AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WRESTLEMANIA XXXI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:41

« The following contest is set for one fall ! »



« Introducing first, from West Newbury, Massachusetts, he stands 6-feet-1-inches tall and he weighed in this evening at 251 pounds, Joooooooooooooooooooohn Ceeeeena ! »

Et le voilà, John Cena, le seul l'unique, le visage de la WWE ! Le bonhomme reçoit une énorme pop, comme à son habitude. Il fait son apparition et il célèbre en agitant ses bras, pour chauffer la foule. Il met sa main sur son front, faisant le salut militaire Américain avant de montrer le ring et de se précipiter vers ce dernier. John Cena vient d'entrer dans le ring, il se projette dans les cordes à de nombreuses reprises avant de finalement lancer sa casquette dans le public, ce qui ne manque pas de ravir les fans. Il enlève son tshirt et le jette aussi dans la foule qui acclame son héros de plus belle.

JBL > Je suis lassé des super héros trop lisse et trop gentil comme John Cena.

Jerry Lawler > Cet homme est ou aimé ou détesté, mais il ne laisse personne indifférent, c'est la marque des grands lutteurs, on ne peut que respecter et saluer la carrière de cet homme qui est un monument de la lutte !

Michael Cole > Quinze fois champion du monde, quinze fois champion du monde, le palmarès de cet homme ferait pâlir n'importe quel lutteur. Il ne lui reste plus qu'un seul titre de champion du monde pour devenir le recordman des titres mondiaux et il ne fait aucun doute qu'une victoire ce soir pourrait bien permettre à John Cena de tenter sa chance pour un titre mondial.



« His opponent, from Winnipeg, Minetobahio, Canada, he stands 6-feet-0-inches tall and he weighed in this evening at 227 pounds, Y2J, Chris Jericho ! »

Les pyros explosent, The Ayatollah Of Rock N Rollah fait son arrivée sous les huées de la foule, il arbore un sourire en coin, il balaie la salle du regard et continu son chemin en direction du ring. Il est conscient de son talent, conscient de sa grandeur, il se fiche d'être détesté, il n'a qu'un seul objectif, briller une nouvelle fois. Chris Jericho ne quitte pas John Cena des yeux, il grimpe sur l'apron et fait un taunt qui lui vaut des huées. Il rentre dans le ring et vient confronter John Cena.

JBL > Ten years in the making ! L'ambiance est électrique, ces deux hommes vont enfin se détruire une bonne fois pour toute.

Jerry Lawler > Je ne sais pas qui va gagne sur ce coup-là.

Michael Cole > Ne nous posons pas de questions, savourons juste ce match entre deux rivaux qui vont tout donner.

John Cena et Chris Jericho se font face, ils sont front contre front et ne se lâchent pas du regard. La foule est déjà en délire, les deux hommes commencent à se parler, s'envoyer des mots, surement de haine. L'arbitre vient les séparer, chacun regagne un coin, l'arbitre fait sonner la cloche.

Ten years in the making !
Chris Jericho et John Cena se regardent, la foule est en délire, personne ne débute les hostilités. La foule lance déjà des chants "this is awesome". John Cena se met à sourire, sans lâcher Y2J du regard, ce dernier fait de même. Les deux hommes s'avancent l'un vers l'autre, et il n'y aura pas d'épreuve de force, juste des droites ! Les deux hommes s'échangent les droites, ça cogne très dur, personne ne prend l'avantage. Les droites pleuvent sur le visage des deux hommes, mais personne ne flanche. Une épreuve de force débute, John Cena prend l'avantage. Jericho l'envoi dans les cordes, Cena revient et le met à terre avec un shoulder block, Cena repart dans les cordes et revient, mais Jericho l'esquive, Cena passe par dessus. Il revient, Jericho saute par dessus lui, John Cena revient à nouveau et se mange un dropkick alors qu'il était à pleine vitesse ! Chris Jericho porte un headlock à John Cena mais ce dernier l'envoi faire une roulade, Chris Jericho revient, John Cena l'envoi en l'air, il tente mais Chris Jericho porte un hurricanerana. Les deux hommes s'élancent en même temps pour un dropkick ! Ils se relèvent tout les deux et se font face, le match a débuté à toute vitesse ! John Cena envoi une droite à Jericho, qui réplique avec un coup de genou, Jericho fait un irish whip, il suit Cena. Ce dernier revient mais ne voit pas Y2J qui lui porte un bulldog ! Cena se relève, Jericho lui fonce dessus pour un clothesline, esquivée par Cena qui se lance dans les cordes, les deux hommes prennent de l'élan et reviennent rapidement, double crossbody ! Le choc fut terrible, les deux hommes sont à terre, se tenant l'abdomen et la cage thoracique. John Cena se couche sur Chris Jericho. Un, deux, nearfall.

Michael Cole > Le match a commencé de la meilleure des manières.

Jerry Lawler > Très rapidement, c'est le moins que l'on puisse dire, mais je ne pense pas qu'ils soient déjà épuisés.

JBL > Le dernier choc fut tonitruant, j'attend de voir s'ils vont continuer le match avec un tel rythme.

Chris Jericho se relève, John Cena lui envoi un coup de pied dans l'abdomen, il le prend et tente de le jette hors du ring ! Jericho reste sur l'apron, il envoi une droite à Cena et monte sur la troisième corde, diving crossbody ! Capté en plein vol par Cena ! Ce dernier le lance en l'air, mais Jericho retombe sur ses pieds derrière Cena, sleeper slam ! Magnifiquement porté par Y2J qui réalise le tombé ! Un, deux, dégagement de John Cena. Ce dernier se relève, Chris Jericho vient lui porter un sleeper hold mais John Cena se jette dans le coin, ce qui fait lâcher le Canadien. Cena prend Y2J et le jette hors du ring, non c'est Jericho qui balance Cena hors du ring. Non ce dernier reste sur l'apron, ça n'est pas un problème pour Jericho qui va vers les cordes, springboard dropkick ! Cena tombe sur l'apron avant de tomber hors du ring. Il tente de se relever, mais se prend aussitôt un slingshot plancha de Jericho ! Ce dernier est chaud, il fonce sur Cena qui s'est relevé en prenant appui sur la table des commentateurs. BACK BODY DROP ! Jericho s'écrase sur les commentateurs et plus particulièrement sur JBL ! La foule se met à acclamer de plus belle John Cena. L'arbitre compte, Cena rentre dans le ring, suivi de près par Chris Jericho. Les deux hommes continuent leur guerre. Cena tente un middle kick, mais Jericho lui attrape la jambe ! The Walls Of Jericho ! The Walls ! C'est porté ! John Cena cherche les cordes, mais elles sont loin, il se redresse et fait une roulade en s'emparant d'une jambe de Y2J ! Il est debout avec la jambe de Y2J dans les mains, il retourne le Canadien, STF ! STF ! Chris Jericho hurle de douleur et cherche les cordes, mais elles sont loin, très loin, ça va être compliqué pour Y2J.

JBL > Abandonne, tu le mérite.

Jerry Lawler > Du calme JBL, il nous est tombé dessus car il a été jeté par John Cena, c'est le match.

Michael Cole > Ce fut assez mouvementé, néanmoins, ne perdons pas notre attention. John Cena porte son STF et autant dire que le visage de Chris Jericho traduit une grande souffrance !

John Cena hurle au Canadien d'abandonner, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour que Jericho rende les armes, mais rien n'y fait, Jericho refuse d'abandonner. Ce dernier rampe difficilement et attrape la corde, John Cena le tire au centre du ring et tente de repartir pour le STF, mais Jericho le pousse avec le pied. Cena va dans les cordes, il revient et se fait prendre dans un small package ! Un, deux, non ! Dégagement de John Cena. Les deux hommes se relèvent, John Cena pousse Jericho dans le coin et veut le frapper mais Jericho esquive et envoi un middle kick à Cena. Il le met sur le turnbuckle et monte avec lui sur la troisième corde. Jericho y va, super hurricanerana ! John Cena s'est retenu aux cordes, la chute fut terrible pour Chris Jericho. John Cena se redresse lentement mais surement sur la troisième corde. Au centre du ring, Chris Jericho se relève difficilement. John Cena fait son "you can't see me" et fait un saut magistral, diving leg drop bulldog ! OH MY GOD ! Jericho a été décapité ! John Cena peine mais rampe difficilement vers Jericho qu'il retourne pour faire le tombé ! Un, deux, mais non ! Chris Jericho vient de se dégager. John Cena n'y croit pas, il envoi Jericho dans les cordes. Ce dernier revient avec un clothesline, esquivé par Cena qui va dans les cordes et qui revient avec un flying shoulder block, un autre, un autre ! Cena porte sa powerbomb et se prépare ! "YOU CAN'T SEE ME !" hurle la foule. Cena s'élance dans les cordes pour le five knuckle shuffle, il revient, CODEBREAKER ! CODEBREAKER DE JERICHO ! De nulle part ! Y2J se couche sur Cena, un, deux, trois ! MAIS NON ! MAIS NON ! John Cena s'est dégagé !

Jerry Lawler > J'en ai craché mon Ice Tea.

JBL > Comment a-t-il pu relever l'épaule ? Incroyable.

Michael Cole > John Cena vient de nous montrer pourquoi il est un quinze fois champion du monde.

Chris Jericho vient réprimander l'arbitre, lui disant qu'il n'a pas compté assez vite. Ce dernier affirme qu'il a bien fait son travail, qu'il y a deux et que ça ne changera pas. Chris Jericho fait une sale mine et se retourne, Cena s'est relevé ! AA ! ATTITUDE ADJUSTEMENT ! Non Jericho passe derrière, roll-up ! Un, deux, Jericho prend les jambes de Cena, pour le Walls ! THE WALLS ! John Cena résiste monstrueusement bien, il s'approche des cordes, mais Jericho le ramène au centre du ring et lui porte le Liontamer cette fois-ci ! Ca semble dur pour John Cena qui cherche la corde ! Il ne peut pas l'attraper. "ASK HIM !" hurle Chris Jericho tandis que la foule se lance dans un affrontement de "let's go Cena ! Cena sucks !". John Cena refuse d'abandonner et perd conscience, l'arbitre lui parle mais The Champ ne répond plus. L'arbitre lui prend le bras, le laisse retomber une fois, une seconde ! Cena va perdre ! Une troisième ! Non ! John Cena n'est pas encore mort, il se booste et parvient à se libérer de l'étreinte de Jericho ! Chris Jericho s'énerve et envoi un coup de pied à Cena, qui bloque le pied, ENZUIGUIRI ! John Cena a esquivé ! Le Canadien se relève, bulldog de John Cena, suivi d'un neckbreaker ! Cena se relève, il envoi une droite à Cena, qui lui répond avec une droite, les deux hommes sont à fond et ne lâchent rien. Jericho envoi un coup de genou à Cena et le prend entre ses jambes, pilerdriver ! Non Cena porte un northern light suplex ! Y2J se relève et encaisse aussitôt un STO, non, il passe derrière et porte un full nelson facebuster ! Il monte sur le turnbuckle, diving elbow drop ! Cena a mit les genoux ! Chris Jericho se relève en souffrant, il vient vers Cena, ATTITUDE ADJUSTEMENT ! Ca passe ! John Cena rampe sur Chris Jericho ! UN ! DEUX ! TROIS ! MAIS NON ! Chris Jericho s'est dégagé au dernier moment !

Michael Cole > Nous allons dépasser les vingt minutes de match d'ici quelques secondes.

JBL > Et il est impossible de dire qui va gagner !

Jerry Lawler > John Cena semble avoir reprit un bon avantage.

John Cena prend la jambe de Chris Jericho et porte le STF ! Chris Jericho est seul au centre du ring, personne ne va venir l'aider, il est à deux doigts d'abandonner ! Chris Jericho rampe bien pour attraper la corde ! John Cena attend Jericho, il lui porte le Walls ! Mais Jericho ne se laisse pas retourner, il pousse Cena avec ses pieds ! Cena revient, drop toe hold de Y2J ! STF ! STF ! STF de Jericho ! John Cena souffre quelques instants mais parvient à s'en sortir. Cena se relève, Jericho aussi, ATTITUDE ADJUSTMENT DE JERICHO ! Chris Jericho fait aussitôt le tombé ! UN ! DEUX ! TROIS NON ! MAIS NON ! Dégagement une nouvelle fois ! La foule chante "this is awesome !" et est euphorique depuis déjà longtemps. Chris Jericho n'y croit pas, il relève John Cena qui le repousse, Jericho revient, CODEBREAKER ! CENA EST FOU ! Cena vient de porter le Codebreaker ! Il rampe sur Jericho ! UN ! DEUX ! NEARFALL ! Incroyable ! Ces deux hommes ont encore la force de lutter ! Les deux hommes se relèvent, Chris Jericho envoi une droite à Cena qui le contre et le jette hors du ring ! John Cena ne cherche pas à comprendre, il va dans les cordes et revient avec un saut par dessus la troisième corde directement hors du ring ! Cena n'a jamais fait ça ! La foule chante "HOLY SHIT !". Cena relève Jericho et le balance dans le ring. La bataille se poursuit entre les deux. Jericho envoi un kick, Cena le contre et fait faire un salto à Jericho qui retombe sur ses pieds, Cena le prend sur les épaules, mais Jericho descend et porte un DDT ! Il s'élance dans les cordes, LIONSAULT ! Mais Cena est déjà debout et réquisitionne Y2J sur ses épaules ! INCROYABLE ! ATTITUDE ADJUTMENT ! DOUBLE A ! Chris Jericho retombe sur ses pieds ! Cena est surprit ! CODEBREAKER CONNECTED ! Chris Jericho rampe difficilement sur Cena et lui attrape la jambe ! UN ! DEUX ! TROIS ! Chris Jericho vient de remporter ce clash d'icônes.



Jerry Lawler > Quel match ! QUEL MATCH !!

JBL > Ces deux hommes ont enfin réglé leurs comptes comme il fallait.

Michael Cole > Une opposition qui restera dans les mémoires, c'est certain. Ces deux hommes viennent de offrir 25 minutes de folie, ni plus ni moins.

Justin Robert annonce Chris Jericho vainqueur de ce match, tandis que ce dernier se relève avec difficultés. John Cena, lui, est toujours à terre, au centre du ring, vaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:43

John Cena est couché au centre du ring, le regard dans le vide, il semble très déçu, et ça peut se concevoir sans problème. Chris Jericho célèbre sa victoire sous son thème, il est hué par la foule qui voulait voir le leader de la Cenation l'emporter. The Ayatollah Of Rock N Rollah se délecte de la déception des fans, il affiche un très large sourire et provoque la foule avec des taunts. Chris Jericho descend du ring et vient provoquer les fans aux premiers rangs, il voit un enfant avec un tshirt de Cena, il se moque de lui. Chris Jericho remonte dans le ring et célèbre, il se retourne et voit John Cena debout, les deux hommes se regardent et se font face. John Cena a un micro et il tend sa main à Chris Jericho.

John Cena > Bien joué, tu as été le meilleur ce soir.

Y2J regarde la main de Cena quelques secondes avant de relever la tête pour regarder The Champ droit dans les yeux. Jericho se met à rire et quitte le ring, hilare, il demande un micro à un officiel. Il reçoit donc un micro et le porte sans plus attendre à sa bouche, en même temps qu'il repart.



Chris Jericho > Evidemment que j'ai été meilleur que toi ce soir, Cena, je l'ai d'ailleurs toujours été. La seule différence qu'il y a eu ce soir, c'est que le facteur chance n'est pas intervenu, car ta chance t'a quitté Cena, maintenant, tu es seul. A quand remonte ta dernière victoire en Pay Per View ? Survivor Series 2014. Tu as enchaîné les défaites depuis des mois, tu n'es plus rien du tout. Pourquoi ? Car tu n'es plus un adversaire dangereux, tu n'es que John Cena. Dix ans que tu n'évolue pas, que tu es le même, toujours les mêmes phrases, les mêmes prises, le même discours idéaliste vomitif. Tu es fade et insipide John, voilà la vérité.

The Champ veut répondre mais se fait couper.

Chris Jericho > Non, fermes-là et écoutes bien ce que je vais te dire. Tu veux redevenir quelqu'un ? Balances à la poubelle toutes les choses inutiles qui t'entourent, à commencer par tes idées inutiles et cette fan base attardée qui passe son temps à te huer alors que tu fais tout pour être un brave gars. Change, deviens quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus intéressant. L'actuel John Cena n'est qu'un superman qui aurait perdu ses pouvoirs, il ne te reste plus que ton petit visage lisse et tes discours clichés. Sur ce John, je te souhaite une bonne soirée, en ce qui me concerne, j'ai plus important à faire, comme célébrer ma victoire. Pourquoi ne pas te joindre à... oh non, j'oubliais, je viens de te river les épaules au sol à l'instant. Tu es un perdant John, je viens de le prouver. Je viens de prouver que tes valeurs étaient stupides. Ce soir, j'ai écrasé la Cenation, j'ai écrasé chacune des personnes présentes dans cette salle. Je suis bel et bien le meilleur lutteur de toute l'histoire.

Chris Jericho repart, fier de lui, avec le sourire, tandis que John Cena baisse la tête, il sait que son adversaire n'a pas complètement tord, il y a bien une raison à sa récente perte de vitesse. John Cena prend sa tête dans ses mains et s'adosse au coin du ring. Il fait maintenant les cents pas dans le ring, plus perturbé que jamais. Il descend finalement du ring et se dirige vers les backstages sous les applaudissements de la foule. Cena tourne une dernière fois la tête et admire le Levi's Stadium, il prend un air désolé et disparaît en backstages. Chris Jericho a-t-il tué la Cenation ? Et si tel est le cas, que va-t-il advenir de John Cena ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:44

Le Levi's Stadium est en délire, la foule toute entière ne tient pas en place, elle veut la suite du show, maintenant. La foule continue de chanter et ne cesse d'être surexcitée tandis que Welcome To The Jungle est joué. Soudainement, la musique s'arrête, certaines lumières s'éteignent, petit à petit. Si bien qu'au bout de quelques secondes, l'aréna est complètement plongée dans le noir. La foule se calme petit à petit, les cris sont de moins en mois forts. Un silence de mort s'installe dans l'aréna. DONG !

Michael Cole > Ooooooooh myyyyyyyy !

Jerry Lawler > C'est lui, c'est lui ! Il est là !

JBL > The Undertaker !

DONG ! La foule est en délire et hurle de joie, elle ne connait que trop bien ce gong et ce thème mythique qui retentit tant de fois, ici, à Wrestlemania. Les lumières sont bleues et sombres, de la fumée envahie la salle, tout le monde c'est ce que cela signifie. L'Undertaker fait son apparition, se tenant droit comme un i, le regard figé vers le ring. Il semble en forme, en effet, il a prit de la masse musculaire. L'Undertaker commence à marcher vers le ring, des prêtres débarquent à ces côtés. Des dizaines de prêtres tout de noir vêtus suivent le Phenom qui marche inexorablement vers le ring. Certain prêtres arrivent en portant un cercueil !

Jerry Lawler > Un cercueil ? Se pourrait-il que l'Undertaker y enferme quelqu'un ?

Michael Cole > Ou qu'il y entre. Cela pourrait bien être les funérailles de l'Undertaker.

JBL > Je serai d'avis qu'il mette quelqu'un dans le cercueil. Si possible, cela pourrait être Jerry.



L'Undertaker monte dans le ring, il est acclamé comme jamais, il reçoit une standing ovation de la foule. The Phenom vient se placer au centre du ring tandis que des prêtres encerclent le ring et que d'autres restent le long de la rampe d'accès. L'Undertaker se fait apporter un micro et il prend la parole sous les acclamations de la foule.

The Undertaker > La légende de l'Undertaker est une histoire incroyable, qui prendrait des heures pour être contée dans son intégralité. Mais vous connaissez tous l'histoire. Ma fonction est de montrer aux Hommes leur faiblesse, leur montrer qu'ils ne sont rien dans ce bas monde et que les forces supérieures peuvent décider à tout moment d'envoyer leur âme brûler dans les flammes du purgatoire. J'ai failli à ma mission. L'année dernière, un homme m'a battu, Brock Lesnar. Trop sûr de mes pouvoirs, je l'ai sous estimé et c'est ainsi qu'il m'a battu. Je ne suis plus digne d'occuper ma fonction, je me dois de partir, de quitter ce monde, quitter mon antre, ma demeure, quitter Wrestlemania.

La foule lance un chant "no ! no !", mais l'Undertaker ne réagit pas, son chapeau couvre son visage. Il garde la tête basse durant quelques secondes. Il relève enfin la tête, portant le micro à sa bouche une nouvelle fois.

The Undertaker > Tout prend fin ce soir, c'en est terminé de l'Undertaker. Il est temps pour moi de rejoindre mon monde, celui des morts. After nearly twenty five years, The Undertaker will rest... in... peace.

Le Phenom laisse tomber le micro et retire son chapeau. Il pose ses bras sur ses hanches et contemple son jardin, sa demeure, il regarde l'aréna toute entière. L'Undertaker a fait les beaux jours de Wrestlemania, il n'est pas étranger à la popularité exceptionnelle de ce show. Il a contribué au prestige de cet événement. Il balai la salle du regard et son visage, d'habitude impassible, montre une forte émotion. L'Undertaker reçoit des chants "thank you Taker !", il s'avance vers les cordes. Il se penche sur la seconde corde et des prêtres viennent coller le cercueil à l'apron. Le Deadman prend une grande inspiration et relève le couvercle, s'apprêtant à partir définitivement. Mais le cercueil est déjà occupé ! L'Undertaker s'approche et l'occupant ouvre brutalement les yeux ! L'Undertaker est surprit et recule brutalement !

JBL > What the ?

Jerry Lawler > Qu'est-ce que cela signifie ?

Michael Cole > Je ne comprend pas, attendons de voir.

Le cercueil est déjà occupé, un homme est couché à l'intérieur de ce dernier. Il a les bras en croix et tient une rose noire. Son visage est blanc, complètement blanc, il s'agit d'un maquillage ! Son visage est blanc, ses lèvres sont noires, le contour de ses yeux l'est aussi et quatre traits noirs décorent son visage. L'homme se redresse et finit assis, il se tourne vers l'Undertaker et le fixe. Ce dernier ne sait pas comment réagir, il semble complètement chamboulé, ne comprenant pas ce qui se passe. L'Undertaker regarde autour de lui, les prêtres relèvent tous leur capuche au même moment, ils arborent le même maquillage ! L'Undertaker ne comprend plus rien à ce qui se passe, la foule non plus mais elle est complètement déchaînée tant l'ambiance est incroyable. Une voix se fait entendre, une voix d'enfant, elle semble venir de partout à la fois, elle prononce un discours que les prêtres prononcent en même temps, l'ambiance est terrifiante.

When a man's heart is full of deceit...
It burns up, dies...
And a dark shadows falls over his soul...
From the ashes of a once great man, has risen a curse...
A wrong that must be righted...
We look to the skies for a vindicator, someone to strike fear
into the black hearts of the sane man who created him...
The battle between good, and evil has begun...
Against an army of shadows, lies the dark warrior...
The prevailer of good...
With a voice of silence...
And a mission of justice...
This is Sting.




La foule explose de joie en entendant ce thème mythique. A-t-on besoin de présenter l'homme ? A-t-on besoin de rappeler son nom ? Non, il s'agit d'une légende vivante, il est l'Undertaker de la WCW. The Crow, Sting, est pour la première fois, à la WWE. L'homme fait son apparition, en forme, il porte son manteau noir et débarque avec sa fameuse batte de baseball. Les prêtres s'inclinent lorsque Sting arrive à leur hauteur. Le cercueil est enlevé et les prêtres repartent. Sting vient faire face à l'Undertaker, les lumières se rallument. The Icone porte le micro à sa bouche.

Sting > Après tant d'années, Sting monte enfin sur un ring de la WWE, n'est-ce pas historique ? Qui aurait pu croire il y a de ça quelques années qu'un jour, les deux entités les plus démoniaques du monde de la lutte se retrouverait un jour face à face, sur le même ring ? Undertaker, j'ai passé des années à chercher un homme de mon niveau, un homme capable de me battre. Je n'ai jamais trouvé cet homme. Pendant des années, tu as cherché un homme capable de te battre à Wrestlemania, Brock Lesnar fut cet homme, mais uniquement car tu t'es reposé sur tes lauriers. Undertaker, ce soir, je ne viens pas te dire au revoir ou saluer ce que tu as fais, non, je viens pour ceci.

The Icon lève le bras et pointe avec sa batte, l'écran géant qui affiche un score "21-2". Le Phenom regarde l'écran et se retourne vers Sting.

Sting > Il nous reste un défi Undertaker, le plus grand de notre vie, s'affronter à Wrestlemania. Tu ne peux pas partir maintenant, tu dois m'affronter, je ne te laisserai pas quitter ce ring.

The Undertaker > Alors, qu'il en soit ainsi.

Le Deadman tend sa main à l'Icon qui sourit avant de lui offrir une poignée de main virile. Sting enlève son manteau et est en tenue de lutte. La foule est en délire et chante déjà des "This Is Awesome !".

Sting > IT'S SHOWTIME FOLKS !

Sting jette le micro et se place dans un coin tandis que l'Undertaker se place dans le coin opposé. Un nouveau dream match est à deux doigts de commencer, le Levi's Stadium est en feu.

Michael Cole > Sting contre l'Undertaker, le dream match par excellence.

Jerry Lawler > Je ne peux pas attendre, c'est le plus grand moment de la carrière de ces deux hommes !

JBL > Nous vivons un moment historique.

L'arbitre demande à ce que la cloche soit sonnée ! Sting contre l'Undertaker, c'est maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:48



The Crow versus The Deadman !
La cloche sonne, les deux hommes se font face, l'ambiance est incroyable, ces deux hommes se font enfin face dans le plus grand show de l'année, que dire ? Rien, il suffit de profiter. Sting et l'Undertaker entament le match avec une épreuve de force, que l'Undertaker remporte, il porte un headlock, mais Sting lui fait un retournement du bras. L'Undertaker ne se laisse pas faire et envoi une droite à Sting, une autre, encore une autre, l'Undertaker cogne très fort, ça fait plaisir à voir. The Icon est dans le coin, il réplique avec un atemi, un autre, encore un ! L'Undertaker contre et prend Sting en bodyslam, il vient vers le coin et lui porte le snake eye ! Sting se tient le visage, l'Undertaker va dans les cordes et revient avec un flying clothesline ! Il fait le tombé mais Sting n'a aucun mal à se dégager. Les deux hommes se relèvent et Sting porte un bodyslam à l'Undertaker, suivi d'un dragon sleeper, mais l'Undertaker se dégage au bout de quelques secondes. Sting revient, l'Undertaker le surprend avec une bonne back suplex ! Sting roule sur l'apron, l'Undertaker en profite, lui fait dépasser la gorge sur l'apron et lui porte son leg drop ! Sting se tient la gorge, l'Undertaker rentre dans le ring et fait le tombé. Le Stinger se dégage sans trop de difficultés. Sting se relève, il tente une droite mais l'Undertaker lui retourne le bras ! Il va vers le coin et monte sur la troisième corde, il s'élance, Old School ! Contré par un powerslam ! L'Undertaker vient de se faire surprendre par un excellent contre de Sting ! L'Undertaker se relève en se tenant le dos, Sting l'attrape par derrière, Scorpion Death Drop ! Magnifiquement porté ! Sting attrape la jambe de l'Undertaker et se couche sur lui ! Un, deux, dégagement du Deadman ! Ce dernier se relève, Sting vient le chercher mais le Deadman lui porte un coup de pied et envoi son Last Ride ! Last Ride ! Un, deux, non ! Sting s'est dégagé.

Michael Cole > La foule est véritablement en délire.

Jerry Lawler > J'ai encore du mal à réaliser que ces deux légendes s'affrontent.

JBL > Et qu'ils sont plus en forme qu'on ne pouvait l'espérer !

Sting se relève, il relève l'Undertaker et le jette dans le coin, il s'élance, Stinger Splash ! Esquivé par l'Undertaker, Sting se retourne, big boot du Phenom ! L'Undertaker relève Sting et le prend, Tombstone ? Non, Sting renverse la prise à son avantage et c'est lui qui attrape l'Undertaker pour le Tombstone ! Tombstone de Sting ! Un, deux, dégagement ! Sting relève l'Undertaker, qui lui porte un coup de pied dans l'abdomen ! Scorpion Death Drop du Deadman ! Un, deux, Sting se dégage ! Les deux lutteurs se relèvent, Sting envoi une droite à l'Undertaker, qui lui répond de la même manière ! Les deux hommes s'échangent de gros coups, l'Undertaker envoi finalement Sting hors du ring, il prend son élan dans les cordes et saute sur Sting hors du ring ! Il le ramène aussitôt dans le ring et fait le tombé, un, deux, non. Sting se relève, l'Undertaker le met sur la troisième code, mais Sting le fait chuter avec un coup de pied. Sting se relève, frog splash ! L'Undertaker a mit les genoux ! Sting se relève, CHOKESLAM ! L'Undertaker fait le signe de la fin ! Sting se relève, l'Undertaker le prend, Tombstone Pilerdriver ! Un, deux, non ! Sting est encore dans le match. L'Undertaker relève Sting, il le reprend pour le Tombstone mais Sting se défait de la prise et pousse l'Undertaker dans les cordes, ce dernier revient, Sting lui porte un spinebuster ! L'Undertaker se relève, il s'énerve et fonce sur Sting qui l'esquive, le Taker s'explose sur le coin, Sting le prend sous le bras, SCORPION DEATH DROP ! UN ! DEUX ! NON ! L'Undertaker se dégage à nouveau, c'est pas croyable ! Sting semble passablement dégoûté du kick out de son adversaire. Il se relève et fait un taunt, il prend les jambes de l'Undertaker et porte son Scorpion Death Lock ! L'Undertaker est au centre du ring, entrain de souffrir !

JBL > L'Undertaker ne peut pas abandonner, il ne l'a jamais fait, il ne va pas commencer à Wrestlemania.

Jerry Lawler > La prise est portée par Sting, il ne faut pas l'oublier.

Michael Cole > Le sharpshooter a vaincu les plus grands, Stone Cold Steve Austin y avait succombé dans son submission match contre Bret Hart à Wrestlemania 13.

L'Undertaker finit par se dégager. Sting revient vers lui mais l'Undertaker le prend vite sur l'épaule et le place, Tombstone ! Tombstone ! L'Undertaker effectue le tombé ! Un, deux, mais non ! Sting se dégage encore ! L'Undertaker relève Sting, il tente un chokeslam mais Sting lui porte un spinebuster ! Sting n'a pas le temps de bouger qu'il se fait prendre dans le Hell's Gate ! Ca va être très compliqué, il est au centre du ring et ne peut pas se faire aider, il pourrait bien tomber dans les pommes ! Sting résiste mais finit par bouger de moins en moins vite, il finit par s'écrouler ! L'arbitre lui laisse retomber le bras, une fois, deux fois, mais Sting se ressaisit au dernier moment et vient faire une roulade sur le Phenom ! Un, deux, dégagement ! L'Undertaker se relève vite mais Sting le surprend, Scorpion Death Drop ! Non, l'Undertaker se dégage de la prise, Sting va vers lui et se fait surprendre ! Tombstone Pilerdriver ! C'est le troisième ! C'est terminé ! UN ! DEUX ! TROIS ! NON ! NON ! Sting s'est dégagé ! Il se relève et fait face à l'Undertaker qui n'arrive même pas à y croire, la foule est debout, la tension est à son paroxysme. Les deux hommes s'envoient des droites. Sting porte un retournement du bras à l'Undertaker et porte le Old School après être monté sur les cordes. Sting attend que l'Undertaker se relève, il le prend sous le bras, il va partir pour le troisième Scorpion Death Drop ! Mais l'Undertaker pousse d'un coup et surprend Sting qui se retrouve sur l'épaule du Taker ! Ce dernier lui porte aussitôt le Tombstone ! Tombstone Pilerdriver ! Le quatrième du match ! Un ! Deux ! Trois ! L'Undertaker se laisse tomber à côté de l'Icon, il vient de remporter le plus grand défi de toute sa carrière.



Jerry Lawler > Quel match ! Quel match ! L'Undertaker nous montre bien que l'année dernière, il fut victime d'une erreur de parcours.

JBL > C'est bien dommage, il serait à 23-0 plutôt qu'à 22-1.

Michael Cole > Ces deux hommes viennent de livrer un match incroyable, nous ne pouvons qu'applaudir leur performance incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:49

L'Undertaker ressort victorieux de ce match contre Sting. The Icon se relève et fait face à l'Undertaker, les deux hommes se regardent longuement avant de finalement se faire une accolade, ils ont un respect infini l'un pour l'autre et on peut le constater. Sting s'approche des cordes et roule hors du ring, il repart sous une grosse pop de la foule. Des prêtres reviennent avec un cercueil qu'ils viennent déposer devant le ring. L'Undertaker fait face au cercueil et le regarde quelques secondes, la foule a comprit, tout s'arrête là.



Le Phenom s'avance vers le cercueil et pose sa main dessus, son regard est rempli de mélancolie, tout ce qu'il a fait défile devant ses yeux. L'Undertaker sait que c'est la fin, il promène sa main sur le cercueil avant de finalement l'ouvrir. Les fans sont attristés et des larmes coulent sur toutes les joues, une page se tourne, une page cruciale dans l'histoire. L'Undertaker baisse la tête, serait-il entrain de laisser son coeur parler pour la première fois de sa carrière ? Il referme brutalement le cercueil ! L'Undertaker vient de refermer le cercueil d'un coup très sec et le voilà qui descend du ring. Il repart avec le sourire tandis que la foule est en délire, l'Undertaker n'est pas encore parti, il repart et se fait ovationner comme jamais. Une fois arrivé au bout du stage, il fait un taunt et affiche un léger sourire, il semble plus que heureux que jamais d'avoir fait un retour gagnant. Le Phenom disparaît en backstages, la foule est en délire, l'Undertaker reste parmi nous ! Son match contre Sting l'a visiblement convaincu qu'il lui restait des choses à faire. Mais quel moment ! Et il reste encore quatre matchs, la foule ne va pas tenir tant elle s'égosille depuis le début du show. Sur ce, on passe à la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:51



Le thème suivant se fait entendre. La foule se lève, les Hall Of Famers de 2015 débarquent sous une énorme ovation de la part de la foule. Le Honky Tonk Man, Vader, Dean Malenko, Kamala et Demolition débarquent ! La famille de Randy Savage et la famille de Davey Boy Smith sont aussi là, pour représenter les défuntes légendes. La foule se lève et se met à applaudir les légendes qui lèvent les bras sous une incroyable pop de la part de la foule. Justin Robert les introduit chacun leur tour.

« Ladies and gentlemen, the Hall Of Fame class 2015 ! The Honky Tonk Man ! Vader ! Dean Malenko ! Kamala ! Demolition ! Davey Boy Smith ! And The Macho Man, Randy Savage ! »

Les Hall Of Famers lèvent les bras et font de grands signes à la foule qui ne cesse de les applaudir. Bienvenue aux nouveaux Hall Of Famers ! Les légendes repartent bien vite, il s'agissait simplement d'une petite apparition. Le show va donc se poursuivre.

Michael Cole > Bienvenue aux nouveaux Hall Of Famers !

JBL > De belles têtes pour cette année, vraiment.

Jerry Lawler > Oui, c'est mérité pour eux. Bref, passons à la suite de Wrestlemania !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:52

« This match is a TLC, and is for the WWE Tag-Team-Championship ! »



L'Ascension débarque avec un nouveau thème ! Enfin, nouveau est un bien grand mot, il s'agit du thème musical qu'ils utilisaient à la FCW. Les champions ne sont pas véritablement hués ni acclamés, il y a des deux. Cette équipe divise, ils sont respectés par l'univers de la WWE mais ils sont aussi détestés à cause du manque de respect qu'ils ont pour les autres équipes du roster. Les champions débarquent avec de longues capes noires. Les lumières s'éteignent et se rallument très vite. Les champions montent sur le ring et font un taunt, ils enlèvent leurs capes et viennent attendre leurs adversaires.

Michael Cole > La meilleure équipe de la WWE, la meilleure équipe du monde même.

Jerry Lawler > Je n'aime pas trop leur manière d'être mais oui, ils sont inégalables, c'est un fait.

JBL > Mais il s'agit là de leur plus gros défi, car dans un TLC, il n'y a pas besoin de faire un tombé pour gagner. L'Ascension pourrait perdre son titre sans être impliquée dans la fin du match.



Et voilà Air Boom ! Les deux meilleurs amis débarquent sous une ovation énorme de la foule. Ils sont sans aucun doute l'équipe la plus apprécié de la WWE. Les deux hommes font un taunt, un saut et les pyros explosent ! Ils débarquent, plus ravis que jamais d'être présents au plus grand show de l'année ! Ils sont les seuls à avoir réalisé l'exploit de battre l'Ascension à la loyale. Referont-ils un exploit ce soir ? Nous aurons la réponse dans quelques minutes. Ils montent dans le ring et vont chacun dans un coin faire des taunts, la foule est aux anges. Ils viennent au centre du ring faire face à The Ascension, les deux équipes se serrent la main.

JBL > Depuis Summerslam 2014, ces deux équipes sont en rivalités et éprouvent un respect immense l'une envers l'autre.

Michael Cole > Air Boom a gagné le respect de l'Ascension grâce à leurs victoires sur ces derniers.

Jerry Lawler > Leur match à TLC 2014 fut élu match de l'année, nul doute que celui-ci saura tenir toutes ses promesse.



Voici donc les Européens, Bad News Barrett et Sheamus débarquent. Ils sont hués par la foule mais n'y prêtent pas attention. Les deux hommes font des taunts et arborent tout les deux un large sourire. Ils montent sur le ring et viennent faire un nouveau taunt tandis que la foule les gratifie d'huées monumentales. Les deux hommes se serrent la main et observent leurs adversaires du soir.

Michael Cole > Deux hommes très dangereux, Barrett et Sheamus sont des concurrents sérieux même s'ils ne sont pas en équipe depuis bien longtemps.

JBL > C'est vrai, ils pourraient bien ressortir vainqueur ce soir.

Jerry Lawler > Je pense que leur manque d'expérience en équipe va les empêcher de l'emporter.

Justin Roberts s'avance au milieu du ring.

« Introducing first, the team of Sheamus and Bad News Barrett, Mad Lions ! »

Les Européens lèvent les bras fièrement et sont massivement hués par la foule.

« Their opponents, the team of Evan Bourne and Kofi Kingston, Air Boom ! »

Cette fois, il s'agit d'une standing ovation. Les deux lutteurs aériens reçoivent une pop colossale. Ils font un taunt et viennent se positionner dans un coin.

« And the last, they are the current WWE Tag Team Champion, Konnor and Viktor, The Ascension ! »

Les champions font un taunt et viennent se placer dans un coin. Les trois équipes s'observent longuement.

Wrestlemania X-Seven 2.0 !
La cloche sonne et les équipes se foncent dessus, les coups pleuvent, The Ascension prend l'avantage, ils envoient Air Boom hors du ring et font face aux Mad Lions. Mais ils n'ont pas vu qu'Evan Bourne et Kofi Kingston sont sur l'apron, ces derniers sautent, double springboard dropkick ! The Ascension et les Mad Lions roulent hors du ring. Air Boom chauffent la foule, ils s'élancent dans les cordes, double suicide dive à l'extérieur du ring ! Le match débute très vite, c'est le moins que l'on puisse dire. Evan Bourne et Kofi Kingston prennent chacun une échelle et les mettent dans le ring. Bourne n'a pas vu, mais Bad News Barrett est revenu avec un coup de genou dans l'abdomen. Sheamus se jette sur Viktor tandis que Konnor est aux prises avec Kofi Kingston. Sheamus envoi un chair shot à Viktor et l'envoi voler par dessus la barricade ! Il rentre dans le ring et vient placer une échelle. Konnor envoi un clothesline à Kofi qui esquive et qui saute sur l'apron. Konnor se retourne, il encaisse un kick retentissant. Kofi n'a pas vu, mais Sheamus est revenu et le prend pour ses coups d'avant bras sur la poitrine ! Kofi encaisse chacun des coups, Sheamus va dans les cordes et revient en poussant Kofi qui s'écrase hors du ring, tapant la table des commentateurs avec la tête ! Oh my god ! Sheamus monte sur l'échelle, mais voici que Konnor le rejoint. Bad News Barrett vient déranger Konnor, mais ce dernier envoi un uppercut à Barrett qui se retourne, cutter de Evan Bourne ! Ce dernier et Konnor font basculer l'échelle, Sheamus retombe sur ses pieds et pousse violemment l'échelle sur ses adversaires ! Ces derniers reculent dans les cordes, Sheamus s'élance sur Evan Bourne avec un clothesline, les deux hommes tombent hors du ring. Konnor monte sur la troisième corde et saute sur Bourne et Sheamus ! Barrett se relève, Viktor est de retour et lui envoi quelque coups, Barrett le prend sur ses épaules, Kofi vient porter un front flip neckbreaker à Viktor qui tombe durement ! Barrett lève Kofi et l'envoi dans les cordes, mais le Ghanéen le pousse dans le coin, il ramasse une échelle et lui envoi en pleine face ! Barrett s'écrase, Kofi lui place l'échelle dessus et s'élance dans les cordes, BOOM DROP ! Oh mon dieu !

Michael Cole > Ca commence très fort !

Jerry Lawler > C'est le moins que l'on puisse dire !

JBL > Pour le moment, les trois équipes semblent relativement au même niveau, c'est intéressant.

Kofi place l'échelle, mais se mange une table en pleine tête, Konnor vient d'en ramener une, pendant ce temps, Viktor installe des tables autour du ring ! Konnor relève Kofi et l'envoi dans les cordes, il revient, Konnor le prend pour un flapjack, Viktor déboule de nulle part pour un cutter ! 3D ! 3D ! Quel move de la part de The Ascension ! Les champions tag teams montent à l'échelle mais Sheamus et Evan Bourne viennent les frapper. Sheamus porte son Irish Curse à Viktor mais ne le lâche pas, il prend entre ses jambes et s'élance pour la Celtic Cross ! Il jette Viktor hors du ring, qui s'écrase à travers une table ! Konnor se prend un hurricanerana de Evan Bourne, ce dernier lui fonce dessus mais Konnor l'intercepte, URANAGE sur l'échelle qui était à terre. Konnor et Sheamus se font face et s'envoient des droites, Konnor prend l'avantage, Sheamus lui jette une chaise, Konnor l'attrape, surpris, BROGUE KICK ! OH MY GOD ! La chaise s'est pliée ! Sheamus place une échelle au centre du ring, mais Kofi Kingston lui saute dessus en passant juste sous l'échelle ! Kofi Kingston s'élance dans les cordes pour le Boom Drop, mais Barrett lui porte un hotshot ! Kofi se relève, Sheamus l'attend, mais Evan Bourne revient en portant un hurricanerana à Sheamus qui se retrouve sur l'apron ! Barrett fonce sur Bourne qui lui porte un frankensteiner ! Barrett est précipité sur Sheamus, les deux hommes passent à travers une table hors du ring. Kofi et Evan placent l'échelle. Evan en place une seconde appuyé à la troisième corde, qui donne directement hors du ring. Il fait signe à Kofi de monter à l'échelle, ce que fait ce dernier. Evan va dans les cordes et s'élance vers l'échelle appuyé à la troisième corde, il s'en sert comme d'un escalier, mais Viktor lui jette une chaise en pleine face, Evan reste sur l'échelle, sonné. Konnor monte sur l'apron, Viktor aussi. The Ascension saute sur l'échelle qui bascule ! Bourne est carrément catapulté hors du ring sur deux tables ! MON DIEU ! Evan Bourne vient de mourir ! The Ascension rentre dans le ring, ils poussent l'échelle sur laquelle est Kofi, ce dernier retombe debout sur la troisième corde et saute sur les Mad Lions hors du ring ! Bad News Barrett a esquivé ! Sheamus et Kofi sont sonnés, à terre, mais tente se relever rapidement. Bad News Barrett rentre dans le ring et installe une autre à côté de celle sur laquelle The Ascension grimpe. Il grimpe et envoi des coups aux champions qui répliquent de la même manière, une autre échelle vient se faire installer à côté de celles des champions, c'est Kofi Kingston qui est déjà de retour. Il envoi des coups aux champions et s'approche de Viktor qui tente un clothesline, mais Kofi baisse la tête et prend Viktor pour le S.O.S du haut de l'échelle ! Konnor tente d'arracher les ceintures mais encaisse le Bullhammer de Bad News Barrett ! Il chute ! Barrett s'appui un instant pour récupérer, il descend de l'échelle et va sur celle du milieu, pour pouvoir attraper les ceintures. Y'a plus personne pour l'arrêter ! Mais revoilà Evan Bourne qui est sur l'apron, il saute sur les cordes et saute sur l'échelle, face à Barrett ! Les deux hommes luttent, Bourne envoi un high kick à Barrett qui descend de quelques échelons, Bourne envoi un autre kick ! Barrett descend et va récupérer sur les cordes. Mais Sheamus est là et il pousse l'échelle alors que Bourne est accroché aux ceintures. Barrett lui balance une chaise dessus, Bourne retombe sur ses pieds en souffrant, Sheamus lui porte un Brogue Kick pleine nuque !

Jerry Lawler > Evan Bourne ne devrait pas revenir de sitôt.

JBL > Ne sous estimons pas ce gamin, il en a dans le ventre.

Michael Cole > Ce match est fou et part dans tout les sens, c'est complètement dingue.

Bad News Barrett et Sheamus montent à l'échelle. Kofi Kingston aide déjà Evan Bourne à se relever. Kofi vient faire tomber les Mad Lions ! Sheamus s'en va rouler dans un coin, tandis que Barrett est ko au centre du ring. Evan Bourne monte à une échelle, aidé par Kofi. Il se dresse sur l'échelle la plus éloignée du centre du ring. Il rejoint le sommet de l'autre échelle, et fait de même avec la troisième, Bourne est un véritable équilibriste ! SHOOTING STAR PRESS DU HAUT DE L'ECHELLE ! Bad News Barrett vient de se faire atomiser ! Evan Bourne se relève, SHADOW STRIKE DE VIKTOR ! Bourne titube, Konnor vient le prendre, X-Files ! Bourne vient de se faire pulvériser. Kofi vient se battre avec les champions, il résiste bien mais c'est compliqué, les champions prennent l'avantage et envoient Kofi à terre avec un double chokeslam. Konnor prend une échelle et la jette hors du ring. Kofi est au centre du ring, Konnor va dans un coin, Viktor dans le coin opposé, le Fall Of Man est en préparation ! Mais wait ! Les champions prennent chacun une chaise, ils s'élancent ! Viktor envoi un coup de chaise au visage de Kofi tandis que Konnor lui envoi un coup de chaise dans les jambes ! Fall Of Man modifié ! Kofi Kingston roule dans un coin, ko. Sheamus se relève, Bad News Barrett aussi. Les six lutteurs commencent à être de plus en plus fatigués, ils en ont prit plein la face tout au long du match, c'est dur de continuer. Konnor et Viktor prennent une échelle et foncent sur les Mad Lions, Barrett prend un coup et va s'écraser dans le coin, il récupère difficilement. Sheamus a esquivé, il arrache l'échelle des mains des champions et la casse en deux ! Il prend les deux morceaux dans ses bras et s'en sert pour envoyer de bons coups aux champions qui arrivent néanmoins à bloquer le Celtic Warrior. Ils le font lâcher et lui envoient un combo spear/clothesline magnifique. The Ascension place la dernière échelle, Barrett revient mais se fait sécher avec un big boot de Konnor. Mais ce dernier prend un Trouble In Paradise de Kofi Kingston ! Viktor monte à l'échelle, Evan Bourne le rejoint, les deux hommes se battent, Viktor attrape les ceintures mais Evan Bourne lui envoi un high kick ! Viktor ne lâche rien mais Kofi vient le prendre en Electric Chair ! Mais Viktor se retient aux ceintures, Bourne le fait lâcher ! Il se dresse sur l'échelle, Diving double knee attack sur Viktor qui était sur les épaules de Kofi ! Viktor vient d'encaisser le Boombastic ! Mon dieu ! Le match est fou, la foule ne peut que logiquement chanter "Holy Shit" ! Evan Bourne se relève, Kofi aussi. Sheamus dans un geste désespéré, fait tomber l'échelle hors du ring ! Kofi et Evan Bourne sont sans échelle, Evan Bourne monte alors sur les épaules du Ghanéen !

Michael Cole > Que c'est bien vu !

Jerry Lawler > Cela pourrait bien être le tournant du match.

JBL > Nous allons voir !

Evan Bourne est sur les épaules de Kofi, en dessous des ceintures, mais il est trop petit, il décide alors de sauter ! Il est accroché aux ceintures ! Mais Bad News Barrett est debout, sur la troisième corde, il saute et attrape Evan Bourne ! Les deux s'écrasent au sol ! Quel massacre ! Kofi Kingston relève Bad News Barrett, mais Sheamus vient aider son ami en envoyant un coup d'avant bras à Kingston. Kofi envoi un double atemis à Sheamus, il esquive le Bullhammer de Bad News Barrett et lui porte le Trouble In Paradise ! Magnifique ! Kofi regarde les ceintures il cherche un moyen de les attraper sans perdre trop de temps à aller chercher une nouvelle échelle hors du ring. Il voit les deux morceaux de l'échelle que Sheamus a cassé en deux, il les attrape et va dans le coin. Il s'en sert d'échasses ! Kofi avance et s'apprête a toucher les ceintures, BROGUE KICK DE SHEAMUS ! Kofi s'écrase ! Quelle chute ! En dehors du ring, The Ascension met deux tables côtes à côtes et met une table sur chacune des deux tables, cela donne donc quatre tables, au cas où ce ne serait pas clair. Ils rentrent deux échelles dans le ring. Ils se battent avec les Mad Lions. Les deux équipes décident d'installer une échelle. Elles grimpent et se battent, les Mad Lions perdent l'avantage et tombent, ils récupèrent difficilement. Evan Bourne arrive et pousse l'échelle de The Ascension ! Les champions tag teams s'écrasent hors du ring sur les quatre tables ! MON DIEU ! MON DIEU ! The Ascension ne s'en relèvera pas ! Sheamus et Bad News Barrett envoient des droites à Evan Bourne qui est assis dans le coin. Les Européens placent deux échelles et mettent une table entre les échelons qui sert de pont juste au dessous des ceintures. Les Mad Lions grimpent tranquillement mais Kofi et Evan reviennent en force. Bad News Barrett et Kofi Kingston s'envoient des coups, Barrett porte un arm drag à Kofi qui retombe durement ! Barrett rigole et hurle même un "I'm afraid i've got some bad news !". Mais il encaisse aussitôt un High Kick d'Evan Bourne ! Barrett tombe sur le ring, ko ! Bourne et Sheamus s'envoient des droites, mais Sheamus prend Evan, WHITE NOISE à travers la table ! Les deux hommes sont sur le ring, complètement ko ! La foule n'en peut plus et scande "THIS IS AWESOME !" et elle a bien raison. Après de longues secondes, Barrett jette une échelle hors du ring, il place la dernière échelle et aide son ami Sheamus à se relever. Les Mad Lions grimpent à l'échelle, ils vont l'emporter. Personne ne va les empêcher de gagner, c'est terminé. Mais wait ! Evan Bourne et Kofi Kingston font un double springboard et se retrouvent à sauter sur le dos de Sheamus et Barrett ! Ils viennent de les distancer ! Kofi et Evan grimpent sur le dos de leurs adversaires qui sont surpris ! Mais Bad News Barrett et Sheamus font chuter Air Boom et décrochent les ceintures malgré tout ! Sheamus et Bad News Barrett sont les champions !



« The winners of this match, and neeeeeeew WWE Tag Team Champions ! Sheamus and Bad News Barrett, MAD LIONS ! »

Michael Cole > Vingt minutes de pure folie, ni plus ni moins. Quel match, quel match ! Je ne sais pas quoi dire tellement ce fut bon. The Ascension vient de perdre le titre alors qu'ils étaient invincibles !

Jerry Lawler > Nous parlions justement du fait que ce match était sans aucun doute leur plus gros défi, on ne s'est pas trompé !

JBL > Très contents pour Sheamus et Barrett, mais il faut être honnête, c'est bien triste pour Air Boom qui méritaient eux aussi la victoire.

Barrett et Sheamus se relèvent et célèbrent tandis que Konnor et Viktor repartent, déçus. Kofi Kingston et Evan Bourne ne tardent pas à faire de même. Bourne semble abattu et lâche même quelques larmes, mais son ami est là pour le réconforter. Les deux hommes s'en vont, très malheureux, heureusement, la foule est là pour les acclamer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:56

Sheamus et Bad News Barrett célèbrent leur victoire sous les huées monumentales de la foule. Ils sont plus fiers que jamais. Notons au passage qu'il s'agit de la toute première victoire de Bad News Barrett à Wrestlemania. Les deux hommes demandent un micro.



Bad News Barrett > Can i have some decorum please ?!

Visiblement non, la foule ne s'arrête pas de huer le Britannique tandis qu'à côté de lui, Sheamus arbore un large sourire.

Bad News Barrett > You wanted Air Boom as WWE Tag Team Champions ? I'M AFRAID I'VE GOT SOME BAD NEWS !

La foule hue de plus belle tandis que les deux Européens sont hilares. Barrett porte une nouvelle fois le micro à sa bouche tandis que la foule lance un chant "Shut the fuck up !".

Bad News Barrett > Vous venez d'assister à la victoire de la plus grande équipe possible. Oubliez ces minables d'Air Boom, oubliez The Ascension. Mad Lions est au dessus de ces perdants. The Ascension était invincible, c'est vrai, jusqu'au jour où elle a croisé notre route. Nous venons de triompher au plus grand show de l'année, vous n'avez pas à nous huer, vous ne pouvez que nous respecter, nous n'avons pas volé ce match, nous n'avons pas volé ces titres. Nous les avons gagné, honnêtement et vous le savez tous autant que vous êtes.

L'Anglais se met à rire tandis que la foule ne cesse de huer les nouveaux champions tout en lançant un chant "We want Air Boom !". Sheamus prend le micro.

Sheamus > Let me tell you something fellas, vous pensez que nous allons être de mauvais champions, que nous ne méritions pas de gagner ce match ? Vous vous trompez. Devant vous se trouvent les deux plus grands tough boys de la WWE. Ce que nous allons faire est simple, nous assumerons notre rôle de champions, comment ? En bottant le cul de chacune des équipes assez folles pour se mesurer à nous. Vous pouvez ne pas y croire, après tout, je pense que je n'ai pas à en dire plus, les actes valent tout les mots du monde.

Bad News Barrett > THANK YOU VERY MUCH ! HAHAHAHA !

Les champions tag team lèvent une nouvelle fois leurs ceintures sous les huées de la foule. Ils descendent du ring et enjambent les multiples débris de tables et d'échelles. Ils repartent fièrement, contemplant la salle avec un grand sourire. Ils lèvent une dernière fois leur ceinture avant de disparaître en backstages. The Ascension a perdu le titre, il est temps de débuter une nouvelle histoire ! On passe à la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:57

Nous sommes en backstages, nous voyons le Heartbreak Kid Shawn Michaels entrain de prier. Il prend de grandes inspirations et respire calmement. Il semble calme et détendu, ce soir, il va faire face à Dolph Ziggler, dans un match qui a les moyens de voler le show. Une main se pose sur l'épaule de Michaels qui tourne la tête, la caméra se redresse, nous montrant Vince McMahon. Le chairman de la WWE adresse un sourire sincère à Mister Wrestlemania.



Vince McMahon > Comment va mon excellent général manager ?

Shawn Michaels > J'apprécie le compliment, ça me donnerait presque envie de rester après ce soir. Plus sérieusement, Vince, tu n'imagines pas à quel point je vais bien, je ne suis me suis jamais senti aussi bien de toute ma vie. Etre à Wrestlemania, voir tout ces mecs qui se donnent à fond, qui sautent de joie, qui fondent en larmes, qui désirent voler le show, ça me rappelle des souvenirs incroyables.

Vince McMahon > On prend les mêmes et on recommence ici. Wrestlemania n'a pas changé, il s'agit toujours du plus grand show de lutte de l'année, celui où des rêves se brisent et se réalisent. Aucun show n'est comparable à Wrestlemania en terme d'émotion et de prestige, je suis ravis que tu sentes bien. Après tout, tu le sais, tu es ici chez toi.

Shawn Michaels > Ca me fait plaisir de te l'entendre dire. Quand je vois la liste de lutteurs talentueux dans ton roster, je serai presque tenté de sortir de ma retraite.

Vince McMahon > Tu es encore en forme, la preuve, tu as bien un match contre Dolph Ziggler ce soir, rien ne t'empêches de revenir sur le ring dans un futur plus ou moins proche, tu le sais, la porte t'es ouverte.

Shawn Michaels > J'aimerai te dire que le Heartbreak Kid est de retour et qu'il va venir à la télévision chaque semaine pour tenter de voler le show, mais je ne peux pas te dire ça. J'ai fais une promesse, si je perdais contre l'Undertaker à Wrestlemania 26, je devais prendre ma retraite. J'ai perdu, je ne redeviendrai jamais un lutteur à temps plein. Et pourquoi ce match contre Dolph Ziggler sera mon dernier match ? Car j'ai le sentiment que ce garçon peut aller loin, qu'il est un peu mon successeur, c'est pourquoi je tiens à ce qu'il soit, mon dernier adversaire.

Vince McMahon > Je comprends ta décision et je ne tenterai pas de te convaincre de changer d'avis. J'ai croisé Dolph Ziggler tout à l'heure, je ne l'avais jamais vu aussi concentré, il va tout donner, sois-en certain.

Shawn Michaels > Et je l'espère de tout coeur. Que penses-tu de lui ?

Vince McMahon > Il a du talent, mais j'ai l'impression qu'il lui manque quelque chose. Il est là depuis déjà plusieurs années et j'ai l'impression qu'il n'a jamais réussi à franchir la dernière marche l'éloignant du main event. Je l'apprécie mais je pense qu'il n'a pas ce qu'il faut pour être une star, pour être la star de la WWE.

Shawn Michaels > Avec tout le respect que je te dois Vince, je pense que tu as tout faux.

Vince McMahon > Ah ?



Shawn Michaels > Dolph Ziggler livre d'excellents matchs depuis toujours, la foule l'aime et embarque chaque fois qu'il arrive sur le ring. Il se donne à fond, on le voit, à quand remonte la dernière fois que tu l'a vu demander à prendre une pause ? Il ne se repose pas, il ne fait que lutter, il vit pour lutter. Ce ring, c'est toute sa vie, il donnerait tout pour être au top. Pendant des mois, j'ai tout fait pour le pousser à bout, il n'a jamais bronché et a accepté tout les défis que je lui ai lancé, il n'avait qu'un but, se servir de ces difficultés pour montrer son mérite. Ce garçon n'est pas un lutteur comme les autres, il est exceptionnel. Tu dois lui laisser sa chance.

Vince McMahon > Tu as peut-être raison, mais, penses-tu que plus de marchandises à son effigie se vendraient bien ?

Shawn Michaels > Vince, Dolph Ziggler est actuellement plus populaire que n'importe quel autre lutteur du roster. Il est le favoris de la foule alors que tu as dans ton roster des noms comme John Cena, Daniel Bryan, CM Punk et Dean Ambrose. J'ai observé très attentivement le WWE Universe au cours des derniers mois, ils chantent le nom de Dolph Ziggler avec celui des autres, ils veulent le voir, ils paient pour le voir. La foule a manifesté son mécontentement et a fortement hué Cesaro lorsque ce dernier a vaincu Roman Reigns de manière malhonnête ce soir. Si Dolph Ziggler avait été à la place de Reigns, les fans auraient littéralement fait exploser l'aréna. Dolph Ziggler est actuellement la star. Tu veux de l'argent ? Lances plus de tshirt à l'effigie du bonhomme, ils se vendront comme des petits pains.

Vince McMahon > Je vais y réfléchir. Pour tout te dire Shawn, le match que tu vas avoir contre lui sera déterminant, ça passe ou ça casse pour lui. S'il livre un match exceptionnel, alors oui, je ferai en sorte de donner sa chance à Dolph Ziggler. S'il me déçoit, je resterai sur mes positions, tu peux me comprendre je pense.

Shawn Michaels > Oui et je te rassure dès maintenant. Installes toi confortablement pour le match que nous allons livrer, car il ne sera pas bon, il sera incroyable et nous en parlerons encore dans vingt ans. Vince, crois-moi, le WWE Universe n'encourage pas de mauvais lutteurs. Sois plus à l'écoute des fans, ils savent ce qui est bon pour le business.

Vince McMahon > Peut-être que tu as raison et que votre match va me faire comprendre certaines choses que je n'ai pas assimilé, vous verrons bien. Sur ce, je vais te laisser Shawn, le prochain match va bientôt commencer et je me dois d'avoir un oeil dessus. Prouves moi que j'ai tord Shawn, voles le show avec ce gamin.

Mister McMahon repart rapidement pour aller regarder la suite du show aux côtés de ses techniciens et du reste de l'équipe travaillant en backstages. Shawn Michaels regarde le chairman partir, il se met à sourire.

Shawn Michaels > Sois prêts à faire évoluer ta vision de la lutte Vince, car Shawn Michaels contre Dolph Ziggler sera un show stealer.

Le Heartbreak Kid ferme les yeux et médite, il est plus concentré que jamais pour son match. Mais c'est pour plus tard, car nous passons d'abord à un autre match tout aussi intéressant !


Dernière édition par Morgan le Sam 7 Fév - 1:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:58

L'écran s'allume et cette musique se lance. La famille Rhodes, sans aucun doute l'une des plus grandes familles de l'histoire du monde de la lutte. Dusty Rhodes n'est plus à présenter, il est une légende et un membre du WWE Hall Of Fame. Il a donné naissance à quatre enfants. Deux d'entre eux devinrent lutteurs, leurs nom: Cody et Dustin.



Dustin était plus âgé que Cody, il commença sa carrière beaucoup plus tôt. Il sera surtout connu à la WWF en tant que Goldust où il eut une bonne carrière sans jamais toucher le titre mondial pour autant. Frustré, Goldust partira à la WCW pour avoir un meilleur traitement, sans succès. Il reviendra à la WWE mais ne percera jamais vers le titre mondial. Le personnage de Goldust lui collait à la peau et malgré ses tentatives pour s'en débarrasser, il restera aux yeux des autres, The Bizarre One. Il semblait donc certain que Dustin Rhodes ne deviendrait jamais un champion du monde comme son père. Cody Rhodes fit ses débuts à la WWE et fut rapidement mit en avant, remportant le titre par équipe avec Hardcore Holly, il gagnera par la suite le titre tag team à deux reprises avec un autre fils de légende, Ted DiBiase Jr. Le jeune Rhodes semblait promit à un avenir glorieux. Il décrocha un nouveau règne tag team avec Drew McIntyre, règne de courte durée tout même. Il se lança par la suite en solo. Il vaincra Rey Mysterio à Wrestlemania après une longue rivalité et deviendra ensuite Champion Intercontinental, titre qu'il remportera à deux reprises. Le jeune Rhodes continuait d'accumuler les succès et tout le monde voyait en lui, un futur Golden Boy. Mais il eut des différents avec The Authority, qui allait stopper sa progression solo.



Goldust fit donc son retour, pour aider son frère et combattre The Authority. Ils mirent un terme au règne de champions tag team du Shield. Ils défendront vaillamment leur titre à quelques reprises et le perdront finalement contre les New Age Outlaws au Royal Rumble 2014. Ils continuèrent leur route en équipe, mais ils étaient en perte de vitesse. Cody décida donc de changer pour devenir comme son frère, mieux le comprendre et ainsi connaître à nouveau le succès. Il devint Stardust, mais l'équipe échoua à Summerslam 2014 contre Luke Harper et Erick Rowan, ne devenant pas la première équipe Gemini Champions. Goldust devint fou et attaqua Stardust, le blessant sérieusement. The Bizarre One, Goldust, le lutteur étrange mais sympathique devint Seven, créature maîtrisant des pouvoirs terribles. Seven fit trembler le roster pendant des mois, écrasant tout sur son passage, même les plus forts furent vaincus. Il marquera d'ailleurs un grand coup en enterrant Bray Wyatt à TLC 2014. Seven régnait sans partage sur la WWE et il brisa le record d'élimination de Roman Reigns au Royal Rumble, éliminant treize lutteurs dans un seul Rumble. Mais il fit face à une grosse difficultés durant ce match, son frère, Cody Rhodes fit son retour, plus déterminé que jamais à se venger de son frère. Seven parvint néanmoins à éliminer son jeune frère, mais l'histoire ne faisait que commencer.



Durant les semaines qui suivirent, Cody Rhodes n'eut de cesse de demander à son frère des explications, voulant comprendre ce qui l'avait changé. Seven expliqua qu'il n'avait jamais reçu de soutien de la part de sa famille. Que son sang l'avait laissé devenir un personnage inintéressant qui ne percerait jamais. Seven affirma qu'il n'avait plus rien à voir avec les Rhodes. Les deux hommes perdirent leur match à Elimination Chamber. Cody Rhodes tenta une nouvelle fois de ramener son frère à la raison, sans succès. Cody Rhodes décida donc de mettre l'amour fraternel de côté, exprimant ses vrais sentiments. Il en voulait à Seven de l'avoir mit sur la touche pendant cinq mois, il lui en voulait de n'avoir jamais réussi à faire honneur au nom des Rhodes. Les deux se firent la guerre pendant quelques semaines, pour qu'au final, nous apprenions qu'ils allaient s'affronter à Wrestlemania, dans un Last Man Standing Match. Seven déclara qu'il voulait voir son frère allait au bout de ses limites, de manière à ce qu'il sombre dans la folie et qu'il devienne comme lui. Cody Rhodes a néanmoins garanti qu'il ne deviendrait jamais comme son frère. Ce soir, ces deux hommes, ces deux frères, devenus ennemis vont s'affronter. Ils vont se déchirer dans une véritable guerre fratricide. Après cet affrontement, rien ne sera plus jamais pareil au sein de la famille Rhodes, c'est une certitude. Seven contre Cody Rhodes, frère contre frère, c'est maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 0:59

« The following contest is a Brother versus Brother and is a Last Man Standing Match ! »



Cody Rhodes est là ! Il débarque sous son thème et reçoit une énorme ovation de la part de la foule. Il regarde un peu partout et affiche un petit sourire, évidemment, la joie d'être à Wrestlemania est immense pour lui. Mais ce soir, il va devoir détruire son frère et malgré toute la haine qu'il peut avoir pour lui, cela reste son frère. Cody Rhodes est très bien accueilli mais ne fait pas de grands gestes ou autres, il marche d'un pas déterminé vers le ring. Il grimpe dans ce dernier et vient lever le bras sous les cris de la foule en délire.

Jerry Lawler > Cody ! Cody ! Cody !

JBL > Très surestimé ce garçon, je ne vois pas en lui une star et je suis convaincu que son frère va lui botter le cul.

Michael Cole > Cody Rhodes semble plus que jamais concentré, il va combattre son propre frère ce soir, ce sera une épreuve très dure, mais il doit le faire, pour passer au niveau supérieur.



Et voici donc le frère de Cody Rhodes, celui qui a sombré dans la folie et dans la haine, celui que les gens craignent comme la mort. Seven lévite vers le ring dans une ambiance terrifiante, la fumée a envahie la rampe et les lumières sont très faibles. Seven finit par se poser sur le ring, il enlève son chapeau et fixe son frère avec un regard de psychopathe, on peut sentir la haine et l'envie de tuer dans ce regard. Les deux hommes s'observent sans prononcer le moindre mot, ils n'ont jamais été aussi concentré, c'est le match de leur vie.

Michael Cole > Seven, Goldust, Dustin Rhodes, appelez-le comme vous voulez, l'un des lutteurs les plus sous estimés de sa génération. Sa carrière a connu un second souffle depuis sa transformation et il en fait aucun doute qu'une victoire ce soir pourra lui apporter énormément de bonnes choses.

JBL > Cet homme mérite le titre mondial, ni plus ni moins.

Jerry Lawler > Avant de parler de titre mondial, regardons plutôt son match contre son frère qui s'annonce explosif.

Les deux frères s'observent, l'arbitre vient voir chacun d'entre eux pour leur demander s'ils sont prêts, aucun des deux hommes ne prend la peine de répondre, ils ne font que se regarder. L'arbitre vient au centre du ring et fait sonner la cloche !

Brother versus Brother
Les deux hommes se jettent l'un sur l'autre dès le début, mon dieu ça va envoyer ! Cody envoi des droites, mais son frère encaisse et réplique de la même manière, il prend d'ailleurs l'avantage avec ses coups puissants. Seven met Cody dans le coin et lui envoi une série de droites monstrueuses, Cody ne peut juste pas répliquer, l'arbitre vient arrêter Seven qui lui rappelle qu'il fait ce qu'il veut, uppercut à l'arbitre ! Cody revient mais Seven lui porte un arm drag ! Cody se relève presque aussitôt, Seven l'envoi dans le coin, il lui fonce dessus mais Cody saute et lui envoi son pied en plein dans la face. Seven se retourne en se tenant le visage, il encaisse aussitôt un bulldog de Cody ! Ce dernier se relève vite, va dans les cordes et porte un knee drop bien old school. Cody relève son frère et le met dans les cordes, il lui envoi une série de droites dans l'abdomen, mais Seven contre avec un back body drop, Cody finit sur l'apron et porte un reverse hotshot à son frère. Cody enchaîne avec un springboard crossbody ! Cody va dans les cordes et revient avec un clothesline, il refait ça une seconde fois, une troisième, non il se prend un powerbomb de Seven ! Rhodes roule hors du ring, Seven va dans les cordes, suicide dive ! Seven prend une chaise et envoi un coup de chaise à Cody en plein visage ! Cody se relève, l'arbitre aussi, lui qui avait prit un uppercut. Seven veut jeter Rhodes contre la table des commentateurs mais ce dernier contre et pousse Seven contre la barricade. Rhodes fonce vers lui, Seven aussi, ce dernier prend Cody en spinebuster et se jette contre la barricade qui s'écoule ! Les deux hommes sont à terre, sous les décombres ! L'arbitre se met à compter ! Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Seven est le premier debout ! Cinq ! Six ! Cody Rhodes se relève aussi.

Michael Cole > Ca commence assez violemment entre les deux frères.

JBL > Ils vont s'entre tuer, c'est certain.

Jerry Lawler > Allez Cody !

Seven prend son frère et le jette contre les escaliers métalliques ! Cody Rhodes se tient l'épaule, Seven prend les escaliers et les met dans le ring, il y ramène Cody Rhodes et une chaise. Rhodes se relève, Seven lui jette la chaise en pleine face, mais Cody roule pour esquiver. Seven lui fonce dessus mais Cody contre avec un lou thesz press suivi d'une série de droite ! Cody tente un nouveau knee drop mais Seven esquive ! Il tente le Deadly Sin ! Cody passe derrière, Cross Rhodes ! Non, Seven se dégage et porte un coup de pied à Cody, Final Cut ! Cody ne se laisse pas faire et envoi un bon kick à Seven. Il va dans les cordes en esquivant un clothesline, DISASTER KICK ! Cody se met sur Seven et lui envoi une série de droites une nouvelle fois. Il relève son frère, Cross Rhodes ! Cody Rhodes demande à l'arbitre de compter. Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Sept ! Seven se relève avant le compte de huit. Cody lui fonce dessus, Seven lui place la main sur la gorge, chokeslam ! C'était colossal ! Seven descend du ring et va chercher un sac. Il rentre dans le ring et verse le contenant du sac, des punaises ! Oh mon dieu ! Cody Rhodes se relève lentement, Seven le prend pour le Final Cut, non ! Cody ne connait que trop bien le danger et il repousse son frère qui revient, Cody s'affaisse pour un back body drop. Seven lui porte un sunset flip powerbomb ! Cody semble sonné, il se relève avec de la difficulté. Seven fait le signe de la fin, il envoi un coup de pied dans l'abdomen de son jeune frère et le prend sous les bras, la foule a comprit et hue Seven. FINAL CULT SUR LES PUNAISES ! Cody Rhodes hurle de douleur, il vient de se faire déchirer le dos, c'est monstrueux ! L'arbitre se met à compter. Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Sept ! Huit ! Cody est enfin debout, ça n'est pas terminé !

Jerry Lawler > Que ce fut brutal ! Les punaises, qu'est-ce qu'il y a de pire ?

JBL > Je pense que si Terry Funk était là et pas à l'hôpital, il répondrait qu'une table en feu est pire.

Michael Cole > La violence n'a pas de limite ce soir, c'est incroyable.

Cody Rhodes enlève quelques punaises de son dos qui saigne. Seven ne lui laisse pas le temps de souffler et vient l'attaquer, il monte Cody sur la troisième corde, mais le jeune Rhodes le repousse d'un coup de pied. Il enlève la protection du coin, il descend et porte le Dark Matter à Seven sur le coin sans protection ! Quel choc ! L'arbitre compte ! Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Sept ! Seven est debout et toujours en vie. Cody Rhodes le prend sous le bas, pour le Cross Rhodes ! Non, Seven se dégage et pousse Rhodes, qui revient, atomic drop de Seven, qui enchaîne aussitôt avec un tbone suplex pour balancer Cody hors du ring ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, Cody se relève. Seven vient le chercher et lui porter de nombreuses droites en plein visage. Seven rentre Rhodes dans le ring et le jette dans le coin, non c'est Cody qui projette son frère. Il le suit tandis que Seven se sert du coin pour se propulser en l'air, mais Cody le rattrape et le prend en position d'Alabama Slam. ALABAMA SLAM ! Sur une chaise installée au centre du ring ! La chaise a littéralement été pliée ! Cody Rhodes souffle tandis que l'arbitre compte ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, Seven se relève encore ! Cody n'y croit pas et lui envoi un coup de la corde à linge, que Seven esquive ! Cody se retourne, DEADLY SIN ! DEADLY SIN ! Cody Rhodes est bloqué dans la prise ! Il tente de se dégager mais c'est impossible ! Seven le ramène au centre du ring, juste à côté des escaliers, REVERSE STO sur les escaliers ! Et Seven ne lâche pas son Deadly Sin ! Cody Rhodes ne répond plus du tout, il est sang suite à la prise, c'est terminé ! Cody Rhodes n'est plus là ! L'arbitre fait lâcher Seven ! Ce dernier se relève et attend. Un ! Deux ! Trois ! Quatre ! Cinq ! Six ! Cody Rhode se redresse faiblement ! Sept ! Huit ! Peut-il le faire ? NEUF ! DIX NON ! Cody Rhodes est sur ses pieds au dernier moment ! Il se met à rire frénétiquement et hurle "come on" à son frère.

Michael Cole > Comment Cody Rhodes s'est-il relevé ?

Jerry Lawler > Incroyable, la haine donne vraiment une énergie inépuisable.

JBL > Ces deux hommes n'ont pas fini de se détruire !

Cody envoi une droite à son frère, qui réplique de la même manière, Cody refait la même chose, Seven aussi. Les échanges ne cessent pas, la haine de ces deux hommes est viscérale, ils n'arrêteront pas tant qu'un d'entre eux ne pourra plus se relever. Cody envoi un coup à son frère et le prend pour l'Alabama Slam, mais Seven revient sur ses pieds avec Cody Rhodes entre ses jambes, il le lève et s'approche des escaliers ! PILERDRIVER SUR LES ESCALIERS ! Mon dieu ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, Cody Rhodes est debout ! Mais comment font ces deux hommes pour continuer à se relever ?! Seven prend Cody et l'envoi dans le coin, mais Cody monte vite au turnbuckle, MOONSAULT ! Le Moonsault de Cody Rhodes ! Les deux hommes se relèvent vite. Seven prend une chaise mais la lâche suite à un kick de Cody Rhodes ! Silver Spoon DDT sur la chaise ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, Seven est debout mais il est en sang ! Mon dieu, ces deux hommes n'arrêtent pas de se redresser, encore et encore. Seven tente le Deadly Sin et c'est réussi ! Cody Rhodes est bloqué ! Il mord la tête de Seven qui est obligé de lâcher la prise ! Cody Rhodes est fou ! Il esquive un clothesline et porte un DISASTER KICK ! Seven se relève rapidement mais difficilement, CROSS RHODES ! CROSS RHODES SUR LES ESCALIERS ! Seven ne se relèvera pas ! Cody Rhodes se met à rire et prend une chaise, il attend Seven si ce dernier se relève. UN ! DEUX ! TROIS ! QUATRE ! CINQ ! SIX ! SEPT ! HUIT ! NEUF ! CHAIR SHOT ! Cody Rhodes vient d'envoyer un coup à Seven ! Il le place maintenant avec le visage contre les escaliers et vient lui envoyer un chair shot ! Un autre ! Encore un ! Et puis un autre ! Un cinquième ! Un sixième ! Les coups pleuvent sur Seven qui est entrain de se faire tuer ! Cody Rhodes en est à quatorze coups de chaises consécutifs sur Seven qui a le visage contre les escaliers ! Cody Rhodes en porte un autre ! Et un seizième avant de finalement lâcher la chaise ! One ! Two ! Three ! Four ! Fixe ! Cody Rhodes se met à rire, Seven ne bouge plus, les escaliers sont couverts de son sang ! Six ! Seven (lol) ! Eight ! Nine ! Ten ! Cody Rhodes est déclaré vainqueur de ce match ! Il lève les bras et est fou de joie, il saute dans tout les sens avec le peu d'énergie qui lui reste, il est hilare.



JBL > Quel massacre.

Jerry Lawler > Une vraie boucherie sur la fin, Cody Rhodes n'a pas épargné son frère sur la fin du match.

Michael Cole > Cody Rhodes a complètement craqué et s'est laissé submerger par la colère, mais au moins, il a remporté la victoire.

Cody célèbre sa victoire sous les acclamations de la foule. Certaines personnes semblent sceptiques et ne réagissent pas, se faisant du soucis pour la santé de Seven. Ce brother versus brother finit dans le sang, mais quel match, quel match !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:01



Cody Rhodes roule hors du ring, il célèbre sa victoire, il est fou de joie, il saute dans tout les sens et rit de manière frénétique. Il marche sur la rampe d'accès tandis qu'une équipe médicale vient entacher Seven à une civière. Cody Rhodes le regarde en riant et s'en va. Mais Seven demande un micro, un officiel se rapproche et tend le micro près de la bouche de Seven qui respire difficilement.

Seven > Tu penses sans aucun doute que tu as gagné Cody, n'est-ce pas ? Mais regardes-toi mon frère, tu es couvert de sang. Ce n'est pas seulement le tien, c'est aussi le mien. Tu viens de faire du mal à ton frère devant des millions de personnes et la réalité, c'est que tu y a pris du plaisir ! Cody, le véritable vainqueur ce soir, c'est moi ! J'avais dis que tu finirais par sombrer du mauvais côté, je savais que ce match te ferait devenir fou car j'allais te pousser à bout, j'ai réussi. Regardes-toi Cody, tu es devenu, un monstre, comme moi.

Cody Rhodes semble touché par les paroles de Seven, il regarde ses mains et se touche le visage avant de se prendre la tête dans les mains un instant, il semble être entrain de lutter avec lui-même. Cody Rhodes parvient finalement à se calmer, il enlève le sang sur son visage et son visage semble plus détendu, plus calme, il inspire et expire. Il se détend quelques secondes et regarde Seven au loin.

Cody Rhodes > Tu as raison Dustin, je suis devenu un monstre durant ce match, j'ai perdu la raison. Mais saches une chose, Cody Rhodes ne mourra pas pour laisser place à un fou dangereux tel que toi ! Si j'ai failli sombrer, c'est uniquement à cause des circonstances, c'est uniquement car j'étais prêt à tout pour te détruire. Maintenant, il n'y a plus aucun risque de me voir devenir comme toi. Tu as perdu et tu ne reviendra pas de sitôt, c'est clair, car je t'ai brisé, tu ne tiens même plus debout.

Seven > Tu te trompes Cody, tu viens de commencer ta transformation, tu commences à te détourner de la voie que tu souhaites emprunter. Lentement mais surement, tu vas sombrer dans la folie et cet état dans lequel tu étais deviendra ta seule et unique personnalité, voilà la vérité. Je reviendrai Cody, et tu sais pourquoi ? Car tu me le demanderas tôt ou tard, car tu auras besoin de moi. Mais pour le moment, profites des derniers instants qu'il te reste à communier avec la foule. Dans quelques mois, plus personne ne t'aimeras.

Seven se met à rire et est amené par l'équipe médicale en civière. La civière passe à côté de Cody Rhodes qui regarde Seven droit dans les yeux. Cody fait un "non" de la tête à son frère et ce dernier est emmené en backstages. Cody Rhodes affiche maintenant un grand sourire et lève les bras sous une pop massive de la foule. Il décide alors de partir, saluant une dernière fois la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:02

L'écran s'allume, cette musique se lance. Qu'est-ce qui fait un dream match ? Les lutteurs présents dans le match ? Le fait que ces matchs relèvent plus du fantasme que de la réalité ? Le niveau de lutte dans le ring ? Non, un dream match, c'est un tout. C'est le mélange de plusieurs facteurs tous plus importants les uns que les autres. Shawn Michaels contre Dolph Ziggler est, à n'en pas douter, un dream match en puissance.



Shawn Michaels est depuis toujours un lutteur hors du commun, que ce soit avec les Rockers, dans le tout premier ladder match contre Razor Ramon, dans son match contre Bret Hart à Wrestlemania, dans sa rivalité avec Triple H, Chris Jericho, Kurt Angle, John Cena et bien d'autres, Shawn Michaels a toujours fait rêver les fans et ce, jusqu'à son dernier match à Wrestlemania 26 contre l'Undertaker. Le Heartbreak Kid est d'ailleurs devenu un modèle, une icône, une source d'inspiration pour des lutteurs du monde entier, Dolph Ziggler est de ces lutteurs là. Dolph Ziggler, ce petit gars, originaire de Cleveland qui a fait ses débuts dans la Spirit Squad, un clan de pom pom boys très peu crédibles, pour ensuite disparaître quelques temps. Il fera finalement son retour à RAW, perdant contre Batista, mais en impressionnant la foule. Dolph Ziggler continuera de faire du chemin, il gravira les échelons, lentement mais surement, alors que Vince McMahon et d'autres ne voient pas en lui autre chose qu'un lutteur de milieu de carte. Dolph Ziggler travailla dur, très dur, il se donna à fond chaque soir, que ce soit à RAW, à Main Event, à Smackdown, en PPV ou en live event. Il n'accepta jamais de se reposer, de faire une pause, il ne refusa jamais un seul challenge et un seul moyen de pouvoir prouver son talent.



Et un beau jour, Dolph Ziggler remporta le Money In The Bank Ladder Match. Il casha sa mallette au lendemain de Wrestlemania 29 sur Alberto Del Rio, sous une ovation exceptionnelle, pour remporter son premier véritable titre de champion du monde. Mais la vie fut injuste et Ziggler se blessa, ne pouvant pas être au top lors du match revanche l'opposant à Alberto Del Rio, ce dernier lui reprit donc le titre au terme d'un match où le ShowOff fit preuve d'un courage sans égal. Ziggler perdit et ne retoucha pas au titre mondial depuis ce jour, mais il avait en tout cas gagné le soutien des fans. Mais cette défaite lui avait fait perdre du crédit auprès de Vince McMahon et des dirigeants de la WWE, il n'eut donc plus sa chance. Ziggler aurait pu renoncer, mais il décida d'insister, continuant à tout donner pour le match le plus insignifiant. Il remporta le titre Intercontinental qu'il défendit brillamment pendant quelques temps avant de le perdre suite à un stratagème de l'Authority. Dolph Ziggler continua d'impressionner, même sans le titre Intercontinental. Arriva Shawn Michaels, qui prit les rennes de RAW et Smackdown suite au départ de l'Authority. Il imposa des challenges tous plus durs les uns que les autres à Dolph Ziggler, mais ce dernier ne se plaignit jamais et donna le meilleur de lui-même à chaque fois, battant même Bad News Barrett à TLC 2014 dans un match où la stipulation était en sa défaveur. Il passa à deux doigts de remporter le Royal Rumble 2015 après être entré premier et avoir battu le record de présence de Rey Mysterio. Il passe aussi à un cheveux de remporter le main event d'Elimination Chamber, mais CM Punk le vaincu suite à une intervention de Shawn Michaels qui annonça le lendemain qu'il défiait Ziggler à Wrestlemania 31 !



Shawn Michaels décida donc de briser sa retraite pour revenir le temps d'un match, dans un dream match contre Dolph Ziggler. Qui aurait pu penser qu'une légende comme Shawn Michaels qui a tout fait dans sa carrière, accepterait de briser sa retraite pour défier un jeune lutteur parti de rien comme Dolph Ziggler ? Personne. C'est une belle histoire, l'histoire d'un underdog, d'un jeune homme en qui beaucoup n'ont pas cru mais qui a continué à lutter, pour réaliser ses rêves. Et c'est maintenant chose faite, car ce soir, à Wrestlemania 31, il va affronter nul autre que son modèle, son icône, The Icon, Shawn Michaels !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:06

Dolph Ziggler est en backstages, on le voit entrain de trottiner, prêt comme jamais à affronter Shawn Michaels, il se dirige vers l'aréna. Il voit une porte, cette porte mène sur le couloir qui permet de rejoindre une petite pièce dans laquelle se trouve Vince McMahon et son équipe, menant à l'entrée du stage. Dolph Ziggler passe la porte et est surprit, beaucoup de lutteurs sont là, entrain de l'applaudir. Tous les citer serait assez long, mais des stars comme John Cena sont là, des lutteurs moins réputés sont aussi là, comme le Great Khali et Justin Gabriel. C'est d'ailleurs l'occasion pour beaucoup de lutteurs de faire une apparition ce soir, même si on se doute que certains ne sont pas là pour applaudir le ShowOff, n'est-ce pas Primo et Fandango ? Dolph Ziggler affiche un grand sourire et commence à avancer sous les applaudissements des lutteurs qui en profitent pour lui adresser des mots d'encouragements et des petites tapes sur le dos. Ziggler est arrêté par le Big Show qui lui fait un énorme câlin.


Bryan ? Non, c'est Ziggler.

The Big Show > C'est ton moment Dolph, fais nous rêver.

Dolph Ziggler > C'est exactement ce que je comptais faire, t'en fais pas pour ça dude.

Ziggler continue son chemin et un bas l'empêcher d'aller plus loin, il s'agit du Miz ! Ziggler se retourne vers le Money Maker, qui tient fièrement sa ceinture de champion Gemini. Il enlève ses lunettes de soleil, Damien Mizdow fait de même à côté.

The Miz > Je suis une plus grande star que tu ne le seras jamais Ziggler et tu le sais très bien. Mais je tenais simplement à te souhaiter bonne chance. Ne crois pas que nous sommes amis Ziggler, je fais uniquement car tu es de Cleveland, comme moi et que...

Le Miz n'a pas le temps de terminer sa phrase que Ziggler lui fait une accolade chaleureuse, en affichant un grand sourire.

Dolph Ziggler > Miz, tu as beau être un abruti arrogant à qui j'ai botté le cul quelques fois, ça ne change rien, merci d'avoir été un si bon adversaire à chaque fois que nous nous sommes croisés sur le ring.

Les deux lutteurs se serrent dans les bras, Damien Mizdow s'ajoute au câlin entre les deux lutteurs, pour imiter le Miz, ce qui amuse Dolph Ziggler. Ce dernier finit par repartir tandis que le Miz lui envoi une tape amicale sur l'épaule. Ziggler continue sa route mais Jack Swagger le prend dans ses bras. Le champion des Etats-Unis semble ému.

Jack Swagger > Bonne chance l'ami, je sais que tu peux le faire et que tu vas le faire. Montres au monde qu'American Perfection n'était pas composé de deux mecs sans talent. Bats Shawn Michaels, deviens la star !

Dolph Ziggler > Haha, American Perfection, sacré équipe qu'on faisait, je m'en rappelle encore, on le méritait ce titre tag team ! Merci l'ami, rassures-toi, j'ai trop attendu un tel moment pour échouer !

Ziggler n'a pas le temps de continuer son chemin qu'Air Boom arrivent.

Kofi Kingston > Que ce soit en solo ou en équipe, nous nous sommes affrontés tellement de fois que je ne pourrai pas me souvenir de chacun de nos matchs. Ce dont je me souviens, c'est que chacun de nos matchs étaient excellents et que t'affronter fut un plaisir. Good luck man.

Evan Bourne > Air Boom contre American Perfection, c'étaient des gros matchs oui, c'est le moins que l'on puisse dire. J'espère qu'on se recroisera sur le ring un jour où l'autre Dolph, tu es un lutteur très talentueux et franchement, je pense que tu peux gagner.

Dolph Ziggler > Merci les gars, vraiment.

Ziggler donne une accolade à Air Boom et repart mais un homme le prend dans ses bras, The Rated R Superstar, Edge !

Edge > Bonne chance l'ami, je sais que tu peux le faire, déjà à l'époque où nous nous affrontions pour le titre mondial, je voyais en toi un futur grand nom. Ce soir, c'est à toi de montrer que je ne me suis pas trompé, allez, voles ce show !

Dolph Ziggler > Je me rappelle de nos matchs, tu m'as bien fait hurler de rage à m'empêcher de gagner ce titre. Mais cela m'a endurci et ce fut un honneur d'affronter une légende comme toi, merci pour avoir travaillé avec moi.

Le ShowOff continue mais une jambe lui barre la route, Ziggler se met à sourire.

Dolph Ziggler > Haha, cette botte, je la connais tellement bien, j'en ai fais des cauchemars, foutus Sheamus.

Le Celtic Warrior prend Ziggler dans ses bras.

Sheamus > Tu es l'un des mes adversaires préférés, un génie du ring capable de tout faire, je ne me suis jamais ennuyé avec un mec comme toi. Ce match tu le mérite, plus que quiconque, alors, vas-y, montes sur le ring et bats Shawn Michaels !

Dolph remercie l'Irlandais et repart, Alberto Del Rio l'arrête et lui tend juste la main.



Alberto Del Rio > Ziggler, nous ne sommes pas amis, nous ne l'avons jamais été, néanmoins, j'ai énormément de respect pour toi. Chaque fois que nous sommes montés sur le ring pour nous faire face, nous avons livrés des matchs incroyables, tu m'as poussé à donner le meilleur de moi-même à chaque fois. Merci et bonne chance.

Dolph Ziggler > Je ne peux que te retourner le compliment Del Rio, tu es un lutteur avec un talent énorme et t'affronter a toujours été un plaisir. Si tu reviens à la WWE, fais moi signe, je veux être le premier à pouvoir t'affronter ! Merci encore.

Les deux hommes se serrent la main. Dolph continu sa route et Rey Mysterio l'arrête et lui fait un câlin.

Rey Mysterio > Alors champion ? Prêt ?

Dolph Ziggler > Plus que jamais l'ami.

Rey Mysterio > Ca me fait plaisir de te l'entendre dire, je sais que tu as le potentiel de ressortir vainqueur d'un tel match. Tu es l'un des deux seuls lutteurs à m'avoir battu lors du Last Resort, cela veut dire une chose, tu es un grand. Bonne chance hermano.

Dolph Ziggler > Merci Rey !

Les deux hommes se quittent et Ziggler continuent à marcher, il approche du bout du couloir mais un homme vient se dresser devant lui, c'est John Cena.

John Cena > Dolph, tu es sans doute le plus grand travailleur du roster, personne ne peut te critiquer tant ton attitude est exemplaire, tu n'a jamais abandonné et tu t'es toujours battu pour tes rêves. Je pense que si tout le monde était comme toi, il n'y aurait que des five stars matchs. Bonne chance pour ton match et félicitations pour être arrivé aussi haut, tu as tout mon soutien.

Dolph Ziggler > Merci d'avoir toujours été là pour me soutenir et m'avoir permit d'offrir de grands matchs. Merci d'avoir travaillé avec moi, ce fut un plaisir.

Les deux lutteurs se font une accolade. Ziggler est au bout du couloir et s'apprête à monter les trois petites marches mais le chairman de la WWE, Vince McMahon déboule devant lui, sortant de la salle.

Vince McMahon > Dolph, pendant des années, je n'ai pas vu tout les efforts que tu pouvais faire, je ne t'ai pas bien traité, tu n'as jamais eu tout ce que tu méritais. Je te dois des excuses. J'espère que tu vas livrer un match grandiose contre Shawn Michaels, vraiment.

Dolph Ziggler > Pas de soucis, boss, cela m'a endurci et si je suis aussi déterminé aujourd'hui, c'est grâce à tout les obstacles auxquels j'ai fais face. Merci Mr McMahon, je ne vous décevrai pas.

Le chairman fait une accolade à Dolph Ziggler et repart dans la salle, Ziggler s'apprête à le suivre, mais s'échauffe un peu juste avant tandis que les lutteurs continuent d'applaudir. Ziggler va y aller mais s'arrête à cause d'un cri.

The Spirit Squad > AND WE ARE... THE SPIRIT SQUAD !

Dolph Ziggler se retourne et fait face à la Spirit Squad ! Ses alliés ! Ses vieux amis ! Kenny, Johnny, Mitch, Mikey sont là, en tenue de membres de la Spirit Squad ! Ils viennent prendre Ziggler dans leurs bras et le font sauter quelques fois avant de le reposer à terre. Ils souhaitent bonne chance à Dolph Ziggler.

Dolph Ziggler > Merci les gars, ça fait plaisir de vous revoir !

Les quatre lutteurs repartent, Dolph Ziggler souffle un grand coup et s'apprête à partir, pour affronter son destin.

? ? ? > Hey Kid !

La voix n'est pas familière à Dolph Ziggler qui semble surprit, il relève lentement la tête et finit par se retourner, un grand homme vient se dresser devant lui. C'est l'Undertaker ! Ce dernier est face au ShowOff qui le regarde, avec un regard rempli de respect.

The Undertaker > Good Luck.



La légende tend sa main à Dolph Ziggler qui lui offre une poignée de main virile ! Le Deadman repart presque aussitôt, Ziggler le regarde s'éloigner tandis qu'un grand sourire se dessine sur son visage. L'Undertaker n'a pas dit grand chose, mais son geste en dit long, très long. Le ShowOff est fier, très fier même.

Dolph Ziggler > THIS IS MY WRESTLEMANIA !

Dolph Ziggler s'en va aussitôt dans la salle juste à côté, il s'en va affronter son destin, affronter Shawn Michaels dans un Dream Match absolu. Nous y sommes, c'est maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:07

« This match is set for one fall ! »

"I'm Here To Show The World !" le thème de Dolph Ziggler se fait entendre et soyons clair, il récolte l'une des si ce n'est la plus grosse pop de la soirée. Ses yeux scintillent, il est ravi d'être là, ça se voit, son sourire en dit long. Il regarde la foule et fait un taunt avant de commencer à arriver vers le ring. Il finit par y grimper, il fait un taunt et reçoit une ovation monstrueuse une nouvelle fois. Justin Roberts l'introduit tandis qu'il décide d'aller s'appuyer aux cordes, il ne peut plus attendre, il fait déjà signe à Shawn Michaels de venir !

« Introducing first, from Hollywood, Florida, he stands 6-feet-0-inches tall and he weighed in this evening at 213 pounds, Dolph Ziggler ! »



Michael Cole > Cette année, Dolph Ziggler affronte Shawn Michaels dans un match simple, alors que l'an dernier, il était dans la bataille royal pour André le Géant.

JBL > La quoi ?

Jerry Lawler > Un truc oublié.



« And his opponent, from San Antonio, Texas, he stands 6-feet-1-inches tall and weighed in this evening at 225 pounds, Shawn Michaels ! »

Shawn Michaels fait son entrée sous une pop énorme lui aussi, il fait son taunt sous les pyros et ne tardent pas à rejoindre le ring, il est ravi d'être là, mais il affiche surtout un air très concentré, le match qui s'annonce est énorme, il ne compte pas se donner à moitié.

Michael Cole > Ca va être énorme !

JBL > OH QUE OUI !

Jerry Lawler > Un dream match absolu est sur le point de commencer, j'espère qu'ils sauront nous faire rêver !

The moment of a lifetime !
Et c'est parti pour ce match incroyable, la cloche se fait entende, Dolph Ziggler et Shawn Michaels s'avancent tout les deux au centre du ring. La foule est déjà en délire et lance des chants "this is awesome", Ziggler regarde un peu partout et sourit, il est ravit d'être là. Shawn Michaels reste de marbre, il ne perd pas sa concentration, Dolph Ziggler s'avance et lui tend sa main, HBK lui offre une poignée de main. Les deux hommes débutent par une épreuve de force, Michaels prend Ziggler dans un headlock, ce dernier retourne la prise avec un arm lock sur Michaels qui fait une roulade, suivi d'un saut de tête pour porter un arm lock au ShowOff ! Ce dernier se tient le bras et saute sur la troisième corde pour faire un split legged moonsault, retomber sur ses pieds et faire lâcher HBK, comme le faisait Owen Hart dans son temps. Michaels se fait prendre dans un arm drag, Ziggler porte aussitôt un joli armlock, mais Michaels ne tarde pas à se relever et à faire lâcher Dolph Ziggler. Ce dernier envoi HBK dans les cordes, ce dernier revient avec un shoulder block qui envoi le ShowOff à terre. Michaels repart dans les cordes, il revient, Ziggler passe en dessous, de lui, Michaels repart dans les cordes, il revient mais Ziggler saute par dessus lui. HBK repart dans les cordes, il revient mais encaisse un monkey flip ! Michaels roule sur l'apron, il se relève, Ziggler vient mais se mange un hotshot ! Michaels lui porte aussitôt un slingshot flying forearm smash ! Il se relève d'un saut magnifique et monte sur la troisième corde. Mais Ziggler le rejoint d'un saut magistral et le prend sous son bras, superplex ! Quel choc terrible ! Les deux hommes se relèvent avec de la difficulté, Ziggler est le premier debout, Zigg N Dropper parfaitement exécuté ! Un, deux, dégagement d'HBK.

Michael Cole > Le match commence bien.

Jerry Lawler > Et ça ne fait que commencer.

JBL > On sent vraiment l'envie de chacun de montrer qu'il est le meilleur !

Dolph Ziggler se relève, il relève Michaels mais ce dernier lui envoi un atemi, un autre, encore un autre, la poitrine de Ziggler encaisse difficilement tandis que la foule lance des "WOO !", Ziggler se retrouve dans le coin, le Showstopper continue de le ruer d'atemi, mais l'arbitre vient le repousser. Ziggler contre attaque avec un atemi, encore un et puis un autre ! Mais Michaels répond avec la même arme ! Le Levi's Stadium lance des dizaines de "WOO", c'est incroyable. Aucun des deux hommes ne tirent son épingle du jeu, Michaels prend Ziggler par la nuque et le jette hors du ring, mais le ShowOff reste sur l'apron. Michaels fonce vers lui mais Ziggler lui envoi un shoulderblock dans l'abdomen, Ziggler veut sauter par dessus la corde pour rentrer dans le ring mais Michaels le pousse violemment ! Ziggler tombe durement en dehors du ring, quelle chute. Shawn Michaels s'élance dans les cordes, Ziggler se redresse, sommersault plancha ! Magnifique ! Dolph Ziggler se relève difficilement, HBK le prend et le lève avant de le laisser retomber sur la barricade ! Michaels renvoi Ziggler dans le ring. Michaels monte sur la troisième corde, c'est parti, diving elbow drop ! Parfaitement exécuté par Shawn Michaels qui reste couché un instant avant de se relever en sautant ! Il va dans un coin et frappe du pied, la foule a comprit ! Le Sweet Chin Music se prépare à être lancé ! Michaels frappe au sol tandis que Dolph Ziggler se relève en reprenant son souffle, il se retourne, Michaels s'élance, Ziggler saute, JUMPING DDT ! Magnifique ! Dolph Ziggler vient juste de surprendre Shawn Michaels ! Dolph est un instant au sol, il rampe sur Shawn Michaels et lui prend la jambe, l'arbitre fait le compte. Un, deux, dégagement de Shawn Michaels.

Michael Cole > Il va en falloir bien plus pour battre Shawn Michaels.

Jerry Lawler > Le match est bon pour le moment.

JBL > Ca n'est pas une surprise, ces deux hommes sont fantastiques.

Les deux hommes se relèvent, Shawn Michaels fait signe à Ziggler de s'approcher, ce dernier arrive, Michaels lui prend les jambes, Sharpshooter ! Sharpshooter du Heart Break Kid ! Dolph Ziggler souffre au centre du ring, il regarde partout mais les cordes sont loin, très loin. L'arbitre lui demande s'il veut abandonner, mais le ShowOff refuse, il se met à ramper, lentement mais surement vers les cordes, il finit par les attraper, mais Michaels le ramène au centre du ring. Ziggler fait une roulade et fait tomber HBK. Les deux hommes se relèvent, clothesline de Shawn Michaels, esquivé par Ziggler qui porte le Sleeper Hold ! Sleeper Hold ! Il saute sur le dos de HBK qui a tout le poids de Ziggler sur ses épaules. Mister Wrestlemania est en grand danger, l'arbitre lui demande s'il veut abandonner, Michaels refuse. Il se jette dans le coin, Ziggler lâche la prise. Michaels va dans les cordes et fonce sur Ziggler avec un corner body splash, qui touche ! Michaels lui porte aussitôt un bodyslam. Ziggler se relève et en encaisse un autre. Michaels lui prend les deux jambes, les écarte et lui porte un grand coup de pied dans l'abdomen, le ShowOff souffre. Michaels veut retenter l'opération mais Ziggler lui porte un small package ! Un, deux, dégagement ! Michaels se relève, Ziggler va dans les cordes, il revient, sunset flip sur Michaels ! Un, deux, Michaels se dégage et renverse le tombé en roulant sur Ziggler ! Un, deux, renversement ! Un, deux ! Encore un ! Un, deux, Ziggler se dégage, Michaels est à genoux, il encaisse un magnifique kenka kick. The Icon se relève avec de la peine, Ziggler tente le Zig Zag, mais Michaels se retient aux cordes et Ziggler va valser deux mètres derrière, il revient, SWEET CHIN MUSIC ! Dolph Ziggler est à terre, inconscient ! Michaels se couche sur lui, Un, deux, dégagement ! Dolph Ziggler s'est dégagé ! Michaels n'y croit pas !

Jerry Lawler > Quel coup de pied, quel coup de pied ! La tête de Ziggler a failli s'envoler !

JBL > C'est là qu'on voit la combativité de ce garçon, il a réussi à se dégager après un tel kick.

Michael Cole > Ce match n'est clairement pas fini, ça va être explosif !

Shawn Michaels n'y croit pas, il relève Ziggler et lui envoi une droite, encore une, une autre, il le lance par dessus la troisième corde ! Mais Ziggler se retient à la troisième corde et utilise ses abdos pour se redresser, il porte un headscissors à Michaels qui tombe hors du ring ! Ce dernier vient de se faire avoir par une de ses méthodes favorites. Michaels se redresse difficilement hors du ring, Ziggler l'attend, ASAIT MOONSAULT ! Michaels est touché de plein fouet ! Les deux hommes sont à terre, à moitié KO. L'arbitre les compte, Dolph Ziggler relève Shawn Michaels et le lance dans le ring, il fait le pin, un, deux, mais dégagement de Shawn Michaels qui n'a pas dit son dernier mot. Les deux hommes continuent leur lutte infernale. Michaels prend les jambes de Ziggler, Figure Four Leg Lock ! La prise en quatre ! Dolph Ziggler est au centre du ring, Michaels refuse de le laisser s'échapper, le ShowOff souffre énormément ! Il chercher les cordes, mais elles sont loin, très loin. Ziggler se retourne et est sur le ventre, la prise est renversée ! Les deux hommes se mettent à souffrir ! Michaels se remet sur le dos, Ziggler suit le mouvement et recommence à hurler de douleur, mais il se redresse et envoi des droites à son idole qui finit par lâcher la prise. Les deux hommes se relèvent, ils se font face et s'envoient des atemis colossaux, c'est incroyable. Michaels encaisse deux atemis consécutifs, il recule, SWEET CHIN MUSIC ! Esquivé ! Ziggler est passé sous les jambe d'HBK et se retrouve derrière lui, ZIG ZAG ! ZIG ZAG ! Zig Zag connected ! Dolph Ziggler se jette sur Shawn Michaels et lui attrape la jambe ! Un ! Deux ! Mais non ! Shawn Michaels a relevé l'épaule, il n'est pas encore out, il est encore dans le match !

Michael Cole > Vingt minutes de match et Shawn Michaels se dégage d'un Zig Zag, mon dieu !

Jerry Lawler > Ces deux hommes sont entrain de nous faire vivre un match incroyable !

JBL > Wrestlemania vous donne le pouvoir de vous surpasser !

Dolph Ziggler est dégoûté, il n'y croit pas, il se relève, Shawn Michaels l'envoi dans le coin. Il le rejoint, Monkey Flip ! Ziggler fait carrément un salto et s'écrase sur le ventre ! Michaels l'attend et lui reporte un monkey flip, mais Ziggler retombe sur ses pieds, HBK se retourne, #HeelKick ! Non HBK tombe sur les fesses pour l'esquiver et il recule en souriant, il a eu très chaud, Ziggler le lui rappelle bien. Les deux hommes se prennent dans une épreuve de force, mais Michaels prend l'avantage, il tente un body slam, mais Ziggler passe dans son dos, Sleeper Hold ! Jawbreaker de Michaels qui fait lâcher son jeune adversaire. Ziggler se retourne, Michaels lui prend les jambes à nouveau ! Mais Ziggler le repousse efficacement. Michaels se relève, il va sur Ziggler, flapjack sur la troisième corde ! Parfait ! ZIGG N DROPPER ! Michaels est complètement sonné, #HEELKICK ! Dolph Ziggler vient d'arracher la tête de Shawn Michaels qui s'écroule ! Un, deux, MAIS NON ! Michaels s'est dégagé au dernier moment. Dolph Ziggler va dans le coin et frappe du pied, comme pour préparer le Sweet Chin Music ! Il attend son adversaire. Shawn Michaels se relève difficilement, Ziggler s'élance, #HEELKICK ! Esquivé ! Sweet Chin Music ! Esquivé par Ziggler ! Ce dernier porte aussitôt un Guillotine Choke à HBK ! Ce dernier ne lâche rien et reste sur ses pieds, il ne veut pas abandonner, il refuse d'abandonner ! Ziggler met tout son poids, si HBK pose un genou à terre, ce sera la fin, il ne pourra plus se relever. Il se bat bien, mais pose un genou à terre ! L'arbitre lui prend le bras, le laisse retomber une fois, deux, mais pas trois fois ! Michaels se réveille d'un coup, il se relève, Ziggler ne l'a pas lâché, Michaels l'envoi en l'air ! Ziggler retombe sur ses pieds, SWEET CHIN MUSIC ! Shawn Michaels vient d'anéantir Dolph Ziggler ! HBK lui rampe dessus ! Pour la victoire ! UN ! DEUX ! NON ! NON ! Dolph Ziggler est encore là ! C'est incroyable !

Jerry Lawler > Oh mon dieu !

JBL > Nous en sommes au vingt cinq minutes de match et aucun des deux n'a encore abandonné, incroyable.

Michael Cole > Ce match est incroyable bon sang !

Les deux hommes se relèvent, ils échangent des droites, la foule est avec le ShowOff mais elle ne hue pas Michaels pour autant, le Levi's Stadium est en feu, ni plus ni moins, c'est fantastique. Dolph Ziggler lutte comme il peut, il est épuisé, Shawn Michaels l'est aussi, mais aucun des deux ne semble prêt à renoncer à la victoire. Sweet Chin Music ! Ziggler a porté le #HeelKick en même temps ! Les deux hommes sont à terre, complètement inconscient, on va avoir un draw ! L'arbitre se met à compter ! Un, deux, trois, quatre, cinq ! Les deux hommes commencent à bouger ! Six ! Sept ! Huit ! Neuf ! Ils sont debout ! Les droites s'échangent, ça n'en finit pas. Michaels envoi un atemi à Ziggler, qui lui répond de la même manière. Michaels tente un forearm smash ! Esquivé ! Ziggler lui porte alors un Reverse Powerslam ! Magnifique ! Dolph Ziggler est exténué et il rampe sur Shawn Michaels ! Un, deux, non ! Michaels se dégage une nouvelle fois. Ziggler va sur la troisième corde, Michaels le rejoint, surpassement ! Ziggler s'écrase durement ! HBK se redresse, DIVING ELBOW DROP ! Il va dans le coin, il prépare le Sweet Chin Music, c'est parti ! Esquivé par Ziggler, ZIG ZAG ! Ziggler n'enchaîne pas, il va dans le coin, il arme le #HeelKick en frappant sur le sol à la manière d'HBK, ce dernier est debout, complètement épuisé. Ziggler murmure "i love you", il s'élance, #HeelKick ! Esquivé ! Sweet Chin Music ! Esquivé ! Coup de pied dans l'abdomen de la part de Ziggler ! ZIGG N DROPPER ! Michaels se redresse aussitôt et titube au centre du ring, ZIG ZAG ! Monstrueux ! HBK s'en relève tellement le choc est terrible ! #HEEL KICK ! Cette fois-ci, aucune chance que Michaels puisse se dégager ! UN ! DEUX ! TROIS ! Dolph Ziggler l'a fait, il est allé au bout de son rêve !



JBL > Ce garçon est incroyable, tout simplement.

Michael Cole > Nous venons assurément de vivre un five stars match, 30 minutes de pure folie, de pur plaisir, quel match, quel match.

Jerry Lawler > Dolph Ziggler a décroché la plus grosse victoire de toute sa vie, incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:11

Dolph Ziggler est complètement sonné, ce match l'a épuisé. Il titube difficilement et l'arbitre lui lève le bras tandis que Justin Roberts le déclare vainqueur du match. Dolph Ziggler réalise enfin, il lève les deux bras vers le ciel et commence à hurler de joie. Son thème est presque masqué par les acclamations des fans qui sont plus heureux que jamais de voir enfin leur favori avoir son Wrestlemania Moment. Dolph Ziggler est fou de joie et célèbre sa victoire. Shawn Michaels se redresse difficilement, il est assis au centre du ring, mais il ne semble pas triste, pas déçu, il arbore au contraire un grand sourire, il est fier, très fier de Dolph Ziggler. Michaels se relève aussitôt et regarde le ShowOff qui fait un taunt sur la troisième corde. Ziggler redescend et se trouve face à Shawn Michaels, ce dernier lui sourit et finit par lui tendre la main. Dolph Ziggler semble ému, il prend Michaels dans ses bras, sans plus attendre.



Shawn Michaels félicite Dolph Ziggler, ce dernier finit par lui adresser quelques mots, il lui dit simplement "Merci". Le Showstopper lève maintenant le bras de Dolph Ziggler et montre à la foule que c'est bel et bien lui la star. Shawn Michaels lâche alors le bras de Dolph Ziggler et s'approche des cordes, il sort du ring et repart, avec tout de même beaucoup de difficultés. Les fans l'applaudissent, Dolph Ziggler le regarde partir avec un grand sourire. Shawn Michaels arrive au bout du stage et se retourne enfin vers le ring, il envoi des baisers à la foule. Il regarde Ziggler et se met à l'applaudir, ce dernier ne cesse de célébrer sous une standing ovation. Shawn Michaels finit par s'en aller, histoire de laisser le ShowOff profiter de sa victoire, de son Wrestlemania Moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:12

L'écran géant s'allume, cette musique se lance., il s'agit d'une vidéo filmée plus tôt dans la journée, où les quatre main eventers de Wrestlemania sont interrogés sur le match. Les temps forts ont étés compilés.



Byron Saxton > Messieurs, vous serez ce soir, sur le ring, dans le main event de Wrestlemania, à vous battre pour le WWE Championship, qu'est-ce que cela représente pour vous ?

Randy Orton > L'habitude, combien de fois ai-je combattu pour ce titre ? Combien de fois l'ai-je porté ? Ce titre et moi ne faisons qu'un, nous sommes une seule et même entité, il fait parti intégrante de moi. Je portais ce titre alors que vous n'étiez même pas dans cette compagnie. L'an dernier, j'ai été volé, tu m'as volé Bryan, mais souviens-toi d'une chose, je n'ai pas été impliqué dans la fin du match. Ce soir, tu devras m'éliminer, me passer sur le corps si tu veux devenir champion. Mais sois-en certain, cette année, c'est mon année.

Daniel Bryan > Evidemment Orton, continues de te plaindre, tu ne l'a sans doute pas assez fait durant l'année qui s'est écoulée. Pour moi Byron, c'est une chance incroyable d'être à Wrestlemania, j'ai pendant un moment, pensé que je ne remonterai jamais sur le ring à cause de ma blessure. Je ne pensais pas remonter sur le ring de Wrestlemania, j'espérais simplement remonter sur un ring. Et grâce au soutien, à l'appui, à l'amour de tout ces fans, j'ai trouvé la force, la force de combattre ma blessure et de revenir sur le ring et de gagner le droit de combattre pour le titre suprême. C'est une victoire pour moi et pour les millions de gens qui chantent "Yes". C'est une preuve qu'avec de l'envie, on peut déplacer des montagnes.

Seth Rollins > L'envie n'est rien face à l'intelligence et au talent. Un minable peut désirer ce titre autant qu'il veut, il ne le gagnera jamais, car il est et restera un minable, un perdant. Je savais que je finirai ici, en main event de Wrestlemania, je suis le champion de la WWE. Je considère ce match comme la récompense de mon génie. Après tout, sur les deux dernières années, qui fut un plus grand génie que Seth Rollins ? Personne. Je n'ai jamais échoué, j'ai toujours fini par l'emporter, quoi qu'il arrive. Et ce soir, l'histoire se répétera. Ma présence dans le main event de Wrestlemania est juste logique, voilà la vérité.

CM Punk > Ta présence dans le main event, tu la dois à ton titre que tu as gagné lâchement, ne l'oublies pas Rollins. Pour moi, être en main event de Wrestlemania représente l'accomplissement suprême de ma carrière. Affronter l'Undertaker, Chris Jericho, Randy Orton, Rey Mysterio, participer à trois Money In The Bank, ce n'était pas ce que je voulais, ça n'était pas assez. Ce que je voulais et que j'ai toujours voulu, c'était d'être dans le main event de Wrestlemania. Le main event de Wrestlemania est un rêve devenu réalité.

Byron Saxton > Doutez vous de vos chances de victoire ?

Daniel Bryan > Je n'aime pas douter de moi, en revanche, je ne suis pas du genre à dire que cette victoire est acquise, car ça n'est pas le cas, elle n'est jamais acquise tant que l'arbitre ne vous a pas déclaré vainqueur. Je suis très tendu mais je vais faire en sorte de donner le meilleur de moi-même pour mettre toutes les chances de mon côté.

Seth Rollins > Douter ? Seth Rollins ne doute jamais, j'ai vaincu assez de fois mes adversaires pour affirmer sans problèmes que je finis toujours pas ressortir vainqueur. Ce titre n'est pas sur mon épaule pour rien, sachez le.

CM Punk > Tu ressors toujours vainqueur ? C'est bizarre, je pensais pourtant que c'était Dean Ambrose qui t'avais botté le cul à Summerslam, Night Of Champions et Survivor Series, my bad alors. Je ne doute pas de mes chances de victoires, je sais qui je suis, je suis le meilleur lutteur vivant sur cette planète, le meilleur brawler, le meilleur technicien, le meilleur lutteur. I'm The Best In The World.



Randy Orton > Je vais l'emporter, car contrairement aux autres, j'ai l'expérience, je sais ce qu'est la gloire, je n'ai jamais connu autre chose que ça. Je n'ai pas le trac, je sais gérer tout ça, c'est la routine. Je remporterai ce match, c'est écrit, c'est ma destinée, ni plus ni moins et ce soir, elle ne me glissera pas entre les doigts. Je n'hésiterai pas à vous blesser, je n'hésiterai pas à vous envoyer à l'hôpital ou à la morgue, car je me fiche pas mal de vous et de vos familles. Tout ce qui compte, c'est le WWE Championship et si je dois vous écraser le crâne un à un pour l'obtenir, je le ferai sans problème.

Byron Saxton > CM Punk, Daniel Bryan, une question pour vous deux, serez vous capable de tenir votre promesse ? Allez vous vous entraider jusqu'à ce que vous ayez éliminés Seth Rollins et Randy Orton ?

CM Punk > Nous ne tenterons pas de nous éliminer tant que les deux autres seront là, néanmoins, nous n'excluons pas le fait de pouvoir nous frapper. Les gens ont payés pour assister à un grand main event, nous n'allons pas les décevoir.

Daniel Bryan > Nous nous connaissons assez pour garantir qu'aucun de nous deux ne brisera la promesse que nous nous sommes faites. Je connais Punk, il me connait, nous avons entièrement confiance l'un envers l'autre. Les Second City Saints se retrouveront face à face à la fin de ce Wrestlemania, je peux vous le garantir.

Byron Saxton > Un dernier mot ?

Seth Rollins > A la fin de la soirée, j'aurai une nouvelle fois prouvé mon génie et mon talent. Wrestlemania se terminera avec Seth Rollins, WWE Champion !

Randy Orton > Je serai le champion de la WWE, because it's my Destiny !

Daniel Bryan > Le seul homme qui partira du Levi's Stadium en tant que champion de la WWE se nomme Daniel Bryan ! YES ! YES ! YES !

CM Punk > I'am the best in the world. I will be the WWE Champion, because i'm a god.

La caméra se coupe aussitôt, place au Main Event de Wrestlemania 31 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:14

« The following contest is a fatal four way elimination match and is for the WWE Championship ! »



Oh myyyyy ! Des fans hurlent de joie, ils connaissent ce thème ! D'autres attendent, ils ne savent pas de qui il s'agit, finalement, l'homme fait son entrée, il arbore un très grand sourire, c'est Daniel Bryan ! Daniel Bryan se tient sur le stage tandis que "The Final Countdown" se fait entendre. Bryan porte sa cape rouge, il l'enlève et commence à lever les bras pour faire ses fameux "YES !" tout le Levi's Stadium reprend avec lui, c'est incroyable ! L'ambiance est juste magique, Daniel Bryan monte sur le ring, il est ébloui, il a des étoiles plein les yeux, il finit par venir au centre du ring, tandis que la foule est en délire.

Michael Cole > Main eventer de Wrestlemania, le Yesman a prouvé sa valeur a plusieurs reprises, va-t-il refaire l'exploit ce soir ?

JBL > Cet homme en a les moyens, il a déjoué les plans de l'Authority, alors je le pense capable de pouvoir une nouvelle fois tous nous surprendre.

Jerry Lawler > Chanterons nous "Yes" à la fin de la soirée ? Nous verrons bien !



Voices se fait entendre dans l'aréna, Randy Orton débarque, le regard rempli de haine, lui aussi était dans le main event de Wrestlemania l'an dernier et c'est justement Daniel Bryan, présent sur le ring qui lui avait prit le titre au terme d'un grand match. Le Legend Killer est hué par la foule de Santa Clara qui ne l'aime vraiment pas, mais Orton n'en a que faire, il s'avance vers le ring, inexorablement, les yeux rivés ce dernier. The Viper s'approche du ring, il finit par y pénétrer. Il va se placer dans un coin, pour attendre ses adversaires. Il regarde Daniel Bryan, avec de la haine.

JBL > Daniel Bryan lui a tout volé l'an dernier, on peut comprendre la haine du Legend Killer à son égard.

Michael Cole > Ces deux hommes se connaissent très bien, ils ont même parfois lutté en équipe. Leur histoire date maintenant de Summerslam 2013 quand Orton avait cashé son money in the bank sur Daniel Bryan.

Jerry Lawler > On voit bien la haine entre ces deux là oui.



Le WWE Champion débarque, il apparaît sur le stage, ceinture à l'épaule. Il arbore un sourire arrogant. Il lève son titre et commence à marcher vers le ring, les huées fusent, le champion est détesté et ça se comprend, il est l'un des hommes les plus détestés de la WWE. Seth Rollins avance vers le ring, il monte sur les escaliers et s'arrête sur l'apron, levant le poing pour profiter des hues de la foule. Rollins rentre dans le ring et va dans le coin pour lever fièrement son WWE Championship sous les chants "you sold out !". Il va se placer dans un coin, comme ses deux autres adversaires.

Jerry Lawler > L'homme le plus détesté de la WWE, qui n'a pas volé les huées qu'il récolte.

JBL > Il n'en reste pas moins quelqu'un de très talentueux.

Michael Cole > Un véritable génie du mal, mais ce soir, le contexte est différent, nous sommes à Wrestlemania et personne ne viendra en aide à Seth Rollins.



Cette musique se fait entendre, là aussi, les fans les plus hardcore hurlent de joie. La foule explose de joie et se met à chanter "CM Punk !". L'autoproclamé Best In The World fait son apparition tandis que Miseria Cantare résonne dans tout le Levi's Stadium. CM Punk n'est pas dans son état habituel, son regard est plein d'étoiles, il balai la salle du regard avant de poser un genou à terre. Le natif de Chicago y est, il a enfin son Main Event de Wrestlemania. Un visage se dessine sur son visage, il caresse le sol avant de finalement se reprendre et regarder l'heure, il hurle aussitôt "It's Clobberin' Time !". La foule est en délire pour accueillir CM Punk. Daniel Bryan le regarde et fait un grand sourire, son ami le regarde et fait de même, ils ont réussi, eux, les deux petits gars d'indy qui s'affrontaient il y a dix ans dans un entrepôt se retrouvent en main event de Wrestlemania. CM Punk monte sur le coin et fait un taunt sous les acclamations de la foule. Les quatre hommes sont dans les coins du ring et attendent.

Jerry Lawler > Quel accueil pour CM Punk !

JBL > Belle image, lui qui avait complètement disparu il y a un, il est ici ce soir, c'est beau.

Michael Cole > Sera-t-il le vainqueur du main event de Wrestlemania ?

« Introducing first, from, Aberdeen, Washington, he stands 5-feet-10-inches tall and he weighed in this evening at 210 pounds, Daniel Bryan ! »

Le Yesman reçoit une pop monstrueuse, il lève le bras, avec un grand sourire avant de regagner son coin.

« From, Chicago, Illinois, he stands 6-feet-2-inches tall and he weighed in this evening at 218 pounds, CM Punk ! »

CM Punk reçoit une pop énorme, comme Daniel Bryan, il fait un taunt et repart dans son coin.

« From, St Louis, Missouri, he stands 6-feet-5-inches tall and he weighed in this evening at 245 pounds, Randy Orton ! »

Le Legend Killer lève les deux bras sous les huées, il garde tout de même un visage fermé, il est très concentré.

« From, Davenport, Iowa, he stands 6-feet-1-inches tall and he weighed in this evening at 217 pounds, he is the current WWE Champion, Seth Rollins ! »

Seth Rollins lève fièrement son titre sous les huées de la foule, ce qui semble le faire marrer, il sourit avant d'aller dans le coin.

The Main Event !
C'est parti, la cloche sonne, les quatre hommes se foncent dessus, Seth Rollins se jette sur CM Punk tandis qu'Orton fonce sur Bryan. Punk prend l'avantage sur le champion de la WWE tandis qu'Orton se fait dominer par Daniel Bryan. Bryan et Punk mettent Rollins et Orton dans des coins opposés. Punk fonce sur Orton avec son coup de genou tandis que Bryan fonce sur Rollins avec son corner dropkick ! Punk revient dans son coin pour envoyer un magnifique coup de genou à Rollins tandis que Bryan envoi son corner dropkick à Orton ! Les Second City Saints sont en feu ! Punk jette Rollins hors du ring, Bryan fait de même avec Orton. Les Second City Saints prennent de l'élan dans les cordes, double suicide dive sur Orton et Rollins qui vont tomber sur les commentateurs Mexicains ! Punk et Bryan ont mit le feu au Levi's Stadium. Rollins se relève, Punk lui envoi un middle kick, Rollins se retourne et prend le même de la part de Bryan, ce dernier et Punk se font des passes avec Seth Rollins. Randy Orton est revenu par derrière et il envoi son backbreaker à CM Punk. Seth Rollins et Randy Orton travaillent en équipe. Rollins tient Bryan tandis qu'Orton lui envoi des droites. Rollins et Orton envoient aussitôt une double suplex à Daniel Bryan. Rollins et Orton renvoient Bryan et Punk dans le ring, ils tentent le tombé, mais ça n'arrive pas à terme. Les Second City Saints récupèrent, Orton se dirige vers Bryan mais Rollins le surprend avec un roll-up ! Un ! Deux ! Trois ! NON ! Randy Orton s'est dégagé au dernier moment, Rollins roule aussitôt hors du ring. Randy Orton se relève et a des yeux comme des balles de tennis, il dévisage Rollins et se jette hors du ring pour venir chercher The Architect.

Michael Cole > Orton devrait le savoir, c'est chacun pour soi.

Jerry Lawler > Ne jamais faire confiance à Seth Rollins.

JBL > On a bien failli avoir la première élimination au bout de cinq minutes !

Randy Orton attrape Seth Rollins mais ce dernier lui envoie une droite, Orton s'en fout et réplique avec un clothesline monstrueux qui envoi The Architect à terre. Bryan se relève, Punk aussi, les deux hommes se font face. Bryan tend sa main à Punk qui lui offre une poignée de main et une épreuve de force débute entre eux. Punk prend l'avantage, mais Bryan lui passe dans le dos en lui tordant le bras. Mais Punk se dégage et tente un high kick sur Bryan qui esquive. Low kick du Yesman ! Un autre ! Un autre ! Punk est dans le coin, Bryan va dans les cordes, il revient avec un corner dropkick mais Punk esquive ! Bryan se relève, falcon arrow de Punk ! Ce dernier ne tente pas le tombé, il va vers le corde. Slingshot plancha sur Rollins et Orton hors du ring ! Le Best In The World lève le bras, fier de lui. DIVING CROSSBODY ! Daniel Bryan vient de lui sauter dessus depuis la troisième corde. Orton est à genoux, Bryan lui met un Yes kick ! Il se retourne et en met un à Rollins ! Il alterne les Yeskicks sur Orton et Rollins ! Il en met un dans la tête d'Orton, il en tente un sur Rollins qui le contre ! Il le lève en powerbomb et le jette sur JBL ! Décidément, deuxième fois de la soirée qu'un lutteur s'écrase sur JBL. Seth Rollins vient chercher CM Punk mais ce dernier lui envoi un high kick magnifique ! CM Punk prend Rollins sur ses épaules, mais Orton le fait descendre pour lui porter un clothesline ! Punk se retourne, clothesline d'Orton ! Randy Orton débarrasse la table des commentateurs hispaniques. Il relève CM Punk, KNEE PLUS ! Daniel Bryan vient de pulvériser Randy Orton qui s'écroule ! Bodies everywhere !

Michael Cole > C'est vraiment du combat pur et dur pour le moment.

Jerry Lawler > Dur de dire qui est le mieux parti.

JBL > Bordel, j'en ai marre, deuxième fois que je me prend un lutteur sur la tête, je ne lutte plus bon sang, arrêtez !

Seth Rollins envoi un kenka kick à Bryan et se bat avec Punk. Les droites s'échangent bien entre les deux hommes, Rollins prend l'avantage et éclate la tête de Punk sur la table des commentateurs Américains. Rollins met Punk sur la table, il monte avec lui. Mais Punk prend l'Architecte entre ses jambes, il s'élance pour une powerbomb, mais Rollins se dégage et retombe derrière Punk, il le pousse vers la table des commentateurs hispaniques, RKO ! RKO ! RKO d'Orton sur la table ! Les commentateurs hispaniques n'ont plus de table. Ils ne font pas la gueule, ils sont contents qu'elle ai tenu jusqu'au main event. CM Punk est complètement ko, il ne se relèvera pas d'un tel choc. Randy Orton se relève avec un sourire sadique, Bryan lui envoi une droite, mais le Legend Killer le pousse contre le poteau métallique. Il le ramène aussitôt dans le ring. Seth Rollins arrive, springboard crossbody, RKO ! RATED RKO ! Randy Orton vient d'atomiser Rollins qui roule hors du ring. Le Legend Killer se bat avec Daniel Bryan. Il lui envoi une série de droites, il le met sur l'apron et porte son spike ddt ! Randy Orton est en feu. Il jette Bryan dans le coin, mais ce dernier monte sur le coin et fait un moonsault, il retombe sur ses pieds, va dans les cordes, revient avec le KNEE PLUS ! Esquivé ! Bryan se relève, RKO ! RKO ! Un ! Deux ! NON ! Orton est fou de rage, il se relève et attend Bryan, ce dernier se relève avec de la peine, Orton est parti. PUNT KICK ! Esquivé ! YESLOCK ! YESLOCK de Bryan ! Randy Orton souffre au centre du ring ! Seth Rollins revient et lui porte un reverse figure four leg lock ! Double prise de soumission ! Seth Rollins et Daniel Bryan font abandonner Randy Orton ! The Viper est le premier éliminé !

Jerry Lawler > Orton premier éliminé, il ne prendra donc pas sa revanche sur Daniel Bryan, triste pour lui.

JBL > Tant pis pour lui.

Michael Cole > Il ne reste donc que les Second City Saints et Seth Rollins.

C'est parti, Rollins et Bryan s'envoient des droites, mais ils n'ont pas vu CM Punk revenir, ce dernier est sur l'apron, springboard diving double clothesline ! Bryan se relève dans un coin, Rollins dans le coin opposé. Shining wizard sur Rollins ! Punk le prend sous le bras, il court vers Bryan, KNEE PLUS ! KNEE PLUS SUR PUNK ! Bryan roule sur le côté, épuisé, Punk est à terre. Rollins rampe lentement sur Punk ! Un, deux, trois NON ! CM Punk est encore dans le match ! Les trois hommes se relèvent, les Second City Saints travaillent en équipe et envoient des kicks à Rollins. Double high kick ! Rollins est à terre, Bryan jette Punk hors du ring et le place sur la table des commentateurs Américains. Daniel Bryan va dans le ring, il monte sur le turnbuckle, DIVING HEADBUTT SUR LA TABLE ! Bryan vient de se tuer ! Les deux hommes se relèvent après de très longues secondes, Bryan envoi Punk dans le ring et fait le cover ! UN ! DEUX ! TROIS NON ! Les deux hommes se relèvent, Punk fait face à Bryan et lui envoi une droite, mais Bryan lui répond avec une droite. Les deux hommes s'échangent les droites, c'est un brawl fantastique. Punk passe derrière Bryan, release german suplex ! Non Bryan retombe sur ses pieds ! Punk se relève, northern light suplex de D-Bryan qui se relève. Punk se relève aussi, les deux se battent bien, les kicks s'échangent, la foule est en délire. CM Punk prend Bryan sur ses épaules, mais le Yesman retombe derrière Punk et tente le Yeslock ! Mais Punk ne se laisse pas amener au sol. Les deux hommes finissent par s'envoyer un double high kick ! Bryan récupère dans les cordes, Punk aussi. BELT SHOT ! Daniel Bryan vient de manger un coup de ceinture de la part de Seth Rollins ! Il titube au centre du ring, GTS ! GTS ! GO TO SLEEP ! CM Punk vient d'envoyer Bryan au tapis. Il tombe à genoux et voit son ami ko, il ne sait pas quoi faire, il semble hésitant, il est complètement partagé. Seth Rollins se met à sourire de manière sadique et prend un micro.

Seth Rollins > Punk, que t'arrive-t-il ? Serais-tu entrain d'hésiter ? Sais-tu au moins où nous sommes ? Nous sommes en main event de Wrestlemania ! Ce n'était pas ton rêve d'être ici ?! Tu n'as pas tout sacrifié pour espérer un jour arriver ici ?! Et tu hésite maintenant ?! Si prêt du but ?! Fais le cover Punk ! FAIS-LE ! Tu veux respecter une promesse, mais qui te dis que lui la respectera ?! Elimines-le Punk ! Il est KO, il ne se relèvera pas ! FAIS-LE ! Si tu ne le fais pas, c'est lui qui le fera, il te voleras ton titre, ton match, ton Wrestlemania, TON REVE ! C'est ce que tu veux Punk ?!

Michael Cole > Oh mon dieu, Seth Rollins est entrain de torturer CM Punk.

Jerry Lawler > CM Punk ne doit pas l'écouter !

JBL > C'est son rêve, son Wrestlemania, il doit le faire !

Punk se prend la tête dans les mains, il est torturé, il finit par frapper un grand coup au sol avant de faire le tombé sur Daniel Bryan ! UN ! DEUX ! TROIS ! Daniel Bryan est éliminé ! CM Punk prend son ami par la tête et s'excuse, Bryan est toujours ko. Rollins vient attaquer CM Punk avec une multitude de coups de poings. CM Punk se défend en repoussant Seth Rollins, ce dernier revient avec un AVADA KEDAVRA ! Un ! Deux ! Non ! CM Punk est toujours là. Seth Rollins relève Punk qui le surprend, GTS ! GO TO SLEEPUUUUUUUUUUH ! UN ! DEUX ! NON ! Seth Rollins est encore là ! Punk le relève, mais Rollins lui porte un small package ! Un, deux, non ! Les deux se relèvent, mais Rollins surprend Punk avec un coup de pied, il le prend entre les jambes, Corner Powerbomb ! Punk se tient le dos et rampe au centre du ring, CURB STOMP ! CURB STOMP ! UN ! DEUX ! TROIS ! MAIS NON ! Punk s'est dégagé ! Comment est-ce possible ?! Il se relève et fait signe à Rollins de venir, ce dernier lui envoi une droite, une autre ! Mais Punk réplique avec un high kick ! Rollins roule hors du ring, Punk tombe à terre pour souffler. Seth Rollins revient avec la WWE Championship Belt ! Il tente un coup sur CM Punk qui esquive ! Rollins se retourne, Punk le prend sur ses épaules ! GTS ? Punk lâche Rollins, il fait face à Daniel Bryan ! Ce dernier est debout et regarde Punk droit dans les yeux, il a le visage fermé et regarde Punk d'un air très déçu. Il fait un "non" de la tête et finit par se retourner, Punk est perturbé et se prend un coup de ceinture de la part de Seth Rollins ! Ce dernier place Punk juste au dessus de la ceinture, CURB STOMP ! CURB STOMP SUR LA CEINTURE ! Seth Rollins va l'emporter ! UN ! DEUX ! TROIS ! ROLLINS RETAINS ! ROLLINS RETAINS !

« The winner of this match and still WWE Champion, Seth Rollins ! »



Jerry Lawler > Seth Rollins vient de voler Wrestlemania, ni plus ni moins.

JBL > Ce garçon est un génie, ni plus ni moins, il vient de briser les rêves de CM Punk, son amitié avec Daniel Bryan et il conserve le titre de champion de la WWE.

Michael Cole > Seth Rollins disait donc vrai, il trouve toujours le moyen de s'en sortir. Ce fut déloyal à l'extrême, mes les faits sont là, ils est le champion. Ces vingt cinq minutes furent palpitantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Batardage
Real Life Cody Rhodes
avatar

Messages : 733
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   Sam 7 Fév - 1:17

Oh mon dieu, Seth Rollins vient de remporter le main event de Wrestlemania ! Il s'empare du titre et le lève fièrement, sous les huées monstrueuses de la foule. La foule lance un chant "You sold out !" mais Rollins n'en a que faire, il vient de remporter le plus grand match de sa carrière, il est toujours champion de la WWE, il est toujours au sommet de la WWE ! Pendant ce temps, CM Punk se relève à peine, il est à genoux et se prend la tête dans les mains, il était si proche de le faire, il était si proche de remporter le main event de Wrestlemania, de devenir enfin l'Homme avec un grand H. Il s'en veut terriblement, il roule hors du ring et voit Daniel Bryan sur le stage, ce dernier affiche toujours un air terriblement déçu. CM Punk le regarde, avec un regard rempli de tristesse, il comprend en fin, il ne vient pas seulement de perdre le main event de Wrestlemania, il vient de perdre un ami.



Des confettis tombent du ciel, Seth Rollins est l'homme le plus heureux du monde, il vient une nouvelle fois de s'en sortir grâce à une tactique vicieuse. Rollins fait la fête, la foule le hue, tandis que CM Punk est abattu, il regarde Daniel Bryan repartir, sans même se retourner, plus déçu que jamais de l'attitude de l'homme qu'il croyait être son ami. C'est là dessus que le plus grand show de l'année, Wrestlemania 31 se termine. Je vous donne donc rendez vous demain, pour Monday Night RAW, l'aventure ne fait que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-wrestling.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WRESTLEMANIA XXXI   

Revenir en haut Aller en bas
 
WRESTLEMANIA XXXI
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Wrestlemania XXVI - 28 mars 2010 (Résultats)
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Wrestlemania - 30.03.08 (Résultats)
» N.W.O Wrestlemania - 7 Avril 2013 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHICAGO WRESTLING :: Fantasy Story :: WWE - Morgan-
Sauter vers: