody, encore un autre ! Kalisto se relève, headscissors de Mysterio ! Kalisto s'envole et glisse sous la première corde, directement hors du ring. Mysterio court vers lui, Suicide dive ! Kalisto s'est reculé, Rey a porté un tiger feint kick dans le vide, pour faire peur à Kalisto. Rey repart aussitôt dans les cordes et revient avec un sommersault plancha hors du ring sur Kalisto ! Quel move ! La foule est déjà pas mal chaude tandis que Rey fait un taunt, qui lui vaut une grosse pop !

Jerry Lawler > Du grand Rey Mysterio !

Michael Cole > Depuis son retour, Rey Mysterio nous offre des matchs d'une qualité irréprochable, il n'y a rien à redire là dessus ! Mais attention tout de même, Kalisto est un lutteur très talentueux et surprenant, un underdog par excellent comme le fut Mysterio en son temps.

JBL > Et moi je reste convaincu que ce match est chiant.

Rey relève Kalisto et le jette vers le ring mais Kalisto saute sur l'apron et saute aussitôt sur la troisième corde, Asai Moonsault ! Incroyable ! La foule est en feu, Kalisto envoi Rey dans le ring. Il fait le tombé mais n'obtient que le compte de deux. Kalisto envoi Rey dans les cordes, ce dernier revient, Kalisto l'envoi en l'air, powerbomb pin ! Un, deux, Mysterio renverse le tombé ! Un, deux, Kalisto renverse le tombé ! Un, deux ! Mysterio renverse le tombé ! Un, deux, Kalisto se dégage et finit assis, Rey est déjà debout et lui envoi un kick qui retentit dans toute l'aréna ! Un, deux, dégagement ! Rey relève Kalisto, il va dans les cordes et revient avec un body scissors, non Kalisto le maintient en l'air. Rey tente de modifier ça en un bulldog mais Kalisto le précipite sur le coin du ring. Il monte Rey sur le turnbuckle, ce dernier est assis, dos à Kalisto. Ce dernier tente une back suplex, mais Rey se retourne et se défend avec des droites efficaces. Kalisto est dans la mélasse, Rey lui envoi un coup de pied dans le ventre, il porte une avalanche powerbomb contrée en plein vol par un hurricanerana ! Oh My god ! Mais quel move ! Quel move ! Kalisto rampe sur Rey Mysterio ! Un, deux, mais non ! Rey se relève, lentement mais surement, Rising Sun ! Ce reverse Frankensteiner vient de tuer Rey Mysterio qui en est relevé. Il titube et semble ailleurs, Kalisto enchaîne aussitôt, SALIDA DEL SOL ! Un, deux, trois ! NON ! Rey Mysterio a relevé l'épaule au tout dernier moment, comment est-ce possible ? Kalisto n'y croit pas, la foule non plus, elle donne de la voix et commence à chanter "This is wrestling". Kalisto relève Rey, tigerbomb contrée par un hurricanerana ! Kalisto se relève et Rey lui fonce dessus mais se prend un tilt a whirl ! Non Rey retombe sur ses pieds et envoi un kick à Kalisto pour porter aussitôt un sunset flip powerbomb ! Un, deux, mais non ! C'est toujours pas terminé !

JBL > Bon, je suis obligé d'avouer que c'est pas si mal que ça.

Jerry Lawler > Il arrête enfin d'être de mauvaise foi.

Michael Cole > Arrêtez de vous chamailler, je tente de suivre le match qui est vraiment très bon. Kalisto ne lâche rien, de même pour Rey Mysterio, qui l'emportera ?

Ca recommence de plus belle, Rey Mysterio prend Kalisto pour une suplex, mais ce dernier retombe sur ses pieds et porte un neckbreaker, il va sur l'apron et tente un springboard 450° Splash ! Rey a mit les genoux et fait une roulade sur Kalisto en lui prenant les jambes ! Un, deux, toujours pas ! Kalisto se relève, hurricanerana de Rey ! Kalisto se retrouve dans les cordes, Rey Mysterio hurle et lève le bras, il s'élance dans les cordes, 619 ! Esquivé par Kalisto ! Rey se retourne, flapjack de Kalisto qui laisse retomber Rey sur la troisième corde, Kalisto va dans les cordes, springboard back elbow kick ! Un, deux, dégagement du luchador de San Diego ! Kalisto va sur la troisième corde, mais Rey arrive avec un enzuiguiri ! Kalisto chute sur la troisième corde avec son entrejambe, pour ensuite tomber sur l'apron, puis hors du ring ! Rey va vers les cordes, slingshot corkscrew crossbody directement sur Kalisto hors du ring qui accueille Rey avec un kick monstrueux ! Mon dieu ! Kalisto relève Mysterio et le jette dans le ring. Il monte sur la troisième corde, Phoenix Splash connected ! Non Mysterio a esquivé en roulant dans le coin, mais Kalisto est retombé sur ses pieds et a fait une roulade rapide pour se relever. Les deix hommes se font face et les droites s'enchaînent, Rey prend les mains de Kalisto, mais ce dernier porte un monkey flip ! Il ne lâche pas les mains de Rey et tente une roulade arrière pour termine sur lui mais Rey met ses jambes sur l'abdomen de Kalisto pour l'empêcher de s'écraser et le faire retomber debout ! Rey se relève aussitôt, toujours en tenant les mains du jeune lutteur et d'un coup, il lui porte un frankensteiner ! Kalisto est dans les cordes, Rey hurle et va dans les cordes ! 619 ! Ca touche ! Il s'élance, springboard splash ! Contré par Kalisto qui a mit les genoux et qui porte un small package ! Un, deux, non ! Toujours pas !

Michael Cole > J'ai vraiment cru que le match s'arrêtait là dessus.

Jerry Lawler > Wow, ce fut véritablement juste.

JBL > J'ai honte d'être rentré dans un match pareil.

Kalisto se relève, Mysterio aussi. Il encaisse une grosse série de kicks digne d'un combattant de MMA. Kalisto prend Mysterio sur ses épaules, Death Valley Driver ! Non Rey retombe sur ses pieds et prend Kalisto sous son bras ! Suplex ! Rey ne lâche pas, il porte une autre suplex ! Et encore une autre ! La foule acclame Rey qui vient de porter Los Tres Amigos. Rey Mysterio fait un taunt à la Eddie Guerrero et se dirige vers le coin du ring. Mysterio est sur la troisième corde, il envoi un baiser au ciel, pour le Latino Heat sans doute. Frog Splash ! Esquivé ! Rey Mysterio se relève, Kalisto l'envoi en l'air, mais Rey lui porte un hurricanerana ! Kalisto est dans les cordes ! 619 porté ! Kalisto est debout, au centre du ring, les yeux dans le vide. Springboard west coast pop ! Kalisto rattrape Rey en powerbomb et le laisse retomber et lui porte un kick en même temps ! Salida Del Sol ! Kalisto va vers le coin, il monte sur la troisième corde. PHOENIX SPLASH ! PHOENIX SPLASH ! Kalisto attrape la jambe de Rey Mysterio ! Un, deux, trois ! Kalisto est le vainqueur du Mask vs Mask ! Il vient d'aller au bout de son rêve, il vient de battre Rey Mysterio, son idole, à Wrestlemania.



JBL > Vengeance ! VENGEANCE !

Jerry Lawler > Je savais que tu étais encore en colère. Triste de voir Rey Mysterio partir sur une défaite, mais il a livré un très grand match ce soir.

Michael Cole > Il n'a pas à rougir, il a tout donné, mais force est de constater que Kalisto avait la rage de vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:14

Kalisto l'a fait, mais il ne célèbre pas, il se relève et se prend un instant la tête dans les mains, il regrette ce qu'il vient de faire. Il s'appui aux cordes et semble véritablement triste. Rey Mysterio se relève avec beaucoup de difficulté, son dernier match fut éprouvant, il regarde toute l'aréna et entend les chants en son honneur, il a les larmes aux yeux. Jamais de toute sa carrière la foule n'a manifesté un tel amour pour le Luchador de San Diego. Les commentateurs Espagnols, Michael Cole, Jerry Lawler et même JBL se lèvent et se mettent à applaudir Rey Mysterio. Tout le monde est debout pour montrer le respect infini qu'ils ressentent pour ce monument de la lutte qu'est Rey Mysterio. Le Luchador de San Diego va vers Kalisto et lui pose la main sur l'épaule, ce dernier se retourne et semble surprit, mais sans plus attendre, il prend Mysterio dans ses bras, s'excusant de ce qu'il vient de faire. Mysterio le réconforte et se fait apporter un micro.


Sin Cara ? Où ça ?

Rey Mysterio > Kalisto, tu n'as pas à être désolé, tu viens de m'offrir le match dont je rêvais, je n'aurai pas pu avoir un meilleur match pour terminer ma carrière. Merci de m'avoir offert un tel dernier match, merci de m'avoir offert un tel challenge, merci de m'avoir fait me sentir jeune comme à la belle époque, merci, du fond du coeur, hermano. Mais n'oublions pas le principal, la règle était que le perdant du match devait enlever son masque, alors, je vais me plier à la règle et enlever ce masque, laissant définitivement Rey Mysterio partir pour prendre le repos dont il a besoin depuis déjà plusieurs années.

L'ex champion du monde porte sa main sur son masque et s'apprête à l'enlever. Il prend une grande inspiration et s'élance mais Kalisto lui pose la main sur le bras, comme pour l'arrêter. Kalisto s'empare du micro tandis que Rey Mysterio semble ne pas comprendre le geste du jeune lutteur.

Kalisto > Rey, tu n'as pas à faire ça, et tu ne dois pas le faire. L'homme qui est sous ce masque doit rester masqué et ne doit être connu que d'une poignée de personne. En revanche, Rey Mysterio doit continuer à vivre, même s'il ne lutte plus, il doit continuer à entretenir son aura. Rey, tu es une légende, ni plus ni moins, tout ce que tu as fais, tout ce que tu as accomplis, tu ne peux pas le balayer d'un revers de main. Pour tout les gens ici présents, tu es et tu resteras à jamais Rey Mysterio, l'un des plus grands lutteurs de l'histoire. Sans Rey Mysterio, je n'aurai sans aucun doute jamais enjambé la seconde corde pour devenir un jour lutteur.

La foule acclame Kalisto comme pas possible, il vient de faire comme à Hell In A Cell, lorsqu'il refusa de démasquer Sin Cara alors qu'il avait gagné un mask vs mask. Rey Mysterio laisse échapper une larme.

Rey Mysterio > Je pense que je n'ai jamais pleinement saisi la porté de tout ce que j'ai pu faire dans ma carrière, j'ai toujours pensé que Rey Mysterio n'était qu'un bon lutteur, qui restait toujours au second plan malgré tout ses efforts. Mais grâce à vous tous ici présents et grâce à toi Kalisto, je me rend compte que je me suis trompé. J'ai accompli de grandes choses, et j'en suis fier ! Je suis fier de l'héritage que je laisse et c'est sans regret que je m'en vais, j'ai fais ce que je voulais et ce que j'avais à faire. Si mon digne successeur vient d'être désigné, alors je peux partir l'esprit tranquille. Félicitation à toi.

Kalisto > C'est toi qui doit être félicité, combien de fois as-tu donné de ta personne pour aider tel ou tel lutteur ? Tu as toujours agis pour le bien de ce business, tu fais parti de ces lutteurs que l'on ne peut qu'acclamer tant ils sont irréprochables à tout les niveaux. Alors, au nom de tout l'univers de la lutte, merci Rey Mysterio !

La légende de la lucha libre prend une nouvelle fois Kalisto dans ses bras et il commence à partir, les larmes aux yeux. Kalisto est toujours au centre du ring, arborant un petit sourire. Rey Mysterio est au milieu de la rampe d'accès, soudain la foule explose de joie, Mysterio relève la tête et voit Edge et Christian face à lui, sur le début de la rampe d'accès entrain de l'applaudir. Ils rejoints par John Cena, Chris Jericho, The Big Show, Kane, Dean Ambrose, The Usos et bien d'autres, le roster dans sa quasi intégralité finit par débarquer sur la rampe, tous sont venus applaudir Rey Mysterio.



Kalisto > Tu vois Rey, tu es une légende et c'est un fait, tout le monde ici le sait et vient te féliciter pour ton talent sans égal, reviens sur ce ring amigo, ça n'est pas encore terminé.

Rey Mysterio fond en larmes et revient sur le ring, il n'y croit pas, il n'y a pas une seule personne assise, tout le monde est debout, entrain de l'applaudir. Les larmes coulent sur les joues des lutteurs, des fans et des commentateurs. Kalisto laisse échapper quelques larmes qu'il fait en sorte de vite essuyer. Edge s'avance vers le ring, suivi par Christian, CM Punk, John Cena, Chris Jericho, Dolph Ziggler, Shawn Michaels et même Randy Orton. Tous à leur tour prennent Rey Mysterio dans leur bras. Ils finissent par repartir mais le thème de Batista se fait entendre. Rey Mysterio fait un grand sourire tandis que l'Animal débarque avec ses lunettes de soleil. Il monte sur le ring et lève Rey Mysterio pour lui faire un câlin. VIVA LA RAZA ! Le Low Rider arrive sur la rampe d'accès ! C'est Chavo Guerrero qui finit par descendre de la voiture, il fait un grand sourire et arrive en applaudissant l'un de ses meilleurs amis. Il vient aussi prendre Rey Mysterio dans ses bras, l'ambiance est incroyable. Les deux amis de Rey Mysterio finissent par repartir tandis que Rey Mysterio sèche ses larmes. Kalisto vient le lever le bras de Mysterio sous une standing ovation. Les deux hommes finissent par repartir ensemble sous une standing ovation de la foule. Ils sont tout les deux au bout du stage prêt à disparaître en backstages, Kalisto s'éclipse un peu, mais Rey Mysterio vient le chercher et lui lève le bras. Les deux hommes sont acclamés et disparaissent. Au revoir Rey Mysterio et merci pour tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:16

Tyson Kidd est en backstages, il tombe nez à nez avec Byron Saxton qui s'approche de lui pour l'interviewer.

Byron Saxton > Tyson Kidd, félicitation pour votre victoire surprise en début de soirée face à Christian, j'aurai quelq...

Le champion intercontinental coupe la parole de Saxton et s'empare du micro.



Tyson Kidd > Wow, listen to me Byron, premièrement, il n'y a pas eu de victoire surprise, les gens savaient que j'allais ressortir vainqueur de ce match, même Christian le savait et c'est pourquoi il a mit son contrat en jeu. Il n'y a pas eu de victoire surprise, juste l'accomplissement que tout le monde attendait.

Byron Saxton > Le fait est que vous êtes toujours champion Intercontinental, après quatre mois et demi de règne en tant que champion intercontinental, qu'avez vous à déclarer ?

Tyson Kidd > J'aimerai m'adresser à tout le monde, lancer un message à tout le roster et à tout les gens dans cette aréna et chez eux. Vous tous autant que vous êtes, vous n'avez eu de cesse de me huer et de me rabaisser depuis mes débuts à la WWE, vous n'avez jamais eu de respect pour moi. Personne ici ne m'a montré le respect que je méritais, tout le monde voulait me voir quitter la fédération, abandonner. Maintenant que j'ai ce titre que j'ai récupéré des mains de Dolph Ziggler, tout le monde me respecte, j'ai ma propre loge, je voyage en première classe, tout le monde en backstages me demande des conseils. Tout ces hypocrites viennent cirer les bottes de l'homme sur lequel il crachait hier. Mais ces minables n'ont pas comprit qu'aujourd'hui, c'est moi le patron, The Diamond Of Pro Wrestling, alors qu'est-ce que je fais ? Je leur crache tous au visage.

Byron Saxton > Quelle va être la suite ?

Tyson Kidd > C'est une bonne question, car il y aura bel et bien une suite. Je vais tout d'abord continuer à défendre ce titre Intercontinental, ce titre auquel j'ai rendu ses lettres de noblesses. Byron, sais-tu quand remonte la dernière fois qu'un champion Intercontinental a conservé son titre à Wrestlemania ? Wrestlemania X-Seven, il s'agissait de Chris Jericho. J'ai brisé la malédiction qui entourait ce titre, je viens de rentrer dans l'histoire des champions Intercontinentaux, que cela plaise ou non à mes détracteurs. La suite est simple, Tyson Kiddd continuera à marcher sur la concurrence, comme il le fait depuis des mois. Maintenant, Byron, si tu le permets, je vais partir, j'ai fais mon match, je me fous pas mal du reste de la soirée, j'ai une victoire à célébrer. Je suis le meilleur, je suis...
The diamond of pro wrestling.


Tyson Kidd repart, fier de lui, tandis que Byron Saxton se place face à la caméra pour faire un grand sourire. Un fondu au noir apparaît, il est temps de passer à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:18

« This match is a tag team eliminations match for the Gemini Championship ! »



« Introducing first, from nowhere, the team of Luke Harper and Erick Rowan ! »

Les lumières s'éteignent, voici les deux ex membres de la Wyatt Family qui débarquent, lentement mais surement vers le ring. Des dizaines de milliers de téléphone portable viennent éclairer l'aréna tandis qu'Harper et Rowan débarquent, juste éclairés par un faible spot, l'entrée donne un air inquiétant aux deux hommes qui ne tardent pas à rejoindre le ring.

Michael Cole > Les premiers détenteurs de l'histoire du titre Gemini, qui avaient perdus le titre contre les Usos à Night Of Champions. Ils ont ce soir l'occasion de le récupérer.

Jerry Lawler > Deux sérieux challengers.

JBL > Je ne dirai pas non à une victoire de leur part, Luke Harper a le meilleur finisher de l'histoire, j'ai bien envie qu'il le porte rapidement.



« Please welcome, from the Samoans Islands, the Gemini Champions, Jimmy and Jey, The Usos ! »

Les champions Gemini font leur fameux Siva Tau avant de finalement hurler "When we say US, you say O !". Ils font leur entrée sous une pop monumentale ! Les champions sont applaudis comme jamais, ils débarquent assez rapidement sur le ring et y grimpent avant de faire des taunts, levant fièrement les ceintures.

JBL > Dehors les singes ! Dehors !

Michael Cole > Les rois du titre Gemini, qui n'ont pas lâchés le titre Gemini plus d'un mois depuis l'instauration de ce dernier, que dire de ces deux jeunes hommes si ce n'est qu'ils sont déjà une des équipes phares de la WWE.

Jerry Lawler > Sans aucun doute l'une des meilleures équipes du monde, ils ont démontrés leur talent à travers un nombre incalculable de bons matchs.



« Their opponents, from Hollywood California, the team of Damien Mizdow, and The Miz ! »

Damien Mizdow et le Miz débarquent sous les huées, enfin, c'est compliqué, lorsque le Miz lève les bras, les huées se font entendre et lorsque Mizdow lève les bras, la foule hurle de joie. Les deux hommes avancent et des officiels font rouler un tapis rouge en même temps, tandis que des paparazzis prennent des photos et je m'en branle que cette entrée soit pompée sur celle de Mélina Perez.

Michael Cole > Le Miz, ancien champion des Etats-Unis, accompagné de Damien Mizdow, ancien Mister Money In The Bank. Les deux hommes sont sans doute les moins légitimes, ils ont eu en effet trois chances de se qualifier, perdant contre Harper et Rowan et contre Big Show et Kane. Mais on sait à quel poit le Miz est rusé.

Jerry Lawler > Ecoutez la pop énorme que reçoit Mizdow, c'est complètement dingue de se dire qu'il est aussi acclamé alors qu'il n'est que la doublure du Miz qui est lui, hué comme pas possible.

JBL > C'est car le Miz est une mégastar généreuse, il partage son spotlight avec un bouffon comme Mizdow, voilà tout. LET'S GO MIZ !



« And the last participants ! The team of Kane and The Big Show ! »

Les deux géants débarquent sous une bonne pop de la foule, ils ne font pas dans le sensationnel et se contentent d'arriver sur le ring d'un pas décidé. Les deux hommes enjambent les cordes, leurs adversaires roulent hors du ring, ne voulant pas se frotter à de tels montres. Big Show fait un taunt sous les acclamations tandis que Kane fait exploser les pyros ! Ca va commencer.

Michael Cole > Deux participants de poids, et c'est peu dire !

Jerry Lawler > Décidément, on a dans ce match la crème de la crème de la division tag team.

JBL > Je ne vois pas l'Ascension, alors je ne suis pas d'accord. J'espère simplement que les singes ne conserveront pas et que le Miz ne va pas être trop handicapé par son clown.

Chacune des quatre équipes rejoint un coin, ceux restant sur le ring sont le Miz, Jimmy Uso, Kane et Erick Rowan, les autres restent sur l'apron. Le match va commencer, la foule est en délire.

Just a War !
Le match commence rapidement, Jimmy Uso se jette sur le Miz tandis que Kane est aux prises avec Erick Rowan. On assiste à un joli brawl entre les quatre hommes, Kane prend vite l'avantage en envoyant des coups très rudes à Erick Rowan qui semble avoir du mal à encaisser. Le Miz prend l'avantage sur Jey Uso et lui porte un snapmare, il va dans les cordes, revient mais encaisse un big boot de Kane qui relève Jimmy Uso à une main pour l'envoyer dans son coin et faire le tag à Big Show. Ce dernier rentre dans le ring porte un arm drag à Jimmy qui s'écrase à l'autre bout du ring. Le Miz se relève, le Big Show lui envoi un clothesline, encore un autre et même un troisième ! Erick Rowan prend son élan dans les cordes et se jette de tout son poids sur le Big Show ! Il va vite dans les cordes, Big Splash ! Il tente le tombé mais le Big Show se dégage au compte de deux. Big Show se relève, Rowan le jette vers Harper qui porte un hotshot au Big Show qui se tient la gorge, Erick Rowan pousse l'athlète le plus large du monde hors du ring avec un clothesline, Harper fait le tag. Kane rentre dans le ring et emporte Rowan avec lui, les deux tombent hors du ring. Big Show et Kane tentent un double chokeslam sur Rowan mais Harper arrive de nulle part avec un suicide dive ! Jimmy Uso prend le Miz et le jette sur les géants hors du ring ! Mizdow rentre dans le ring et se jette lui aussi sur les géants ! Oh my god, quel bordel ! Jimmy et Jey montent dans des coins opposés et ils sautent tout les deux sur les autres lutteurs ! Tout le monde est à terre ! Jimmy rentre dans le ring, ramenant le Miz. Jimmy se baisse pour le pinfall mais Miz porte un small package ! Un, deux, non ! Le Miz se relève vite, DISCUS CLOTHESLINE ! Harper vient de lui arracher la tête ! Mais le Miz roule vite hors du ring, à l'abri d'un tombé ! Le Big Show tente son WMD ! Harper esquive, SUPERKICK DE JIMMY sur Big Show ! Ce dernier se retourne, Discus clothesline ! Erick Rowan monte sur la troisième corde, diving splash ! Un, deux, trois non ! Intervention de Kane !

Michael Cole > De la résistance de la part de chacune des équipes.

JBL > C'est le moins que l'on puisse dire.

Jerry Lawler > Il est difficile de dire qui va partir en premier.

Le match se poursuit, Jimmy fait le tag à Jey qui rentre dans le ring en distribuant les clotheslines, mais voilà que Luke Harper lui porte un black hole slam ! Le Big Show de son côté fait le tag à Kane. Le Miz revient dans le ring, il envoi un snap ddt à Harper. Il se pavane et attend Jey Uso pour le Skull Crushing Finale ! Il s'élance, mais Kane le retourne, uppercut du Big Red Monster ! Kane prend rapidement Harper, chokeslam ! Contré par un DDT en plein vol ! Les lutteurs se relèvent, Mizdow fait le pitre et rentre même dans le ring, se relever avec le Miz, ce dernier s'empare de Mizdow et le balance sur Rowan ! Puis sur Jimmy Uso ! Puis sur Big Show ! Puis sur Jey Uso ! Puis sur Kane ! Il le jette sur Harper qui lui porte un powerbomb à toute vitesse ! Luke Harper envoi maintenant un powerslam au Miz. Harper fait un taunt mais se prend un WMD du Big Show qui était sur l'apron ! Harper est dans la mélasse, il titube, Kane l'attrape, chokeslam ! Kane s'écroule, fatigué. Jey Uso est sur la troisième corde, Superfly Splash ! Un, deux, trois ! Luke Harper et Erick Rowan sont éliminés ! Le Big Show fait le tag à Kane et rentre dans le ring, il se jette sur Jey Uso avec une clothesline, mais ce dernier esquive, Superkick ! Big Show se retourne, le Miz lui porte un big boot ! Jey Uso et le Miz se battent, le Miz le prend sous le bras et demande à la foule s'il fait le tag à Mizdow, la foule est en délire, mais le Miz refuse sous les huées. Jey se dégage, superkick sur le Miz ! Ce dernier tombe et Mizdow lui frappe dans la main au vol ! MIZDOW EST LA ! La foule hurle de joie. Mizdow envoi un forearm smash à Jey Uso ! Big Show se relève, Mizdow lui envoi un flying forearm smash ! Mizdow se relève avec d'un saut, à la HBK ! Il est en feu ! Il va dans les cordes et fonce sur Jey qui le surprend avec un samoan drop ! Jey va dans le coin, Big Show est dans le coin opposé, assis, Jey Uso s'élance, Samoan Hip Attack ! Un, deux, non !

Michael Cole > Laquelle de ces trois équipes va-t-elle l'emporter ?

Jerry Lawler > USOS ! USOS !

JBL > Please King, pas ces singes...

Jey Uso fait le tag avec Jimmy qui s'élance, Superfly Splash sur Big Show ! Un, deux, trois ! NON ! Le Big Show s'est dégagé ! Incroyable ! Le Miz fait le tag avec Mizdow et il vient vite surprendre Jimmy qui se relève à peine, Skull Crushing Finale ! Le Miz fait le cover sur la moitié des champions par équipe ! Un, deux, intervention de Jey ! Le Miz est fou de rage, il se jette sur Jey avec une droite ! Le Miz se retourne, WMD ! WMD DU BIG SHOW ! Le Miz titube un peu avant de s'écrouler mollement au centre du ring ! Le Big Show recouvre le Miz ! Un, deux, trois ! Non ! Intervention de Mizdow qui a simulé la chute du Miz et qui est tombé sur le Big Show. Ce dernier ne rigole pas du tout, il demande des explications à Mizdow qui ne bouge pas, qui fait mine d'être KO aux côtés du Miz. La foule est hilare, mais le Big Show est fou de rage. Il va dans les cordes, il revient, DOUBLE SUPERKICK DES USOS ! Kane rentre dans le ring en soutien, double superkick ! Les Usos montent sur la troisième corde, Double Superfly Splash sur le Big Show ! Jimmy fait le pinfall ! Un, deux trois ! Le Big Show et Kane sont éliminés ! Jimmy se relève avec difficulté, Jey aussi. Le Miz arrive vite en courant et fait un roll-up à Jimmy ! Jey le voit et veut sauver son frère mais Mizdow lui porte le même roll-up ! L'arbitre compte ! Un, deux, trois ! Miz et Mizdow did it !



« The winners of this match, and neeeeeeew Gemini Champions, Damien Mizdow and The Miz ! »

Michael Cole > Quelle victoire volée de la part du Miz. Il remporte un nouveau titre.

JBL > YES ! YES ! That's what i call a Wrestlemania Moment ! YES ! YES ! Miz is still undefeated at Wrestlemania ! WHAT A NIGHT ! AWESOME !

Jerry Lawler > Le Miz, fidèle à lui-même, un voleur. Néanmoins, il faut positiver et être heureux pour Mizdow qui a fait le show !

Le Miz s'empare des titres Gemini et les lève fièrement sous les huées. On peut l'entendre hurler "I won !". Le Miz est plus content que jamais et lève fièrement les ceintures tandis que les Usos repartent, déçus de leur défaite. Kane et Big Show aussi repartent, il s'en mordent les doigts. Le Miz lève les deux titres, n'en laissant aucun à Mizdow. Ce dernier lève les bras quand Miz les baisse et il reçoit une pop monumentale contrairement à son boss qui se fait copieusement huer. Damien Mizdow n'a peut-être pas le titre dans les mains, mais il est bel et bien champion. Le Miz et Damien Mizdow l'ont fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:21

Une vidéo se lance, on peut voir Paul Heyman et Brock Lesnar, attendant qu'on leur pose des questions. Soudainement, Michael Cole vient s'installer face à eux.

Michael Cole > Paul Heyman, Brock Lesnar, bonjour à vous.



Paul Heyman > Bonjour Michael.

Michael Cole > Brock Lesnar, ce soir, vous monterez sur le ring, pour affronter un nouvel adversaire, un homme que vous n'avez jamais affronté, un homme qui vous est inconnu sur le ring et qui pourtant, fait trembler l'intégralité du vestiaire de la WWE. Ryback sera votre adversaire ce soir, avez-vous peur ?

Brock Lesnar > Peur ? Je ne connais pas la peur. Personne ne m'a jamais fait peur. Je suis Brock Lesnar, le plus gros botteur de cul que la terre ait porté, je suis celui qui inspire la peur, je suis la peur elle-même. Paul, sors nous un de tes discours habituels pour montrer à quel point la peur ne fait pas parti de mon vocabulaire.

Paul Heyman > Michael, je comprend que vous ayez envie de faire vendre avec un article disant que mon client est effrayé par son adversaire, néanmoins, je ne peux pas vous laisser faire cela. Car ça n'est pas vrai. Brock Lesnar n'a peur de personne. Brock Lesnar est la peur. Brock Lesnar inspire la peur. Lorsque la musique de mon client se fait entendre, lorsqu'il marche sur la rampe d'accès, lorsqu'il pose un pied dans le ring, tout le monde est déjà terrorisé et tout le monde se tait. Pourquoi ? Car Brock Lesnar transpire le danger. Il est l'homme qui décide de ce qui se passe à la WWE tant son pouvoir est incomparable. Y'a-t-il un nom que Brock Lesnar n'a pas massacré ? Non. Auriez vous oublié ce que disait Jim Ross lorsque mon client arrivait vers le ring ? Here Comes The Pain.

Michael Cole > Je vois, vous n'avez donc pas peur de Ryback. Que comptez vous faire ce soir à Wrestlemania ? Livrer un match mémorable, impressionner la foule, faire quelque chose que vous n'avez jamais fait ?

Paul Heyman > Ce que vous verrez ce soir, ce sera du Brock Lesnar dans toute sa splendeur, pas de sensationnalisme, pas de paillettes, rien. Ce sera un combat, violent, sans fioriture. Mon client est plus remonté que jamais, pourquoi ? Car les autres ont provoqué son échec. A-t-il perdu le WWE World Heavyweight Championship ? Non, l'Authority l'a perdu à sa place aux Survivor Series. A-t-il perdu le match d'Elimination Chamber honnêtement ? Non, Brock Lesnar a écrasé Seth Rollins, du début à la fin, tout le monde se souvient du WWE Champion qui était en sang. C'est Ryback qui lui a coûté le match. Ce rookie s'est attiré des ennuis énormes et il va le regretter.



Brock Lesnar > Je me fous de savoir si la foule aime voir Brock Lesnar monter sur un ring, je me fous de savoir ce qu'elle pense de moi. Je me fous de savoir si mon contrat ne leur plait pas. Je me torche le cul avec leur jalousie. Ils sont jaloux, pourquoi ? Car en quelques soirées dans l'année, je fais plus qu'eux en toute une vie. Brock Lesnar n'a pas besoin d'être sur les routes trois cent soixante cinq jours par an pour marquer les mémoires. Ce soir, il n'y aura rien de compliqué, juste le plus gros fils de pute de la planète entrain de botter le cul du rookie le plus surestimé de l'histoire. And that's all.

Michael Cole > Que pensez vous donc de Ryback ? Avez vous du respect pour lui ?

Brock Lesnar > Je ne le respecte pas, je ne respecte personne, car personne ne mérite mon respect. Je n'aurai du respect que pour celui qui sera capable de me mettre en danger. Je ne respecte pas un homme que je vais mettre en sang, je ne respecte pas un futur cadavre. Ryback sera un homme brisé à la fin de la soirée. Je prendrai son cadavre, j'irai le jeter au pied de sa pauvre mère et je lui montrerai le visage écrasé de son fils, je la regarderai alors dans les yeux et je lui dirai la vérité. Je lui dirai que j'ai massacré son fils et que j'ai aimé ça, car ce dernier n'était qu'un raté qui a voulu jouer dans la cours des grands en affrontant le meilleur lutteur du monde.

Paul Heyman > Ryback ne mérite pas le respect de Brock Lesnar. Ryback est un rookie faisant un caprice de gamin attardé juste pour affronter Brock Lesnar. Pourquoi ? Car affronter Brock Lesnar, c'est prestigieux, ça donne de la renommé, ça permet à un minable de sortir de l'ombre. Monter sur le même ring que Brock Lesnar est tellement prestigieux, qu'en ressortir sur une civière n'est même pas honteux. Ryback veut juste profiter du spotlight de mon client, car il est incapable de se créer des opportunités tout seul. Alors non, il n'y a aucun respect pour ce rookie.

Michael Cole > Et la suite ?

Brock Lesnar > Kick some ass.

Paul Heyman > Tout a été dit, mon client continuera à faire ce qu'il fait de mieux, écraser des hommes, briser des os, broyer des carrière, détruire des rêves. Ce soir n'est qu'un soir comme les autres pour Brock Lesnar. Eat, Sleep, Conquer, Repeat. Eat, Sleep, Conquer, Repeat ! Eat, Sleep, Kill Ryback, Repeat !

Michael Cole > Merci de vos réponses ! Nous aurons donc Ryback contre Brock Lesnar dans un match simple, ce soir à Wrestlemania 31, ça promet !

Paul Heyman > Ce fut un plaisir Michael.

Heyman et Lesnar se lèvent et repartent aussitôt, The Beast ne dit pas un dernier mot, il disparaît rapidement. Ryback contre Brock Lesnar, c'est maintenant, qui des deux monstres ressortira vainqueur d'un tel clash ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:23

« This bout is set for one fall ! »



«Introducing first, from Las Vegas, Nevada, he stands 6-feet-3-inches tall and he weighed in this evening at 291 pounds, Ryback ! »

Ryback est le premier à effectuer son entrée, il lance un grand "it's feedin' time !" avant de commencer à marcher vers le ring, sous les acclamations de la foule qui souhaite de tout coeur le voir remporter son match ce soir. Ryback regarde à droite à gauche, le regard rempli de détermination, ce soir est son soir, il n'a eu de cesse de le répéter, il est prêt à affronter Brock Lesnar. Il grimpe dans le ring et lève les bras avant de lancer les chants "Feed Me Brock !" qui est reprit par l'intégralité de la foule ici présente. Ryback se place vers la rampe d'accès, s'échauffant pour attendre Brock Lesnar.

Michael Cole > Brock Lesnar contre Ryback, The Beast versus the Big Guy, une affiche que l'on attendait depuis déjà quelques mois, nous y sommes enfin !

JBL > Enfin un match avec deux vrais brawlers comme je les aime !

Jerry Lawler > Feed him Brock !



« And his opponent, accompanied to the ring by Paul Heyman, from Minneapolis, Minnesota, he stands 6-feet-3-inches tall and he weighed in this evening at 286 pounds, Broooooooock Lesnaaar ! »

Et voilà donc The Beast, l'homme qui n'a plus subi le moindre pinfall concluant depuis Wrestlemania 29. Deux ans que Brock Lesnar est debout, deux ans qu'il n'a pas été vaincu à la loyale, deux ans qu'il est un monstre, une arme de destruction massive. Le voilà qui débarque accompagné par Paul Heyman qui est hilare, savourant d'avance la performance de The Beast. Ce dernier porte son bonnet, lui donnant un air encore plus menaçant, il commence à faire ses petits sauts pour s'échauffer et le voilà qui marche vers le ring avec son manager. Les huées sont monumentales pour l'homme qui a battu l'Undertaker à Wrestlemania l'année dernière. Brock Lesnar grimpe sur le ring et reste dans son coin, recevant des conseils d'Heyman.

JBL > Woah ! Cet homme est définitivement l'un des hommes les plus impressionnants et intimidants de toute l'histoire de la WWE.

Michael Cole > La légende de Brock Lesnar n'est plus à faire, il le sait et c'est ce qui lui donne une telle assurance. Mais notez bien que Ryback ne se démonte pas et semble plus prêt que jamais à affronter Lesnar !

Jerry Lawler > Pour moi, c'est le moment parfait pour Ryback, il doit battre Lesnar, il doit enfin délivrer le WWE Universe de cette bête !

Les deux hommes s'échauffent, tout les deux sont concentrés comme jamais, la question que nous nous posons tous à savoir "Ryback peut-il vaincre the one in twenty one and one ?" va trouver une réponse dans quelques instants.

The Big Guy versus The Beast !
La cloche sonne, Heyman descend du ring, laissant Brock Lesnar affiche un petit sourire en coin. Ryback ne change pas d'expression, il est toujours aussi concentré. Brock Lesnar s'approche tranquillement, il arbore un air hautain. Mais sous estimer Ryback, c'est s'exposer à de lourdes représailles ! The Big Guy se jette sur Lesnar et lui envoi des droites, dans la face, dans les côtes, dans l'abdomen, partout ! Ryback se défoule sur Lesnar et le matraque dans le coin, The Beast vient de se faire avoir, l'arbitre, courageux, vient faire reculer Ryback. Brock Lesnar ne cherche pas à comprendre et saute sur Ryback, lou thesz press, les droites pleuvent sur le Big Guy. Lesnar décide de s'asseoir sur Ryback et il lui porte des coups de poings en plein visage, le Big Guy se défend comme il peut en mettant ses poings, mais Lesnar s'en fout. Ryback parvient à faire dégager Lesnar, les deux hommes se relèvent rapidement. Brock Lesnar envoi un grand coup de genou dans l'abdomen de Ryback, il enchaîne avec une clé de bras, que le Big Guy contre rapidement avec un arm drag. Lesnar se relève, back body drop de Ryback, Lesnar se relève, Ryback lui porte un powerslam à la volée. The Big Guy se chauffe, Lesnar est déjà debout et lui fonce dessus, mais Ryback l'attrape en fireman's carry, il modifie ça avec son backpack stunner ! Ryback attrape la jambe de the Beast Incarnate ! Un, deux, dégagement de Brock Lesnar. Les deux hommes se relèvent, Ryback fonce sur Lesnar qui l'envoi hors du ring ! Lesnar vient le chercher.

Michael Cole > Pour l'instant, personne n'a prit un avantage véritablement conséquent.

Jerry Lawler > Ryback commence à s'illustrer.

JBL > Mouais, c'est vraiment serré.

Lesnar ramène Ryback dans le ring, il le relève, mais Ryback surprend The Beast Incarnate, Shell Shocked ! Shell Shocked connected ! Un, deux, mais non ! Brock Lesnar se dégage, Paul Heyman est soulagé. Ryback se relève, un peu déçu du dégagement de son adversaire, Ryback va dans le coin, préparer son Meat Hook clothesline ! La foule reprend le chant "feed me more". Ryback attend Lesnar, qui se relève d'un coup à la manière de l'Undertaker ! Brock Lesnar affiche un visage terrifiant ! Cet homme n'est pas humain, il se relève, Ryback ne se démonte pas et tente le Meat Hook mais finit sur les épaules de Lesnar, F5 ! F5 ! Brock Lesnar vient d'actualiser Ryback ! Il le recouvre ! Un, deux, trois non ! Ryback est encore dans le match. Brock Lesnar prend aussitôt Ryback pour le Kimura Lock ! Ryback hurle de douleur au centre du ring ! Il cherche les cordes mais elles sont loin, beaucoup trop loin pour lui ! Il est à deux doigts d'abandonner, Lesnar fait une tête de fou, il tente de péter le bras de Ryback qui parvient à se relever et portant Lesnar. Ryback est debout et se laisse tomber sur Lesnar qui lâche la prise. Ryback et Lesnar se relèvent, Lesnar prend Ryback sur ses épaules ! Il tente le F5 ! Mais Ryback retombe bien sur ses pieds, il porte un coup de de pied à The Beast et le prend entre ses jambes, jacknife powerbomb ! Quelle puissance ! Il fait le tombé, un, deux, mais non ! Lesnar se relève, Ryback le prend pour le backpack stunner, mais Lesnar se dégage, german suplex ! Il ne lâche pas Ryback et lui en porte un autre ! Encore un autre ! Encore un ! Et un cinquième ! Ryback se tient la nuque tandis que Lesnar fait le tombé sous les cris de joie de Paul Heyman ! Un, deux, non ! Brock Lesnar n'y croit pas !

JBL > Bordel, mais qui va l'emporter ?

Michael Cole > Je pense que personne n'est capable de le dire, ces deux hommes vont continuer jusqu'à leur dernier souffle !

Jerry Lawler > Let's go Ryback !

Le match se poursuit, Brock Lesnar envoi une série de droites monstrueuses à Ryback, il en a plus qu'assez que le Big Guy lui résiste de la sorte. Ryback se défend comme il peut et finit par se relever, il envoi une droite à Lesnar, qui lui rend aussitôt ! Les deux hommes s'échangent des droites monstrueuses, Ryback encaisse un gros coup d'avant bras ! Il titube mais revient bien avec un Meat Hook ! Il prend aussitôt Lesnar sur ses épaules, SHELL SHOCKED ! SHELL SHOCKED CONNECTED ! C'est le second de la soirée ! Mais il relève aussitôt Lesnar, SHELL SHOCKED AGAIN ! OH MY GOD ! Il fait le tombé ! Paul Heyman est fou de rage et hurle à Brock Lesnar de se dégager ! Un, deux, trois ! MAIS NON ! Brock Lesnar a une nouvelle fois levé le bras ! Ryback n'y croit pas et relève Brock Lesnar, il le monte sur la troisième corde ! Ryback vient chercher Lesnar ! Les deux hommes sont debout, mais Lesnar fait chuter Ryback ! Brock Lesnar est debout sur la troisième corde, il s'élance, SHOOTING STAR PRESS ! OMG ! Brock Lesnar vient de porter une prise incroyable pour un homme de son gabarit ! Il se relève et relève Ryback, il le lève et pousse un cri bestial. F5 ! F5 ! Le second F5 du match ! Brock Lesnar se couche et attrape la jambe de Ryback ! Un, deux, trois ! Brock Lesnar vient de battre The Big Guy ! Brock Lesnar remporte le match et est rejoint par Paul Heyman qui le félicite.



Jerry Lawler > NOOOOOOOOON ! WHY ?!

JBL > Impressionnant, c'est juste ce que je peux dire. Trois Shell Shocked n'ont pas été suffisants et seulement 12 minutes ont suffit à Lesnar pour venir à bout de Ryback.

Michael Cole > Ryback a tout donné, a été impressionnant, mais Brock Lesnar a été au dessus. La question reste donc entière, "qui peut battre The Beast ? Qui ?".

Brock Lesnar se redresse et Paul Heyman lui lève le bras, tandis qu'on annonce Lesnar vainqueur. Brock Lesnar est ravi tandis que Ryback est ko au centre du ring. Le thème de Brock Lesnar retentit, dans l'aréna, sous les huées de la foule, qui ne voulait pas le voir gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:25

Brock Lesnar vient de battre Ryback ! Il est debout et célèbre sa victoire sous les huées de la foule. Pau Heyman prend le micro et vient se placer non loin de la carcasse de Ryback.

Paul Heyman > Je l'avais dis, Ryback ne pouvait pas gagner, il était trop arrogant pour vaincre The Beast Incarnate, the one in twenty one and one, BROCK LESNAR !

Brock Lesnar se place sur Ryback et lui envoi une série de droites colossales ! Le Big Guy ne peut pas se défendre, Lesnar lui allume la face. Il le relève aussitôt, F5 ! F5 de Brock Lesnar ! Ce dernier attrape Ryback et lui porte un Kimura Lock ! Ryback ne se défend même pas, il est complètement hors service, Lesnar porte sa prise de plus en plus fort ! Ryback se met à hurler soudainement ! Son bras est brisé ! Brock Lesnar le laisse tomber sur le côté.



Paul Heyman > Ce que vous venez de voir est un avertissement, tout les lutteurs voulant affronter mon client s'exposent à de très lourdes conséquences. Brock Lensar est le plus grand lutteur de tout les temps, n'oubliez pas ça, qui que vous soyez. De toutes façons, tout les matchs de Brock Lesnar suivent un même schéma. Eat, sleep, conquer, repeat ! Eat seep, conquer, repeat ! EAT, SLEEP, CONQUER, REPEAT !

Heyman laisse retomber le micro et le voilà qui repart, suivi de Brock Lesnar qui arbore un sourire narquois. The one in twenty one and one vient de conquérir Ryback, qui n'avait pas subi le moindre pinfall depuis son retour. Quelle victoire de Brock Lesnar ! Le voilà qui se retourne et qui fait un dernier taunt sous des huées monumentales. Une équipe médicale passe à côté de lui, les médecins arrivent à toute vitesse dans le ring et prennent des nouvelles de Ryback, ils font le "X" ! Brock Lesnar se met à rire et est félicité par Heyman, les deux hommes s'en vont tandis que Ryback est prit en charge. Triste soirée pour le Big Guy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:27

La salle est toujours en délire, mais nous pouvons lire de la déception sur les visages des fans, en effet, beaucoup s'attendaient et espéraient voir Ryback battre Brock Lesnar. Malheureusement ce ne fut pas le cas, nous voyons les commentateurs parler, Michael Cole change soudainement d'expression.

Michael Cole > Mesdames et messieurs, je viens de recevoir une information à l'instant même dans mon oreillette, elle est de la plus haute importance. Vous le savez et vous venez de le voir, Ryback a perdu son match contre Brock Lesnar, ce dernier l'a attaqué juste après. Selon les médecins de la WWE, le bras de Ryback serait actuellement brisé et il faudra une longue chirurgie pour réparer tout ça. Apportez votre soutien au Big Guy, il en certainement plus que jamais besoin !

Jerry Lawler > Triste histoire, mais le plus grave reste que l'on ne suspende pas Brock Lesnar pour de tels actes ! Mais qu'attendent Shawn Michaels et Vince McMahon pour rappeler The Beast Incarnate à l'ordre ?

JBL > Ryback savait ce qu'il faisait en montant sur le ring face à Brock Lesnar, personne ne l'a forcé. King, je pense que Ryback préfère partir blessé, mais en s'étant battu un maximum plutôt que de repartir intact et avoir livré un match médiocre. Le Big Guy a tout mon soutien !

« The following contest is set for one fall and is for the United States Championship ! »



Le Russe, Rusev, fait son apparition, il reçoit une huée monumentale et il débarque vers le ring, accompagnée de la très charmante Lana. Les deux Russes montent dans le ring et mettent la main sur le coeur, regardant vers le ciel. Lana vient aussitôt glisser quelques mots à l'oreille de Justin Roberts qui s'apprête ensuite à parler.

« Ladies and gentlemen, mister Rusev will sings the Soviet national anthem ! »

Rusev > Soiuz nerushimyj respublik svobodnykh
Splotila naveki Velikaia Rus.
Da zdravstvuet sozdannyj volej narodov
Edinyj, moguchij Sovetskij Soiuz !

Slavsia, Otechestvo nashe svobodnoe,
Druzhby, narodov nadezhnyj oplot!
Znamia sovetskoe, znamia narodnoe
Pust ot pobedy, k pobe...


Rusev n'ira pas au bout, il est en effet coupé par ce thème ! La foule explose de joie et chante les notes de la musique du champion des Etats-Unis, The Real American, Jack Swagger ! Ce dernier débarque sous une grosse ovation. Il reste néanmoins sur le stage, avec un micro. Zeb Colter agite un drapeau des Etats-Unis, il est tout content d'être là.

Jack Swagger > Rusev, Lana, depuis des mois déjà, vous critiquez les Etats-Unis, vous critiquez notre nation, disant que nous passons notre temps à exclure les minorités, à voler aux pauvres pour donner aux riches. Vous passez votre temps à dire que notre nation n'est pas démocratique et qu'elle est basée sur le rejet de l'autre. C'est faux ! En voici la preuve !

Des dizaines de personnes débarquent aux côtés de Jack Swagger ! Tous des gens normaux, habillés de manière différentes, ils sont blancs, noir, jaunes, rouges, gris, bref, de toutes les ethnies possibles et imaginables.

Jack Swagger > Dans ce groupe de personne venant de me rejoindre, il y a de tout, des latinos, des blancs, des afro américains, des asiatiques, des arabes, des riches, des pauvres, des gros, des grands, des maigres, des petits. Tout ces gens sont différents en apparence, mais ils portent les mêmes valeurs et leur coeur est pur. Everybody, please, put your hand on your heart and say in a loud and clear voice... WE ! THE PEOPLE !

Mon dieu quel cri ! Ce fut tellement puissant ! Jack Swagger avance maintenant sous son thème avec Zeb Colter tandis que les dizaines d'Américains repartent. Swagger monte sur le ring et fait face à Rusev, le match va commencer. Mais voilà que Lana s'empare. Les chants "USA" se font entendre comme jamais.

Lana > Shut up you stupid Americans ! Tu penses que cela suffira à me faire changer d'avis ? Tout ces gens sont payés ou ont parlés sous la menace. Tu dis que c'est une preuve, cela tombe bien, j'ai moi aussi une preuve. Voici un homme sur lequel l'Amérique a marché alors qu'il a toujours tenté d'être un Real American.

Oh my god ! La foule se met à huer massivement ce thème ! Certains reconnaissent cette musique, les autres se contentent de huer ce son n'ayant aucune sonorité Américaine. Lui que l'on avait plus vu à la WWE depuis déjà près de dix ans, le voilà qui débarque sous des huées monumentales, le regard rempli de haine. Muhammad Hassan est ici, à la WWE, après près de dix ans ! Il est accompagné de Daivari, son manager de toujours, les deux hommes grimpent dans le ring. Daivari prend le micro.



Daivari > Ce que vous venez de voir n'est que de la propagande pro Américaine ! Les Américains passent leur temps à exclure les gens venant d'ethnies différentes, c'est un fait ! Lorsqu'un enfant est tué car il jouait avec un pistolet factice, c'est un noir ! Lorsque l'on traite quelqu'un de terroriste, c'est un arabe ou un musulman. Lorsque l'on traite quelqu'un de brute barbare et sans coeur, c'est un Européen de l'Est ! Ceux qui crée le racisme, c'est vous maudit Américain, vous et votre vision de l'Amérique, soyez honnêtes, pour vous, un Américain doit-être blanc, aux yeux clairs et blond. Comme toi Swagger !

Muhammad Hassan > Vous autres Américais, vous pensez que je suis un terroriste juste à cause de ma religion, juste à cause de ma couleur de peau. Ce que vous ne connaissez pas vous effraie, c'est la preuve de votre ignorance. Je vais me venger, me venger pour la carrière que vous m'avez volé, j'aurai mérité de devenir l'un des plus grands noms de l'histoire de cette compagnie ! Je vais aussi venger tout les hommes que vous avez honteusement rangé dans des cases pour leurs origines ou leurs cultures !

Lana > Ce match devient un handicap match, Rusev et Hassan vont t'affronter Swagger et s'ils gagnent, Rusev sera déclaré champion des Etats-Unis !

Les deux étrangers se jettent sur Jack Swagger ! Les coups pleuvent, les droites, les stomps, Jack Swagger peine à se défendre, Zeb Colter est dépassé et demande de l'aide, la foule insulte les étrangers. Rusev met Swagger à terre et Muhammad Hassan débute le Camel Clutch ! Daivari est fude  joie, Rusev applaudi.

Lana > Où est donc l'Amérique unie face à l'adversité ? Elle n'existe pas, c'est un mensonge ! UN MENS...

OOOOOOOOOH MAAAAAAAAN ! C'est lui ! La foule explose de joie et se lève telle un seul homme pour accueillir le seul et l'unique, HULK HOGAN !



Ce dernier arrive en marchant et en pointant les étrangers du doigts, comme il sait si bien le faire ! Zeb Colter saute de joie tandis que les étrangers regardent Hogan d'un sale air. Hogan monte sur le ring, Daivari lui fonce dessus et se fait jeter par dessus la troisième corde ! Muhammad Hassan et Rusev sont côtes à côtes, prêts à tuer Hulk Hogan, mais Jack Swagger vient aux côtés du Hulkster ! La foule est en délire ! Hogan se fait apporter un micro !


Hulk Hogan > Rusev, Hassan, vous pensiez que l'Amérique n'était pas unie ? Well, let me tell you something, brothers ! L'Amérique est unie et en plus de ça, elle va vous botter le cul, car ce match devient un TAG TEAM MATCH ! Hulk Hogan et Jack Swagger vont affronter Rusev et Muhammad Hassan ! Watcha Gonna Do When Hulkamania Runs Wild On You Brothers ?!

Les deux équipes se mettent en place, la foule est complètement en feu et lance des chant "USA ! USA !" tandis qu'Hogan et Swagger parlent entre eux, élaborant une stratégie. Zeb Colter vient aussi s'en mêler pour les conseiller. Hassan et Rusev parlent aussi, ils sont conseillés par Lana et Daivari.

JBL > USA ! USA ! USA !

Michael Cole > Grosse surprise ce soir, Hulk Hogan va lutter, quel grand moment !

Jerry Lawler > Je pense qu'il n'y avait pas meilleur moyen pour prouver l'unité Américaine ! Allez Hulk, allez Jack ! Cette victoire est à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:29

Cold War II !
Jack Swagger commence donc le combat contre Rusev, les deux hommes se jettent l'un sur l'autre et s'échangent des droites, Swagger prend l'avantage avec un big boot. Il va dans les cordes mais Hassan l'attrape ! Rusev vient lui mettre une série de kicks dans l'abdomen ! Il prend Swagger sous le bras et fait le tag avec Hassan. Ce dernier rentre dans le ring et envoi un kick dans les côtes de Swagger, il enchaîne avec un STO ! Un, deux, dégagement ! Il fait le tag à Rusev, ce dernier porte une BulPlex ! Il enchaîne avec des stomps sur le dos de l'Américain et le relève. Il fait le tag avec Hassan. Rusev fait un irish whip à Swagger, ce dernier revient et encaisse un double flapjack. Muhammad Hassan tente son Camel Clutch mais Swagger se sauve avec les cordes. Le match se poursuit, Muhammad Hassan envoi Swagger à terre avec un clothesline. Il fait le tag avec Rusev, ce dernier rentre dans le ring mais Swagger lui porte un spinebuster de nulle part ! Jack Swagger rampe vers Hulk Hogan et fait le tag ! Hulk Hogan rentre dans le ring ! Droite sur Rusev ! Droite sur Hassan qui chute hors du ring sur Daivari ! Rusev envoi son superkick à Hogan qui est propulsé dans les cordes. Hogan revient et encaisse des droites, mais il passe en mode second souffle et pointe Rusev du doigt ! Hogan est fou ! Il envoi une série de droites à Rusev, suivi d'un big boot ! Il va dans les cordes, ATOMIC LEG DROP ! Hulk Hogan fait le tag à Jack Swagger ! Ce dernier rentre dans le ring, Patriot Lock sur Rusev ! Patriot Lock ! Rusev est en perdition tandis que Muhammad Hassan se relève à peine. Rusev abandonne ! Rusev taps out ! Rusev taps out ! Swagger retains !



« The winners of this match, Hulk Hogan and the still United States Champion, Jack Swagger ! »

Michael Cole > Ce fut au final très bref, le Hulkster a fait le ménage et Swagger s'est chargé de la finition !

JBL > WE ! THE PEOPLE !

Jerry Lawler > Pour une fois, nous sommes bien d'accord JBL ! WE THE PEOPLE !

Jack Swagger lève fièrement son titre, sous une grosse pop de la foule, Zeb Colter rejoint le ring et le félicite, Hulk Hogan lui lève le bras. C'est une belle victoire pour les Etats-Unis qui remportent cet acte deux de la Guerre Froide ! Rusev, Lana, Daivari et Muhammad Hassan repartent la tête basse. Swagger lance un "We Te People !" massivement reprit par la foule. Hulk Hogan commence à chauffer la foule en faisant ses fameux taunts. Vive les Etats-Unis d'Amérique !


Dernière édition par Morgan le Sam 7 Fév - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:31

On se retrouve en backstages à une table à laquelle se trouvent le Miz, Damien Mizdow, Justin Gabriel, Mister Kennedy, Hornswoggle et une autre personne qui porte une casquette cachant son visage. Ils jouent au Poker.



Hornswoggle > Grrrr gra grou grou HAAAAAAAA HA !

Mister Kennedy > Juste comme ça pour savoir, ce truc va me mordre ou quoi ?

Justin Gabriel > Seulement si tu le nourris après minuit.

The Miz > Concentrez vous sur le jeu s'il vous plaît, je vous rappelle que vous êtes en présence du champion Gemini.

Damien Mizdow > Oui, concentrez vous.

Mister Kennedy > C'est qui lui avec sa casquette toute moche ?

Hornswoggle > Pfiou grrr prouf paf bouuuum !

Mister Kennedy > Je pense pas que ce soit son nom.

Justin Gabriel > Hey oh, t'es qui ?

La personne relève la tête, il s'agit d'un adolescent avec une tête étrange mais drôle. On peut lire DJ Marco sur son tshirt. C'est lui ! La légende des e-feds !

DJmarco > Donnez moi un M, un O, un C pour Marc... Olivier Chaussé ! J'suis désolé si mes cartes c'est d'la shit, j'vais pas vous parler de mon beau bracelet alors continuons à jouer.

Mister Kennedy > Putain même le nain vert est plus compréhensible.

The Miz > C'est le gamin qui a gagné le concours pour rencontrer le locker room, il faut rester gentils avec lui, consignes du boss. Ecoutes moi gamin, tu ne t'approches pas de moi et tout ira bien, vu ? Parfait. Bref, abattez vos cartes.

Damien Mizdow > Oui, abattez vos cartes.

Les joueurs laissent tomber leurs cartes, Justin Gabriel se retrouve avec une paire de 2, il n'a visiblement pas eu un bon jeu. DJmarco pose ses cartes et n'a guère mieux. Hornswoggle ne laisse tombe qu'une carte, il tente de manger l'autre, Mister Kennedy lui plonge la main dans la bouche et ressors la carte.

Mister Kennedy > Bordel mais tu fous quoi le gnome ?

Hornswoggle n'a qu'une paire de 7 qu'il avait dans sa main, rien de bien fou donc. Mister Kennedy s'en tire avec une paire d'As qu'il avait dans la main. Le Miz sourit et se met à rire.

The Miz > Couleur !

Damien Mizdow > Couleur !

The Miz > Huh quoi ?

Le Miz se retourne vers son partenaire qui garde un air très sérieux avec ses lunettes de soleil, le Miz constate que Mizdow aussi à une couleur, mais meilleure que la sienne. Mizdow se jette sur les jetons et ramène tout vers lui. Il commence à se pavaner tandis que le Miz ne change pas d'expression faciale, il n'est pas amusé du tout.

The Miz > Bref, redistribuons les cartes.

Le Miz redistribue les cartes, les mains s'enchaînent et Mizdow gagne encore et toujours en ayant le même jeu que Mizdow. DJmarco se fait finalement éliminer.

DJmarco > Je savais que mes cartes c'étaient de la shit.

Le Québécois croise les bras et joue à Angry Birds, vexé. Mister Kennedy s'énerve d'un coup.

Mister Kennedy > Est-ce que quelqu'un peut me dire pourquoi ma carte est pleine de bave ?! BORDEL !

Hornswoggle > Hé hééééééééééééééé GAAAAAAAGAAAAAAAAAAAAA !

Hornswoggle monte sur la table et commence à danser mais Mister Kennedy le balance sur DJmarco.

Mister Kennedy > Ca suffit ! Dégages et vas jouer avec l'autre autiste, foutu nain !

The Miz > Brelan !

Damien Mizdow > Brelan !

The Miz > Stop that Damien ! Je suis la star, ne tentes pas de me voler mon moment de gloire !

Mizdow ne répond pas il se contente d'imiter le Miz. La partie se poursuit, Justin Gabriel semble plus sérieux que jamais. La partie se poursuit, le Miz commence à sourire, il regarde Mizdow et semble avoir une idée.

The Miz > Tapis !



Justin Gabriel > Je me couche perso', j'ai qu'une paire de 2.

Mister Kennedy > La même, j'ai pas de jeu.

The Miz > Alors Damien, vas-tu cette fois-ci me...

Damien Mizdow > Tapis !

The Miz > What ?

Le Miz commence à stresser mais abat ses cartes, il a une paire d'As ! Mizdow abat ses cartes à son tour.

Damien Mizdow > Full.

Mister Kennedy > Miz, YOUUUU AAAARRREEEEE OOOOOUUUUUUT !

The Miz > Ce jeu est stupide et n'a aucun intérêt, je savais que je perdais mon temps avec vous. Je sais que vous avez triché et que...

Mister Kennedy > YOU-ARE-OUT !

Le Miz croise les bras et regarde le jeu de son partenaire qui reste toujours aussi concentré sur le jeu. Kennedy se moque du Miz.

Mister Kennedy > Tu sais Miz, ce n'est qu'un jeu, il n'y aucune raison de le prendre comme ça, calmes toi, on est entre amis.

La moitié des champions Gemini préfère ne pas répondre. The Green Bay Loudmouth se tourne vers Justin Gabriel.

Mister Kennedy > T'es pas censé être un loser toi ?

Justin Gabriel > Joues.

Les lutteurs abattent leurs cartes, Kennedy a fait tapis et se retrouve à perdre, car Justin Gabriel a un meilleur jeu que lui, il a une paire de 2. Le bluff de Kennedy vient de fail à mort. Kennedy se tourne vers Gabriel, fou de rage.

Mister Kennedy > C'est dégueulasse, tu as triché, j'en suis sur. Gabriel, je t'emmerde, vraiment ! Je suis certain que...

The Miz > YOU-ARE-OUT !

Le Miz sourit bêtement, satisfait d'avoir ridiculisé Kennedy en l'imitant. Le Green Bay Loudmouth préfère croiser les bras, frustré.

Mister Kennedy > Ta gueule, merci.

The Miz > Finis-en vite Damien, j'ai une séance de signatures d'autographes qui m'attend.

Mizdow se tourne vers le Miz et baisse ses lunettes.

Damien Mizdow > Je vous prierai, cher fan, de ne pas déranger le Mizdow lorsque celui ci est en pleine démonstration de son talent.

Mizdow se reconcentre sur le jeu tandis que le Miz enrage à côté de lui. Kennedy s'énerve encore sur Gabriel.

Mister Kennedy > Eh connard de Sud Africain, comment tu peux encore être dans le jeu alors que tu as tout le temps, une vieille paire de 2 ? Tu m'expliques ?

Justin Gabriel > Le talent je pense.

Il adresse un clin d'oeil à Kennedy. Mizdow et Gabriel abattent leurs cartes, Mizdow n'a qu'une carte haute, tandis que Gabriel a une paire de 2 !

Justin Gabriel > J'ai gagné ! J'ai gagné !

The Miz > Il gagne enfin quelque chose.

Mister Kennedy > On peut considérer ça comme un Wrestlemania Moment, ou bien ?

Mizdow se lève et tend sa main à Justin Gabriel.

Damien Mizdow > Le Mizdow ne peut que saluer votre talent, Justin Gabriel, vous avez véritablement été incroyable, bravo à vous ! Voici ma carte, vous pourrez venir prendre des cours d'acting si le coeur vous en dit !

Le Miz semble exaspéré et soupire longuement, Mister Kennedy redistribue les cartes, DJmarco et Hornswoggle se grognent dessus, Damien Mizdow imite le Miz tandis que Justin Gabriel se met à danser pour célébrer sa victoire. Justin Gabriel vient donc d'avoir son Wrestlemania Moment ! C'est beau ! Vive Wrestlemania ! Vive Justin Gabriel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:32

Dean Ambrose est en backstages, il s'échauffe en balançant des coups dans le vide. Il souffle assez fort et semble plus concentré que jamais, dans quelques minutes, il affrontera Terry Funk dans un Barbed Wire Massacre. Un homme vient faire son apparition aux côtés d'Ambrose, c'est Mick Foley !

Mick Foley > Comment vas-tu kid ?



Dean Ambrose > Encore plus en forme que Michael Myers un soir d'Halloween.

Mick Foley > Toujours le même, j'aime ça. C'est une attitude comme ça qui fait que t'es au dessus de beaucoup de gens ici et que tu te retrouves ce soir sur le même ring que Terry Funk.

Dean Ambrose > T'es venu me jeter des fleurs ?

Mick Foley > Je suis venu m'assurer que tu étais prêt mentalement à botter le cul de ce fou de Terry Funk.

Dean Ambrose > Je ne suis pas prêt à botter le cul de Funk, désolé Mick. Je ne vais pas botter le cul de ce fils de pute. Je vais lui arracher le coeur avec les dents, tu comprends ? Cette salope m'a fait perdre le match de toute une vie au Royal Rumble, j'allais devenir champion, tout le monde le sait. Il a ensuite mêlée Renee Young à tout ça, alors que c'est moi qu'il veut. Je vais le détruire, briser un à un tout ses os.

Mick Foley > Haha, tu as bien raison, personne ne peut s'en prendre impunément à la copine d'un taré comme toi.

Dean Ambrose > Copine ? Tu te fais des films le vieux.

Mick Foley > Je suis peut-être un vieux taré, mais je ne suis pas idiot et je sais reconnaître un gamin énervé de voir sa copine capturée par un vieillard complètement dérangé.

Dean Ambrose > Je te le répète Mick, tu te fais des films.

Mick Foley > On va admettre que je me fais des films alors. Fais gaffe quand même contre Funk, tu sais tout aussi bien que moi qu'il est de ce genre de mecs qui vont jusqu'au bout, peut importe le danger. Funk est comme un pitbull, une fois qu'il a quelque chose dans sa gueule, il faut le tuer pour le faire lâcher.

Dean Ambrose > Ca tombe bien, c'est ce que je comptais faire. Je vais tuer Terry Funk, lui faire cracher du sang jusqu'à ce que mort s'ensuive. Je n'a pas peur de lui, moi aussi je sais ce qu'est l'Ultraviolent Wrestling, je suis déjà allé au bout de mes limites dans de multiples matchs, je connais la définition du mot "souffrance". Je suis habitué à la souffrance, elle fait parti intégrante de moi. Je n'ai pas peur, je suis plus déchaîné que jamais. Ce qu'il y a l'intérieur de ma tête n'est vraiment pas beau à voir, tu peux en être certain. Et puisque l'on parle de tête, je peux te garantir que celle de Funk va devenir un ballon de foot le temps d'un soir.

Mick Foley > Tu me semble prêt gamin, alors je ne vais pas te retenir plus longtemps. Vas sauver celle qui t'es cher et botte le cul de ce vieux fou.

Dean Ambrose > Je vais bouffer ce connard.

Mick Foley > J'y compte bien ! Have a nice day kid !

Le Lunatic Fringe repart sous le regard bienveillant de Mick Foley qui arbore un grand sourire, il semble fier de Dean Ambrose. Ce dernier s'apprête à affronter son destin, il va tenter de libérer Renee Young des griffes de l'infâme Terry Funk dans un Barbed Wire Massacre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:33

« This match is a Barbed Wire Massacre, set for one fall ! »



« Introducing first, from Cincinnati, Ohio, he stands 6-feet-4-inches tall and he weighed in this evening at 225 pounds, Dean Ambrose ! »

Le Lunatic Fringe est le premier à effectuer son entrée, il débarque sous une grosses pop de la foule qui semble aux anges en le voyant. Ambrose débarque chaud comme la braise, il enlève sa veste et la balance dans la foule. Il monte sur le ring et vient près des cordes. Ce Barbed Wire Massacre est assez spécial, en effet, les cordes ne sont pas remplacés par des barbelés. Les cordes sont simplement recouvertes de barbelés. Ambrose vient prendre une corde dans sa main et la serrer, il saigne de la main et vient lécher son sang.

JBL > Une boucherie s'annonce.

Michael Cole > Dean Ambrose a déjà tout connu en terme d'ultraviolent wrestling, c'est un habitué qui va au bout de ses limites et qui ce soir, n'hésitera pas à tout donner face à Terry Funk.

Jerry Lawler > J'espère qu'une équipe médicale est prête à intervenir.



« And his opponent, from The Double Cross Ranch in Amarillo, Texas, he stands 6-feet-1-inches tall and he weighed in this evening at 247 pounds, Terry Funk ! »

Terry Funk est le second à faire son entrée, il est massivement hué par la foule, mais il n'y prêt pas vraiment attention, il se contente d'arriver vers le ring. Il jette des regards à droite à gauche, il sourit et montre à Ambrose qu'il va lui briser le cou. Funk va rentrer dans le ring.

Michael Cole > Une légende l'hardcore, Terry Funk, cinquante ans de carrière, il a lutté sur tout les plus grands ring du monde, le voilà aujourd'hui à Wrestlemania.

JBL > Un Texan au top, encore un héhéhé.

Jerry Lawler > Il n'en reste pas moins un salaud qui a fait vivre la vie dure à Dean Ambrose.

Funk rentre dans le ring mais se fait aussitôt attaquer par Dean Ambrose qui lui envoi une droite ! L'arbitre fait sonner la cloche !

Lunatic Fringe versus Hardcore Icon !
Dean Ambrose s'en fout complètement et a déjà commencé à frapper Funk avec des droites ! La légende de l'Hardcore encaisse difficilement les droites de son adversaire, il le repousse, mais Ambrose s'en fout et lui saute dessus, lou thesz press. Les droites pleuvent sur Terry Funk qui est dans la mélasse. Dean Ambrose se lève et prend son élan, il prend son élan, drop toe hold de Funk ! Ambrose tombe sur la seconde corde ! Il hurle de douleur ! Les barbelés viennent sans aucun doute de le tailler. Ambrose se relève avec difficultés, mais Funk le pousse contre les cordes, Ambrose y reste carrément accroché, Funk vient lui frotter le front contre la troisième corde ! Dean Ambrose commence déjà à saigner, il pousse des cris de douleur. Funk lui envoi un coup d'avant bras dans la nuque et lui porte une bonne back suplex ! Ambrose se tient le dos et continue de saigner. Funk descend du ring et va chercher des objets, il balance une chaise dans le ring, une seconde, une poubelle, un kendo stick, un madrier entouré de barbelés, il ressort finalement une table. Funk la lance dans le ring et remonte. Mais Ambrose a attrapé le kendo stick et vient littéralement l'exploser sur le crane de Terry Funk ! Dean Ambrose est fou de rage et relève Funk qui saigne du front, il le prend en position de back suplex mais le dépose sur la troisième corde ! OH MON DIEU ! Terry Funk vient sans doute de se faire percer les couilles, ni plus ni moins ! Ambrose vient sacrifier ses mains pour secouer la corde, dans un long rire sadique. Terry Funk hurle de douleur, Ambrose vient lui porter un lariat ! Un, deux, dégagement de la légende de l'hardore qui n'a pas dit son dernier mot.

Michael Cole > Ce fut très douloureux je pense.

Jerry Lawler > Terry Funk doit être castré !

JBL > La pire chose qui puisse arriver à un homme, sans aucun doute.

Le match se poursuit, Dean Ambrose attrape une chaise, mais Funk vient lui mettre un coup de madrier dans l'abdomen, Funk tente de venir le frotter sur le visage d'Ambrose ! Ce dernier fait tout pour ne pas se prendre le barbelé en pleine face. Il parvient à faire lâcher le madrier et il le jette hors du ring. Funk le pousse dans le coin et vient lui porter une série de droites, il lui mord le front ! Omg ! Ambrose hurle de douleur, Funk le retourne et va l'asseoir sur le coin. Il le baisse, Ambrose est la tête à l'envers, que va-t-il faire ? Funk lui envoi un chair shot et lui dépose la chaise dessus, il prend la seconde chaise et prend son élan, il met un dropkick à la chaise qui heurte l'autre chaise qui s'explose sur le visage de Dean Ambrose ! Funk fait le tombé ! Un, deux, non ! Le ring est taché de sang, c'est absolument abusé tellement les deux hommes saignent. Funk relève Ambrose, il le prend entre ses jambes, pilerdriver ? Non, Ambrose revient sur ses pieds et porte un back body drop à Funk qui s'écrase sur la poubelle qui se plie ! Quel carnage ! Ambrose relève Funk et vient le pousser dans les cordes, ce dernier hurle de douleur. Ambrose lui porte un crossbody ! Les deux hommes s'écrasent hors du ring, laissant des morceaux d'habits accrochés aux barbelés des cordes. Dean Ambrose remonte dans le ring et demande à ce que l'arbitre lui donne un objet, il le menace même ! L'arbitre trouve un balais et le jette à Ambrose, ce dernier semble s'en contenter. Il monte sur la troisième corde, met le balais entre ses jambes et saute hors du ring sur Funk ! Mon dieu ! Dean Ambrose a fait le sorcier ! Dean Ambrose et Terry Funk sont à moitié morts hors du ring !

Jerry Lawler > Nimbus 2000 attack !

Michael Cole > C'est vraiment le nom de la prise ?

JBL > Non, ce sénile a juste trop regardé Harry Potter.

Les deux hommes se relèvent difficilement et s'échangent des droites. Dean Ambrose ramasse son balais mais Funk le casse en deux avec son genou. Le match se poursuit, les deux hommes ne lâchent rien. Dean Ambrose renvoi Funk dans le ring. Ambrose remonte sur l'apron, hotshot de Funk ! Ambrose se tient la gorge, heureusement, il n'est pas ouvert ! Funk lui porte un arm drag et le ramène dans le ring, il l'appui sur la seconde corde et lui monte sur le dos ! Les barbelés s'enfonce dans le thorax de Dean Ambrose qui hurle de douleur. Terry Funk fait le signe de la fin, il relève Ambrose et fait le signe de la fin, Texas Pilerdriver ! Texas Pilerdriver ! Funk fait le tombé ! Un, deux, NON ! Dégagement de Dean Ambrose ! Terry Funk place la table, il met Dean Ambrose dessus, Terry Funk monte sur la troisième corde. Il jette une allumette et la table prend feu, il s'élance aussitôt avec un moonsault ! Dean Ambrose esquive au dernier moment mais semble un peu brûlé ! Funk passe à travers la table en feu ! OH MY GOD ! Un homme de soixante dix ans vient de passer à travers une table en feu suite à un moonsault ! Funk est mort ! Ni plus ni moins ! Dean Ambrose se jette sur une corde et arrache le barbelé ! Il vient à côté de Funk et enroule son poing et la tête de Terry Funk avec le barbelé. Ambrose le relève, Dirty Deeds ! DIRTY DEEDS ! Le barbelé vient sans doute de rentrer dans la tête de Terry Funk qui ne s'en relèvera pas ! Ambrose et Funk sont en sang. Dean Ambrose vient ramper sur la carcasse de Terry Funk ! Un, deux, trois ! Dean Ambrose est le vainqueur de cette boucherie monstrueuse !



Jerry Lawler > Une ambulance, vite !

JBL > Oui, c'est clair, il ne faudrait pas que Dean Ambrose ai de graves séquelles d'un tel match.

Michael Cole > Ce ne fut pas le match le plus technique, ni le plus dynamique, mais quelle boucherie, quelle bagarre entre ces deux hommes qui se sont juste annihilés !

Dean Ambrose se relève difficilement tandis que des officiels viennent enlever le barbelé des cordes et nettoyer le ring. Ambrose célèbre difficilement sa victoire, mais la foule se met à lancer une plus grosse pop, que se passe-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:36



Renee Young est là ! Renee Young est ici à Wrestlemania ! Tout le Levi's Stadium explose de joie en voyant l'intervieweuse qui débarque par le public. Elle passe par dessus la barricade et monte dans le ring. Dean Ambrose a du mal à tenir debout et il regarde Renee Young avec étonnement, il n'y croit pas, elle se tient devant lui, là, enfin ! Les deux se regardent quand soudain Renee Young saute dans les bras de Dean Ambrose. Il serre Renee Young dans ses bras. La foule acclame Dean Ambrose et Renee Young comme jamais. Les deux tourtereaux finissent pas se regarder dans les yeux et s'embrasser ! Quelle image ! Renee Young s'en fiche pas mal qu'Ambrose soit couvert de sang, elle est simplement heureuse de l'avoir enfin retrouvé ! Dean Ambrose fait signe à un annonceur de venir, ce dernier se ramène et Ambrose se sert du tshirt du pauvre homme comme d'une serviette, la foule est hilare tandis que l'homme semble déçu.

Michael Cole > Sacré Dean Ambrose, il saura toujours surprendre son monde à sa manière.

JBL > Ce garçon dégage quelque chose d'unque, cela ne fait aucun doute.

Jerry Lawler > Et quelle happy end en plus de ça, on ne pouvait espérer meilleur final pour cette histoire !

Ambrose va sur l'apron et s'assied sur la seconde corde pour que Renee Young passe par dessus plus facilement. Le Lunatic Fringe descend du ring et prend Renee Young dans ses bras. Les deux s'en vont sous le thème de Dean Ambrose, sous une standing ovation de la foule, ce soir ils se sont enfin retrouvés et viennent de se déclarer ce qu'ils avaient à se déclarer, sans se dire le moindre mot. Wrestlemania, c'est aussi ce genre de moment. Ambrose arrive au bout du stage, toujours avec Renee Young dans ses bras, les deux arborent un grand sourire et regarde une dernière fois la foule qui les acclame avant de repartir. On passe à la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:36

« This bout is set for one fall and is for the World Heavyweight Championship ! »



Le premier homme à effectuer son entrée est le champion du monde, il arrive sous une bonne pop de la foule. Il lève sa ceinture et débarque sur la rampe d'accès, on peut lire la fierté sur son visage, il est fier d'être ici, à Wrestlemania, en tant que champion du monde. Roman Reigns monte sur le turnbuckle et il lève fièrement sa ceinture, sous une grosse pop une nouvelle fois.

Jerry Lawler > Un champion avec de l'allure, c'est indéniable.

JBL > Je lui préfère Cesaro, mais Roman Reigns est tout de même un grand garçon, bourré de potentiel.

Michael Cole > Cet homme n'a même pas trente ans et le voilà à Wrestlemania pour un match de championnat, pour affronter un jeune lutteur, ce match nous montre que la relève est assurée.



Et voici le challenger, vainqueur du Royal Rumble 2015, le Swiss Superman, The King Of Swing, Cesaro ! Ce dernier débarque sous une très bonne pop, néanmoins inférieure à celle qu'à reçu Roman Reigns. Le Swiss Superman fait son taunt de la mitraillette et il commence à marcher le long de la rampe d'accès. Il a le regard rempli de détermination et d'envie, des dizaines, voire des centaines d'images doivent se bousculer dans sa tête, comme sa victoire dans la bataille royale en hommage à André le géant, l'an dernier à Wrestlemania XXX. Cesaro pénètre dans le ring et refait son taunt avant d'aller se placer dans un coin.

Michael Cole > Vainqueur de la bataille royale d'André le Géant, vainqueur du Royal Rumble, cet homme est un survivant. Néanmoins ce soir, il faudra faire un tombé pour l'emporter.

Jerry Lawler > Il a de quoi l'emporter, mais Roman Reigns n'est pas un adversaire facile, c'est le moins que l'on puisse dire.

JBL > Un grand bonhomme, j'ai hâte de le voir porter son Swing !

« Introducing first, to my left, the challenger, from Lucerne, Switzerland, he stands 6-feet-5-inches tall and he weighed in this evening at 232 pounds, Cesaro ! »

Cesaro lève fièrement son bras sous les acclamations de la foule.

« His opponent, to my right, from Pensacola, Florida, he stands 6-feet-3-inches tall and he weighed in this evening at 265 pounds, he is the World Heavyweight Champion, Roman Reigns ! »

Le champion lève les bras et reçoit une très grosse ovation de la foule. Roman Reigns vient se placer au centre du ring, il regarde Cesaro qui lui tourne le dos et qui s'échauffe. Reigns l'appelle avec le sourire, Cesaro se retourne et voit le Samoan qui lui tend la main. Cesaro se met à sourire et s'approche, il serre la main du champion, et lui envoi une droite ! Roman Reigns tombe raide mort ! Cesaro jette quelque chose, c'est un poing américain ! Oh my god ! Cesaro vient de trahir Roman Reigns ! Un sourire vicieux se dessine sur le visage du Suisse qui se couche sur Roman Reigns, hurlant à l'arbitre de faire le pinfall, l'arbitre n'a pas le choix et fait sonner la cloche ! Les huées sont plus fortes que jamais !

Two young lions, one champion !
L'arbitre se couche tandis que Cesaro exulte, on va assister à son sacre de champion du monde ! Un, deux et trois ! NON ! Roman Reigns a réussi à se dégager ! Comment est-ce possible ? C'est absolument incroyable que Roman Reigns ai réussi à relever l'épaule ! Cesaro est fou de rage et relève Roman Reigns, il lui envoi un uppercut ! Un autre ! Encore un autre ! Roman Reigns recule dans le coin et semble absolument sans défense ! Il encaisse les uppercuts du Suisse qui ne cesse de le martyriser. L'arbitre vient repousser Cesaro qui s'en fout et qui revient frapper Roman Reigns avec des uppercuts ! L'arbitre s'interpose une nouvelle fois et pousse Cesaro, clothesline de Reigns ! Il se met sur Cesaro et lui envoi une série de droites, mais Cesaro se dégage et roule vite sur l'apron. Reigns vient le chercher, hotshot de Cesaro qui monte sur la troisième corde, diving double axe handle ! Un, deux, dégagement ! Cesaro porte un headlock à son adversaire qui parvient néanmoins à se dégager. Roman Reigns envoi un uppercut à Cesaro qui tombe appuyé sur la première corde, Reigns sort du ring et s'élance pour son apron dropkick, esquivé par Cesaro ! Reigns est couché sur l'apron, Cesaro saute par dessus la troisième corde, directement sur l'apron avec un double foot stomp ! Reigns vient de se faire piétiner ! Cesaro le ramène dans le ring et fait le cover ! Un, deux, dégagement ! Cesaro n'est néanmoins pas énervé, il se met à sourire, il sent qu'il a le match en main. Cesaro relève Roman Reigns, mais ce dernier lui envoi une droite, une autre ! Il va dans les cordes, flying clothesline, esquivée ! Alpamare Waterslide de Cesaro ! Un, deux, non ! Roman Reigns est encore dans le match.

Michael Cole > Cesaro a complètement tourné le dos au WWE Universe, c'est incroyable ce qui se passe ici ! Roman Reigns a très mal commencé le mach à cause du coup de Cesaro, ça va être très compliqué !

Jerry Lawler > Je ne comprend pas ce qu'à fait Cesaro, juste, pourquoi a-t-il fait ça ?

JBL > C'est pour le moins surprenant, mais il ne faut pas oublier que l'or peut rendre fou un homme.

Cesaro lève le bras et récolte des huées monumentales, la foule lui a complètement tourné le dos. Le Swiss Superman s'en fiche pas mal et relève Roman Reigns, il lui envoie une droite, une autre, encore une autre. Roman Reigns réplique avec un coup de genoux et balance Cesaro hors du ring ! Cesaro se rattrape à l'apron, Superman Punch ! Cesaro tombe hors du ring, ko. Roman Reigns vient le chercher et le ramène dans le ring, il fait le tombé mais sans succès. Reigns s'élance dans les cordes, il fonce sur Cesaro qui l'envoi en l'air, SWISS DEATH ! Un, deux, NON ! Reigns se fait jeter hors du ring et reste sur l'apron ! Cesaro monte sur la seconde corde et porte une suplex qui ramène Reigns dans le ring ! Quelle puissance ! Cesaro relève Reigns comme un sac de patates, gutwrench suplex ! Il lui prend la jambe, single leg boston crab ! Roman Reigns est en perdition mais parvient à attraper la corde au bout de quelques instants. Cesaro relève Roman Reigns, Neutralizer tenté, mais Reigns porte un backbody drop ! Cesaro retombe sur ses pieds ! Il se retourne, Superman Punch ! Esquivé ! Reigns se retourne, side slam ! Cesaro relève Reigns, Neutralizer ! Non contré par un Samoan Drop ! Cesaro vient de se faire surprendre, il se relève, SPEAR ! SPEAR ! SPEAR ! Reigns vient de couper Cesaro en deux ! Il se couche sur le Suisse ! ALLEZ ! UN ! DEUX ! TROIS ! MAIS NON ! Reigns est dégoûté, la foule aussi ! Reigns se projette dans les cordes, Spear, contré par un Rolling European Uppercut tonitruant ! Cesaro prend le champion entre ses jambes ! RICOLA BOMB ! RICOLA BOMB ! UN, DEUX, TROIS ! Nous avons un nouveau champion du monde !



« The winner of this match, and NEEEEEEEEEEEEEW WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPION, CESARO ! »

Michael Cole > Même pas dix minutes de match, Cesaro a été expéditif et a dominé Roman Reigns de la tête et des épaules.

JBL > L'or a corrompu Cesaro, mais au final, c'est bel et bien lui le champion du monde ! Bravo à lui !

Jerry Lawler > Bravo ? Il a voulu être quelqu'un de bien durant des mois et il tourne le dos au WWE Universe au dernier moment, c'est juste dégoûtant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:38

Une sirène se fait entendre, celle du thème de Cesaro, ce dernier récupère la ceinture de champion du monde poids lourds et là lève fièrement tandis que les fans font par de leur mécontentement. Roman Reigns est même prit en charge par l'arbitre qui vient s'assurer qu'il est encore conscient. Cesaro vient le pousser hors du ring avec le pied. Le Swiss Superman demande un micro qu'on ne tarde pas à lui apporter. Le nouveau champion du monde s'apprête à parler mais les huées se font entendre de plus belle. Cesaro finit par ignore les huées et il se met à parler.



Cesaro > Dégagez ce minable de mon ring, je ne veux pas être en présence d'un tel déchet qui n'a meme pas pu tenir dix minutes. Le moment de toute une vie, une victoire à Wrestlemania, qui n'en rêve pas ? Qui ne serait pas prêt à tuer pour avoir son moment au plus grand show de lutte de tout les temps ? C'est le rêve de n'importe quel lutteur. Ce que j'ai fais ce soir, chacun d'entre vous aurait pu le faire, vous êtes simplement jaloux de moi. J'ai travaillé pour en arriver là, plus que quiconque, je ne dois rien à personne, je ne vous dois rien ! Si je suis aujourd'hui champion du monde poids lourd, c'est car je l'ai mérité ! C'est car j'ai bataillé pendant des mois, car j'ai gagné le Royal Rumble 2015, car je viens de gagner mon match.

La foule hue de plus belle, Cesaro regarde son titre mondial fraîchement gagné et vient l'embrasser, il le lève fièrement et fait un lent tour dans le ring, pour montrer à chacune des personnes ici présentes qu'il est bel et bien l'homme avec un grand H.

Cesaro > J'ai toujours été respectueux envers mes adversaires, j'ai toujours tout fait pour voler le show chaque soir. Mais j'étais condamné à vivre dans l'ombre d'autres lutteurs. C'est à ce moment là que j'ai compris. I'm not an entertainer or a superstar, i'm just a wrestler ! I don't connect with all of you and i don't care. I deliver ! Chaque fois que je monte sur ce ring, je livre les matchs de la soirée, voilà ce que je fais. Je me fous du côté show, du côté spectacle, des paillettes, de votre respect, des musiques d'entrées, des feux d'artifices, ça n'est que de la poudre aux yeux. Je n'aime que la performance, la compétition, je suis ici pour me battre, rien d'autre, voilà la vérité. Je suis ici pour marquer les esprits de par mon talent, de par ma puissance, de par ma technique, de par mes accomplissements. Et c'est ce que je viens de faire à l'instant, j'ai donné une leçon à Roman Reigns.

"You suck ! You suck !" Les chants sont clairs et nets, la foule a complètement tourné le dos au Suisse qui ne semble pas véritablement tracassé. Il se contente de mettre la ceinture sur son épaule et de faire un nouveau taunt.

Cesaro > Détestez-moi, insultez-moi, jetez-moi vos déchets, ça m'est bien égal, je suis le vainqueur, je suis le champion du monde poids lourd et vous n'y pouvez rien ! Aujourd'hui, une nouvelle ère commence, l'ère Cesaro, celle qui verra enfin un titre mondial mit en avant, représenté comme il se doit. Remerciez moi, car je vais redonner ses lettres de noblesses à cette ceinture qui avait perdu de son sens depuis déjà bien longtemps. Qu'ils s'appellent John Cena, Chris Jericho, CM Punk, Daniel Bryan, Dean Ambrose, Seth Rollins, Randy Orton ou autres, c'est la même chose, ils sont tous les mêmes, des débutants à qui je vais apprendre la lutte. Et au fond de vous, vous savez, vous savez que je suis le champion dont cette compagnie avait besoin.

Le Suisse prend un instant pour balayer l'aréna du regard, des jets de projectiles ont lieu, les fans sont révoltés. Cesaro se met à sourire et lève fièrement la ceinture.

Cesaro > All Hail To The King Of Wrestling !

Le Champion du monde poids lourd descend du ring et met sa ceinture sur l'épaule, il repart tranquillement, fier de lui, tandis que tout le Levi's Stadium donne de la voix pour l'insulter. Mais Cesaro n'en a que faire, il est le champion du monde et c'est ainsi qu'il arrive au bout de la rampe. Il fait un dernier taunt et disparaît, ce soir, il vient de frapper un très grand coup et nul doute que cela restera gravé dans les mémoires comme l'une des plus grosses leçons de lutte jamais vu à Wrestlemania.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:40

L'écran géant s'affiche et cette musique se lance. On dit souvent qu'il n'y a que les montagnes qui ne se croisent pas, c'est vrai, mais pas lorsque l'on parle de lutte. Chris Jericho et John Cena sont des montagnes de la lutte, on ne les présente plus, ce sont deux légendes vivantes. Ils se retrouveront ce soir, à Wrestlemania 31 sur le même ring, dans un match simple, pour l'honneur. Leur histoire est vieille de dix ans et mérite qu'on la rappelle.



2005, John Cena devient champion de la WWE au terme d'un match mémorable contre JBL à Wrestlemania 21. Il défendra vaillamment son titre avant de se retrouver face à un homme qui est déjà une méga star de la WWE, The Ayatollah Of Rock N Rollah, Chris Jericho. Le champion a conservé sa ceinture, mais le Canadien n'avait pas dit son dernier mot et se frottait une nouvelle fois au jeune Cena, le lendemain à RAW dans un match où le perdant était viré. Chris Jericho perdit ce match et fut donc renvoyé de la WWE. Chris Jericho n'est plus remonté sur un ring de la WWE pendant deux ans, il était chez lui, à vivre de l'argent qu'il avait gagné, il n'avait aucun soucis. Mais son fils était toujours fan de lutte et il fallait bien qu'il trouve un remplaçant à son père qui avait raccroché ses bottes. Il est ainsi devenu un fan de John Cena, le même homme qui avait coûté son job à Y2J. Ce dernier ne pouvait accepter que son propre fils devienne fan de l'homme qui l'avait fait virer, il décida donc de revenir, et c'est ce qu'il fit en fin d'année 2007. Pendant ce temps, John Cena ne faisait que progresser et il s'établissait un peu plus en tant que mégastar de la WWE.



2008 fut une bonne année pour Chris Jericho, il finit par capturer le titre mondial, seulement voilà, il lui fallait un challenger. La WWE savait qui lui donner, un homme qu'il détestait, un homme sur lequel il allait prendre sa revanche, cet homme, c'était John Cena qui revenait de blessure. Les deux rivaux eurent un grand match à Survivor Series 2008, dont Cena ressorti vainqueur. Le nouveau champion battra une nouvelle fois le Canadien un mois plus tard à Armaggedon. John Cena venait une nouvelle fois de vaincre Chris Jericho. Les deux hommes n'enterrèrent jamais la hache de guerre et se croisèrent quelques fois sur le ring, parfois même en luttant en équipe, comme au Summerslam 2010, lorsqu'ils étaient tout deux des membres de la team WWE. Chris Jericho sera par la suite moins présent, multipliant les départs de la compagnie et les tournées avec son groupe de rock. Pendant ce temps, John Cena continuait son chemin et son ascension. Jericho fit donc un véritable retour, en 2014 et il commença un véritable run gagnant, comme si ces dernières années anecdotiques n'avaient pas existé. Il affronta de nombreux lutteurs et récupéra même le titre mondial à TLC au terme d'un match fantastique. Titre qu'il perdra deux mois plus tard à Elimination Chamber. Mais il en fallait plus pour démolariser Chris Jericho.



On prend les mêmes et on recommence, John Cena qui allait remporter le World Heavyweight Championship s'est fait attaquer par Chris Jericho qui estimait qu'il ne méritait pas une chance pour le titre. John Cena répliquera logiquement, faisant perdre Chris Jericho dans un match pour le titre. Les deux hommes recommencèrent donc à se battre, comme il y a de ça quelques années, la haine qui existait entre eux venait de renaître de ses cendres.



Ainsi donc il fallait bien un dénouement à cette histoire vieille de dix ans, un dénouement épique, une conclusion grandiose à cette rivalité qui l'est tout autant. Wrestlemania 31 sera donc la scène sur laquelle se jouera le dernier acte de cette histoire incroyable entre deux hommes qui le sont tout autant. Ils vont s'affronter, une dernière fois, John Cena contre Chris Jericho dans un match simple, pour l'honneur, ce soir, à Wrestlemania 31. Qui sera le meilleur ? Réponse dans un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   

Revenir en haut Aller en bas
 
WRESTLEMANIA XXXI
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Wrestlemania XXVI - 28 mars 2010 (Résultats)
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Wrestlemania - 30.03.08 (Résultats)
» N.W.O Wrestlemania - 7 Avril 2013 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHICAGO WRESTLING :: Fantasy Story :: WWE - Morgan-
Sauter vers: